Mois : juillet 2018

Pas de répit à « Oui au Pays Catalan »

Ce Dimanche 22 juillet, adhérents et sympathisants du mouvement « Oui au Pays Catalan » étaient conviés au partage d’une savoureuse paella à la Font del esquirol à Llauro, cadre de cette  3ème rencontres annuelles de l’Été. 

Jordi Vera et Jean-Luc Pujol Oui au Pays Catalan 10

A l’ombre bienveillante de la fontaine de l’esquirol, seulement une centaine d’adhérents et de sympathisants était accueillie par des effluves engageantes qui provenaient des fourneaux où s’affairait Loulou, la cuisinière, à concocter deux belles paellas…

Paëlla Oui au Pays Catalan11
A l’heure de l’apéritif, Jean-Luc Pujol Maire de Fourques prenait la parole. Il évoquait un phénomène favorisé par les oligarchies, celui de la métropolisations des Régions, en particulier celle dans laquelle le Pays Catalan a été phagocyté. Jean-Luc Pujol, insistait sur une stratégie positive à adopter pour le mouvement « Oui au Pays Catalan ». Pour le développement de nos spécificités, de nos qualités, nos savoir-faire… Afin d’éviter de s’opposer tous azimuts dans la simple contestation.

Jordi Vera Oui au Pays Catalan (Photo La Gazette Catalane)

Jordi Vera, coordinateur du mouvement, se préoccupait de la propension infinie des instances régionales et des élus locaux de la majorité à dénommer Occitanie notre Pays Catalan, avec la volonté de Mme DELGA (présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée) de nous faire disparaître… Sa stratégie s’est manifestait pas l’incitation à apprendre ici, l’occitan ! 

Paëlla Oui au Pays Catalan12

 Jordi Vera évoquait la perspective de l’organisation d’une importante mobilisation  des Catalans de souche et d’adoption pour affirmer haut et fort que “Nous sommes Catalans et nous ne serons jamais des Occitans”. Tous les convives s’attablaient pour partager la gourmande paella concoctée par Loulou.

Paëlla Oui au Pays Catalan 9

Paëlla Oui au Pays Catalan 6

Site : http://ouiaupayscatalan.com/

« Oui au Pays Catalan » 22, boulevard Artistide Briand 66000 Perpignan
Tel. 06 75 74 25 49 contact@ouiaupayscatalan.com

Publicités

Périllos, village mystères…

Aux confins du Pays Catalan, sur un massif calcaire lunaire, une petite route égarée vagabonde ça et là dans la garrigue battue par les vents en rafale. Là, oublié de tous, repose Périllos. Ce village dresse en oripeaux les vestiges d’habitats vidés peu à peu de ses habitants. Cependant, aujourd’hui encore bruisse entre les ruines les souffles et soupirs des légendes de Périllos…

Texte et Photos Jean-Luc Modat Tous droits réservés 2019

Combien ont en mémoire les hommes et des femmes qui ont vécu à Périllos? Qui se souvient du dernier habitant, un berger qui s’en est allé pour s’établir plus bas à Opoul?

Le saviez-vous ?

En catalan, Perillós, pourrait provenir du nom catalan perelloner (poirier sauvage). Le blason des seigneurs  de Périllos arborait trois poires.

Prés du parvis de l’église romane du XIIe siècle consacrée à Saint Michel, sur le mur autrefois une salamandre témoignée des liens avec les chevaliers de la table ronde. Disparue ! En cette place, deux plaques commémoratives célèbrent le pèlerinage de Ramon de Perellos y Roccaful (premier du nom) au Purgatoire de Saint Patrick, en Irlande, suite au décès mystérieux de son ami et Roi d’Aragon, Juan 1er. Nombreux soupçonnaient Ramon de Perellos y Roccaful, (Grand maître de l’ordre de Malte) celui-ci aurait réalisé ce voyage en preuve de son innocence. A son retour, Ramon fit des révélations qui entretinrent plusieurs légendes, comme l’existence, sur ou sous”ses terres, des passages à l’autre monde”… Comment expliquer le changement d’orientation de l’église à l’origine Nord-Sud reconstruite dans la norme Est-Ouest ?

