Catégorie : ACTU

Samedi 18h30 au Castillet rassemblement pour la liberté et la démocratie en Catalogne

L’associació cultural dels Angelets de la Terra communique: « Samedi 19 octobre de 18h30 à 21h aux pieds du Castillet à Perpignan, citoyens et élus manifesteront en solidarité à la Catalogne du sud

En réponse à la répression judiciaire et policière de l’état espagnol contre le peuple catalan, l’association culturelle des Angelets de la Terra a invité toutes les personnes solidaires à participer à la grande manifestation unitaire et solidaire, le samedi 19 octobre 2019, de 18h30 à 21h, aux pieds du Castillet, à Perpignan.

Une manifestation « pour la liberté et la démocratie » organisée en collaboration avec la municipalité de Perpignan, le Collectif des 100 maires solidaires, des associations culturelles, sportives et ONG. Il y aura une tribune pour que tous puissent s’exprimer.

Une vingtaine de maires du département, représentants élus du Conseil Départemental et Régional, ainsi que le sénateur François Calvet ont confirmé leur présence.

Muriel Perpigna, Julio Leone du groupe Ghetto Studio, Joan Ortiz, Remy Farré & Llorenç Trichot sont les membres du Col.lectiu Angelets de la Terra qui feront des interventions musicale tout au long de cette manifestation festive et revendicative.

Au-delà de la question «pour ou contre l’indépendance de la Catalogne?», les événements gravissimes qui ont lieu en Espagne, amènent tous les acteurs de Catalogne Nord à se positionner pour ou contre la démocratie et les droits fondamentaux.

L’affirmation de la solidarité de nombreux élus, de présidents d’associations, de partis et de personnalités influentes apparaît décisive afin de favoriser la mobilisation la plus importante possible pour cette manifestation unitaire du 19 octobre à Perpignan qui a pour objectif de mobiliser d’avantage l’opinion publique face à la persécution constante de la dissidence politique en Espagne.

Depuis plus d’un an, les Angelets de la Terra ont organisé trois «Cassolades per la Llibertat», manifestations festives avec des casseroles, sifflets et autres instruments de musique devant le consulat d’Espagne à Perpignan et lors de la venue du chef du gouvernement espagnol à Collioure. Des manifestations unitaires qui ont réuni 300, 500 et 600 personnes dans une ambiance festive et revendicative.

Les Angelets de la Terra ont aussi organisé quatre « Concerts per la Llibertat » (pour la liberté) qui leur ont permis de récolter environ 10.000 euros qui ont été envoyé aux familles des prisonniers politiques afin de financer (entre autre) les déplacements dans les prisons de Madrid et au président catalan en exil en Belgique.

Enfin, les Angelets de la Terra ont réalisé l’exposition collective « Visca per la Llibertat» de 50 photojournalistes sur le processus d’indépendance, en réponse à la censure du festival international de photojournalisme Visa pour l’Image. Cette exposition est présentée dans une quarantaine de communes de Catalogne Nord, de Savoie, d’Alsace, de Bretagne, d’Occitanie, du Pays Basque et de Corse, tout au long de l’année 2019, en collaboration avec des municipalités.

Musique, projections, prises de parole, cette manifestation est l’objectif avoué des Angelets de la Terra depuis le début de leurs actions solidaires : réunir tous ceux qui demandent la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés, au-delà des divergences politiques. Le peuple et ses différents représentants doivent pouvoir se réunir pour occuper l’espace publique et médiatique, afin d’exprimer haut et fort leur indignation quant à l’attitude de l’état espagnol.

Ne renouvelons pas les erreurs du passé où l’Europe regardait ailleurs face à la dictature franquiste.

Collectif Angelets de la Terra Coordinateur Ramon Faura

Courriel: ramon@angeletsdelaterra.com Tel:+33 (0)6 68 89 82 71

35 personnalités soutiennent l’action solidaire des Angelets de la Terrà –

Les Angelets de la Terra sont sur les routes depuis septembre 2018 avec leur exposition itinérante de photojournalisme « Visca per la Llibertat » sur le processus d’indépendance en Catalogne. Leur action en faveur de la démocratie et de la liberté a reçu le soutien de nombreuses personnalités du monde culturel, sportif, médiatique ou politique: Jordi Cuixart (président d’Omnium Cultural emprisonné), Elisenta Paluzie (président de l’ANC), Sergi Lopez (César du meilleur acteur en 2001), Bernard Goutta (ancien capitaine emblématique de l’USAP, entraîneur de l’ASM Clermont Auvergne),Carles Puigdemont (président de la Catalogne, en exil en 

