Eus, le village dels « lluerts » (des lézards verts)

En tête à tête avec le Canigou, loin des turpitudes de la vie dite « Moderne » ; perché sur un dôme granitique, dominé par son église Saint-Vincent du XVIII ème siècle, Eus se targue d’être le village le plus ensoleillé de France.

P6050166 (2).jpg

Un peu d’histoire…

On appelle ses habitants « els lluerts » ( nom catalan du lézard vert ) Cependant les origines du nom du village Eus proviendraient du latin ilicis désigne le chêne vert décliné en français par le mot yeuse alors qu’en catalan es diu, alzina. Jadis, Eus était donc environné de chênes verts.

Le village d’Eus

En tête à tête avec le Canigou, loin des turpitudes de la vie dite « Moderne » ; perché sur un dôme granitique, dominé par son église Saint-Vincent du XVIII ème siècle, Eus se targue d’être le village le plus ensoleillé de France. Le visiteur peut arpenter jusqu’à l’église, ses venelles tortueuses, ses ruelles escarpées, pavées de galets roulés, bordées de maisonnettes pimpantes… Le visiteur découvrira aux détours, des ateliers d’artisans, des galeries d’artistes et des échoppes originales. Après l’effort, le réconfort ! La terrasse ombragée du Bistrot de pays attirera autant que celle panoramique du café El Lluert ,

P6050142 (2).jpgLe Bistrot de Pays en terrasse ombragée propose des salades, des produits de terroirs bien que la quiche ne soit pas véritablement un plat catalan !

P6050163 (2).jpgA la terrasse panoramique du resto la Maison du Temps Libre, vous pourrez déguster des tapas composées à base de produits du Pays Catalan.

Réservez dés à présent vos billets pour les soirées très courues des Nits de Cançó.

CLIC ICI !

Le mystère de la sacristie

Roger Blandignères (Auteur) Paru en novembre 2010 Roman (broché)

mystere-de-la-sacristie (2)Eus, l’un des plus beaux villages de France voit son église dévalisée. Un coffre étrange, un crucifix, et un calice ont disparu. Le Major Fourcade de la Brigade de Recherche de Prades, va être chargé de l’enquête. Mais un meurtre, puis un second, vont transformer le fait divers en affaire criminelle. On rencontrera au gré des pages un notaire véreux, un groupe de défense de l’église, des Rosicruciens, un prêtre, de singuliers amateurs d’archéologie, et de trop belles demoiselles. Entre piétinements et petites avancées, le profil du coupable idéal ne va pas tarder à se dessiner. Mais au bout des investigations, la surprise sera au rendez-vous.Le mystère de la sacristie

A commander à la FNAC 

Une réflexion sur “Eus, le village dels « lluerts » (des lézards verts)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s