Roger Blandignères, un homme passions

Prés de Prades, la petite Départementale 24, virevolte pour s’évader jusqu’au hameau de Villerach. A l’entrée du village, prés de la fontaine, un homme patiente. Qui êtes-vous Roger Blandignères ?

Un extraordinaire et singulier personnage


Roger Blandignères (Photo La Gazette Catalane)

Ce matin, un beau soleil prodigue sa chaleur au Canigou tout proche tout enneigé. Ici, seuls les gazouillis du ruisseau, osent rompre le silence des lieux. Le village exhale de subtils et fugaces parfums de sérénité. Un homme s’approche. Chevelure bouclée poivre sel, sa corpulence laisse deviner de solides origines paysannes. La soixantaine harmonieuse, le regard franc, perçant… une vigoureuse poignée de main précède  un «Bonjour, Roger Blandignères !» Qui soupçonnerait chez cet homme aux allures communes, un extraordinaire et singulier personnage ?

«Ma vie a été bousculée par cette passion dévorante.»


Roger Blandignères (Photo La Gazette Catalane)

Né au foyer d’un couple d’éleveurs et de vignerons installé à Villerach, Roger Blandignères évoque ses souvenirs. Une enfance choyée par sa grand-mère, les travaux des champs, une scolarité au collège de Prades ; le rugby à la JOP…. Puis le temps du service militaire dans la gendarmerie le convainc d’y mener carrière. «Je n’avais pas trop le choix : M’engager ou demeurer ici à travailler la terre.» Avoue-t-il, la voix chargée des résonances chaudes catalanes. pour autant, en parallèle, il assouvit vingt ans durant , sa passion pour l’arbitrage de rugby de haut niveau. Il arpentera tous les terrains de France et souffle : «Ma vie a été bousculée par cette passion dévorante.»

«Ma passion est d’écrire des romans de terroir »


Roger Blandignères (Photo La Gazette Catalane)

Puis, au sifflet d’arbitre succédera la plume de l’écrivain. Un rendez-vous avec lui-même ? »Les souvenirs couleur sépia se sont à nouveau invités lorsque je suis entré en écriture.» Confie-t-il.Généreux comme sa terre natale réputée pour sa fertilité Roger Blandignères ne piétinera pas avant de connaître le succès à compte d’auteur en 1987 ! « Le mas des oliviers » : Premier roman, premier best-seller ! Par la suite il intégre la maison d’édition TDO à laquelle il est fidèle. «Ma passion est d’écrire des romans de terroir avec pour trame des histoires fondées sur des faits réels, mises en scène dans notre beau Pays Catalan.» Même s’il se définit comme écrivain de terroir, il ne sublime pas pourtant les paradis perdus du bon vieux temps jadis ! Toutefois, dans ses récits, la référence aux valeurs transmises par sa famille, par les anciens, est prégnante. Roger emprunte ses sujets au quotidien sublimés par un vocabulaire hyperréaliste, imagé, rythmé, alerte, aux fréquents rebondissements. Dans ses intrigues bien ficelées, cet humaniste pratiquant, attribue une place prépondérante à l’Homme, entre passions, faiblesses, cupidité, perversion, reniement, amour… En filigrane, le message : «Il faut aller au bout de ses rêves, croire en la vie, croire en son destin, c’est ce que je tente de retranscrire dans mes romans.» Susurre l’écrivain en confidence. Là, Roger s’enflamme : «La vie est longue et courte et je sais que le temps est compté ! Chaque instant qui passe est à croquer ! »

Publicités

Une réponse sur « Roger Blandignères, un homme passions »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s