Publicités

Éoliennes: le livre choc qui dénonce un scandale international

Dans une quasi indifférence citoyenne et un mutisme sidérant de la majorité des élus et « responsables » locaux, le Pays Catalan s’apprête à être défiguré à jamais par de multiples projets d’implantations hideuses de gigantesques éoliennes industrielles. Nos patrimoines visuel et naturel seront pour toujours dégradés. Que partisans et inconditionnels des éoliennes industrielles lisent ce livre « La face noire de la transition écologique » avant tout réprobation, avant de crier Haro stupidement ! Dans une synthèse particulièrement documentée, le militant Fabien Bouglé démonte un à un les arguments en faveur de l’éolien. Imposture écologique, dangers pour la santé, gaspillage d’argent public, corruption: les faits qu’il rapporte sont préoccupants.

La face noire de la transition écologique

image eoliennes-la-face-noire-de-la-transition-ecologique-9782268102702

Fabien Bouglé

«Écrire m’a permis de reconstituer un puzzle qui, une fois terminé, donne un visage inquiétant du système industriel éolien, entre pollution et mafia, et très éloigné de l’image vertueuse de cette source d’électricité», Explique Fabien Bouglé. Pascal Rossignol/REUTERS

Elles sont partout, incarnant le symbole de la transition écologique : sur les sites internet institutionnels, dans les livres scolaires, les publicités, les films, les médias… Les éoliennes ont envahi les campagnes et les littoraux et sont devenues dans le monde entier, par une propagande systématique, le symbole de l’écologie et de la lutte pour le climat.Et pourtant, derrière cette image verte… Pollution, émissions de CO2, atteintes à la santé et à la biodiversité, détournement de fonds publics, augmentation du prix de l’électricité, conflits d’intérêt, mafia : découvrez ce que le lobby du vent vous cache sur les éoliennes.

image 55273-fabien-bougle

Fabien Bouglé est un militant associatif français. Depuis dix ans, il dénonce le désastre écologique et financier des éoliennes. Entre 2011 et 2016, il est en lien avec le service central de prévention de la corruption du ministère de la Justice français. En 2019, il est auditionné par la commission d’enquête parlementaire sur les énergies renouvelables de l’Assemblée nationale. Chef d’entreprise dans le secteur financier et culturel, il est également élu municipal (sans étiquette) à Versailles. Son dernier livre, Éoliennes, la face noire de la transition écologique, est publié le 2 octobre aux éditions du Rocher.

Coups bas porté à l’enseignement du Catalan…

Le Collège associatif de l’Oficina Pública de la Llengua Catalana (Office Public de la Langue Catalane ) communique :

« C’est avec une vive émotion que le Collège associatif de l’OPLC a appris, ces derniers jours, la décision du Ministère de l’Éducation Nationale de suspendre le concours de professeur de catalan en 2020. La suspension du CAPES, la première fois depuis 26 ans, est une décision totalement lamentable, injustifiée et inacceptable, quand nous savons que de nombreux collèges de Catalogne Nord se trouvent encore dépourvus de professeurs de catalan, et ce malgré les besoins et les demandes des parents d’élèves. Au nom du Collège associatif, nous demandons au préfet et à la rectrice d’académie, qui représentent l’État au sein de l’OPLC et qui ont exprimé leur soutien aux objectifs de l’OPLC, il y a peu de jours, de transmettre au Ministère notre demande afin qu’il révise cette décision incompréhensible. De la même manière, nous demandons aux autres institutions publiques, membres de l’OPLC (la Région, le Département, la ville de Perpignan, le SIOCCAT et l’Université de Perpignan), qu’ils manifestent leur désaccord avec cette décision, afin de renforcer la crédibilité et la légitimité de l’OPLC. Enfin, nous demandons à tous les élus du territoire, maires, conseillers départementaux, régionaux, députés, sénateurs de peser de toutes leurs forces afin de faire changer les choses. Nous voulons un CAPES de catalan en 2020 et pour les prochaines années, et le Collège associatif de l’OPLC assure aux 460 000 catalans du nord qu’il demeurera mobilisé jusqu’à ce que cette décision soit changée. »

