Le 23 Avril c’est Sant Jordi !

Une Rose, un livre pour la Sant Jordi (Photo La Gazette Catalane)

Cette San Jordi revĂŞt un caractère particulier, un symbole !  C’est le symbole de la victoire de la lumière sur l’obscurantisme, pour que puissent Ă©clore les fleurs de la culture, symbole du succès du Bien sur le Mal. En Catalogne des personnes sont emprisonnĂ©es pour avoir simplement des convictions. Ailleurs, les moindres opposants sont embastillĂ©s… Pour percer les explications de cette tradition il faut aller compulser dans le vieux livre de la mythologie catalane, la lĂ©gende du preux chevalier Saint Georges, dit Sant Jordi… Saint patron de la Catalogne depuis depuis 1456.

La LĂ©gende de Sant Jordi

saint-george

Il Ă©tait une fois

Dans un lointain royaume  vivait une superbe princesse, un brave chevalier et un terrifiant dragon Ă  tĂŞte de serpent, cornes, Ă©normes Ă©cailles Ce monstrueux dragon semait la terreur auprès de la population du  royaume, dĂ©vorant sans distinction, hommes, femmes, enfants et bĂŞtes. Pour tempĂ©rer la fureur du monstre, le peuple dĂ©cida de lui sacrifier chaque jour une personne en guise d’offrande. Tour Ă  tour tirĂ© au sort, le sacrifice Ă©tait peu Ă  peu devenu une habitude… Jusqu’à ce qu’un  jour, le destin dĂ©signa la propre fille du roi ! N’ayant d’autre choix que de condamner sa fille aux griffes du dragon, le roi tomba dans une immense tristesse… Le terrible jour arriva. La princesse cheminait pour rejoindre l’antre du monstrueux animal lorsqu’elle rencontra un jeune et beau chevalier. Elle Ă©voqua le sort qui lui Ă©tait rĂ©servĂ©. Le chevalier dĂ©cida de prendre sa place pour aller combattre le monstre  Après un combat acharné  lutte Jordi arriva, Ă  la fin de la journĂ©e, il rĂ©ussi Ă  trancher la tĂŞte du dragon, son sang jaillit pour s’Ă©pandre sur le sol… Ă  l’endroit poussa vivement un rosier fleurit de roses rouges. Sant Jordi offrit alors une rose Ă  la princesse en gage d’amour.

Cette San Jordi est toute particulière et riche de symbolique ! C’est le symbole de la victoire sur l’obscurantisme, pour que puissent éclore les fleurs de la culture, symbole du succès du Bien sur le Mal.

Laisser un commentaire