A Castelnou, chaque mardi d’Eté c’est le marché pittoresque !

Lovées au pied du Canigou, les Aspres sauvageonnes, en écrin naturel, offrent un extraordinaire joyau : Castelnou ! Tous les Mardis d’Eté de 9h à 19h, ce ravissant village médiéval ancienne capitale de la vicomté du Vallespir, se transforme en un remarquable marché de cocagne pour accueillir des producteurs fermiers et artisans du Pays Catalan.

Castelnou marché pittoresque Photo lagazettecatalane.com.jpg

Au sortir de Thuir, une petite route file dans les garrigues odorantes pour rejoindre Castelnou. Autrefois terres de traditions agricoles, depuis des lustres, l’Art de l’authentique rime encore ici avec bien vivre ! Installée dans de petites cabanes rustiques en bois, pleines de charme,  chaque Mardi, une vingtaine de producteurs fermiers et artisans locaux propose le meilleur de leurs savoir-faire relevé de cette petite pointe d’authenticité qu’apporte la typicité des foisonnants terroirs du Pays Catalan.

Castelnou Goûter  les bons produits locaux Photo lagazettecatalane.com.jpg

Ici, ne cherchez pas de produits à bas coûts Made in China ! Ce marché est tout dédié à la qualité. Artisans d’Art et producteurs agricoles locaux y font étalages de leur génial savoir-faire… Oyez ! Oyez ! Bonnes gens ! Venez retrouver de savoureux produits sans oublie les vins bio. De la ferme au panier, il n’y avait qu’un geste !

Castelnou un marché singulier Photo lagazettecatalane.com.jpg

C’est ça le bonheur !

En famille, en couple, entre amis, toutes générations confondues, badauds et gourmets lâchent, pour un moment, le caddie pressé du supermarché pour une exquise déambulation gourmande, campagnarde, conviviale, festive !

Castelnou Goûter sur le marché les bons produits locaux Photo lagazettecatalane.com.jpg

Ce marché pittoresque est aussi pédagogique. Il permet à ces paysans et artisans passionnés de tenter de réapprendre aux citadins ou aux rurbains, les relations étroites qui lient la terre, la nature et ce qui finit dans leurs assiettes…Enfin, préserver notre Planète, c’est d’abord apporter de profonds changements de comportement au quotidien. N’est-il pas temps de privilégier les produits locaux ? Ne faut-il pas trouver là, la quintessence de l’esprit qui anime les organisateurs de ce pittoresque marché ?

Renseignements ✆ 04 68 39 49 76 ✆ 06 10 23 66 64 / 06 99 61 14 50

Mario Chichorro, peindre de l’utopie…

Jusqu’au 22 Juillet, le Musée des Arts et Traditions populaires de Thuir accueille sur ses cimaises les créations « Hors cadre » de Mario Chichorro. Son œuvre est immense. 3500 œuvres, plus d’une centaine d’expositions en France et dans le Monde, à son actif… Les plus grands collectionneurs et musées ont acquis ses tableaux. Exceptionnel Chichorro !

Mario Chichorro (Photo La Gazette Catalane)
Mario Chichorro (Photo La Gazette Catalane)

Il pourrait être à la peinture contemporaine ce que le catalan Gaudi fut à l’architecture et au design. Ses facéties picturales, novatrices, déconstruites, fragmentées, peuvent apparaître comme autant de pastiches des Arts : Brut, baroque, primaire, contemporain et Naïf…. Mario est assurément un singulier personnage. Il ne se prend vraiment pas au sérieux ! De son Portugal natal, il conserve un délicieux timbre chantant. Le regard tendre s’accommode du petit sourire facétieux de celui qui a su préserver l’émerveillement de l’enfance…

« Mon choix est sans réserve. Je suis pour l’irrévérence, l’insubordination, l’irréalisme, l’absurde, la rêverie, la folie, l’utopie, le désir. Je suis solidaire de ceux qui, par volonté ou par la « force des choses », s’installent dans le terroir sauvage et fertile de l’idéal et contribuent, selon leurs moyens, à la création nouvelle et tout autre. »

« Le destin est imprévisible« 

Mario Chichorro(Photo 2 La Gazette Catalane )
Mario Chichorro (Photo La Gazette Catalane)

Mario Chichorro est né en 1932 à Torrès Vedrasau Portugal. Il suit des études à Coimbra et en architecture à l’Ecole Supérieure  des Beaux Arts de Porto pendant 2 ans. Mario rejoint la France en 1963 et réside à Perpignan en Pays Catalan. Jusqu’en 1968 il est employé dans des cabinets d’architecture.« En 1968 dans les rues de Perpignan, je défilais et manifestais. Je travaillais alors dans un cabinet d’architecte. Mon patron l’ayant appris m’a illico licencié, me traitant de révolutionnaire, d’anarchiste. »Relate, d’un sourire amusé le facétieux Mario. Le destin est imprévisible ! Ce fâcheux événement a eu un effet bienheureux puisque Mario a alors réalisé son rêve insensé d’enfant: peindre ! Est-ce bien raisonnable pour une grande personne ? Aujourd’hui encore, l’artiste se joue des interdits. Extravaguant Chichorro ?

Mario Chichorro Homo connecté relief Polyuréthane extrudé.jpg

Artiste résolument baroque ?

« Mon choix est sans réserve. Je suis pour l’irrévérence, l’insubordination, l’irréalisme, l’absurde, la rêverie, la folie, l’utopie, le désir. Je suis solidaire de ceux qui, par volonté ou par la « force des choses », s’installent dans le terroir sauvage et fertile de l’idéal et contribuent, selon leurs moyens, à la création nouvelle et tout autre. » Ces propos qu’il tenait voilà plusieurs décennies sont aujourd’hui un pied de nez à toutes les convenances, la pensée unique, uniformisation humaine…

Mario Chichorro Elle est belle la partenaire de l'illusionniste

Hors normes, réfractaire à tout courant artistique, à toute mode, à toute académie, Mario Chichorro l’idéaliste, s’amuse à heurter, à provoquer, à renverser tabous et valeurs admises d’un Monde rationnel hyper formaté. Au bout du pinceau, il manie avec talent, l’ironie, la provocation, la dérision. » Je casse de façon fantaisiste le sujet unique dans mes tableaux. J’opte pour la multiplicité des thèmes parce que j’ai choisi la liberté absolue de l’imaginaire irrationnel !» Évoque le déroutant, Chichorro. Il use de matériaux les plus inattendues : aggloméré de bois, polyuréthane extrudé, résine synthétique, aggloméré de liège…

L’intemporel

Ses œuvres subversives sont autant de passerelles relationnelles entre son fort intérieur et un extérieur idéal rêvé. Ses tableaux lumineux renvoient à l’intemporel. Sa puissante créativité intuitive, impulsive, jongle avec volumes et formes, couleurs et symboles. Là, rien n’est agressif. Ici, tout est équilibre. Ailleurs, la nudité corporelle semble célébrer la pureté morale sans artifices sans fioritures. Chichoro, lance «Nul n’est là par hasard.» N’invite-t-il pas à réfléchir sur le pourquoi de l’existence ?

Mario Chichorro La fleur de toutes les saisons.jpg

Exposition Mario Chichorro Musée des Arts et Traditions populaires Place de la République 66300 Thuir

Jusqu’au 22 Juillet du mardi au samedi de 10h / 12h – 15h /18h. Le Dimanche de 15h à 18h Entrée gratuite – Contact : Tel : 04 68 84 67 67