L’Oficina Pública de la Llengua Catalana comunica

« L’Aplec, Associació per a l’ensenyament del català, ha après el 6 de setembre que el Ministeri havia decidit de suspendre el Capes de català, no obrint el concurs en 2020. La decisió és històrica : el concurs de professor de secundari creat en 1992 no havia estat mai interromput des de fa 26 anys. La décisió és encara més sorprenent quan se sap que hi ha sempre una desena de col·legis de Catalunya Nord que no tenen professor de català, i que la demanda de les famílies no és coberta. Una decisió sobretot que sona com una provocació, o al menys com un desmentit contundent de les boniques paraules dels representants de les institucions, inclús l’Estat, durant la sessió d’instal·lació de l’Oficina Pública de la Llengua Catalana. El prefecte i l’inspector acadèmic, dos dies abans, destacaven l’interès de l’Estat per participar a la promoció de la llengua catalana. L’Aplec ha demanat immediatament a tots els elegits representant els catalans d’intervenir i demana al Ministeri d’Educació de corregir d’urgència aqueixa decisió incomprensible i inacceptable. A pocs mesos de cites electorals, la manca de respecte ostensible del govern per la llengua catalana i pel seu ensenyament és inexplicable. La supressió, fins i tot momentània del Capes de català, seria un cop greu contra l’ensenyament de la llengua a tots els nivells i en particular contra els estudis catalans a la Universitat. L’Aplec estudia per les setmanes vinent de mobilitzar pares, estudiants i ensenyants si la sessió 2020 del Capes no era reoberta ràpidament. »

La ruralité menacée ?!

Ici, en Pays Catalan comme souvent ailleurs en France rurale…. Sous nos regards hagards ou nos yeux hébétés, se délite irrémédiablement notre singulière ruralité avec le pittoresque de ses vies sociales, économiques, agricoles et culturelles… de ses traditions !

Des villages déserts et silencieux où résonnent encore les souvenirs fugaces de la vie d’autrefois… Ces villages « oubliés » qui affichent en quantités sur les façades des vieilles maisons décrépites « A Vendre » ! Derrière ce phénomène organisé de désertification se joue le devenir de nos modes de vie et l’avenir de notre cadre de vie et de notre alimentation… Certains, englués dans leurs arrogantes bêtises ou leurs insuffisances d’ignares, s’empresseront de rétorquer : « Faut vivre avec ton temps ! » Je leur répondrais : « Savez-vous ce que votre temps dit moderne vous réserve ? »

Xipots de l’Axurit d’en pampis…

Vous ne vous lassez pas de contempler le Canigou, montagne sacrée des Catalans ? Regardez-la bien ! Prenez-la en photos souvenirs ! Pourquoi ? Prés des piémonts du Canigou, tout d’abord, une petite mise en bouche de six « discrètes » éoliennes devraient être installées sur les communes de Brouilla, Banyuls dels Aspres ! D’autres plus nombreuses suivront sur les communes des Aspres comme Passa, Brouilla, Fourques… Es una vergonya ! Mais ça va défigurer nos admirables paysages ! Personne ne s’y oppose ?

Pays Catalan défiguré !

Bien sûr ! Nombreux sont les habitants des Aspres et du Pays Catalan à s’opposer à ces projets désastreux ! Les opposants veulent profiter de L’Enquête Publique lancée du 26 Août au 27 septembre prochain pour faire capoter ce projet désastreux pour le patrimoine visuel, le tourisme, la viticulture… En revanche, les favorables, ne voient que des bienfaits (surtout financiers) et espèrent que cette Enquête Publique soit réalisée pour la forme, le plus discrètement possible… Enfin, selon le  collectif  « Le vent tourne 66« , 80 % des populations des Aspres s’opposent fermement à ces projets d’implantations d’éoliennes… Le Collectif espère une forte mobilisation des citoyens avant qu’il ne soit trop tard…


Ma recette du lapin à la Catalane.

Ici, en Pays Catalan, chaque famille, de génération en génération, lègue discrètement chacune ses propres recettes traditionnelles… Ainsi se perpétuent nos traditions des plaisirs de la table ; se transmettent nos valeurs de convivialité, de la bonne chère. Dés lors, découvrez la recette du « Lapin à la Catalane » reçue en héritage de ma grand-mère, Mamie Rose! Huumm! Vous m’en direz des nouvelles. Ô La la ! Aquesta recepta del conill à la catalana ! Això és bo !

Jean-Luc Modat Texte & illustrations Tous droits réservés.

La gastronomie reflet de l’identité des territoires contre la mal-bouffe mondialisée

La multitude d’esprits abêtis les considèrent comme passéistes et ringardes… Cependant, ici et maintenant, pour bon nombre de jeunes, nos traditions (re)deviennent des valeurs refuges réconfortantes en échos à un Monde sans dessein, menaçant, inquiétant. Je m’attache donc, dans ces colonnes, à vous offrir mes recettes familiales, généreuses, riches en saveurs, inspirées de la gastronomie catalane en résistance à la Mal-Bouffe, ( fast-food, plats de l’industrie agro alimentaire, aliments transformés aux produits chimiques)

Ingrédients (si possible locaux et naturels

  • 1 BEAU LAPIN DÉBITÉ EN MORCEAUX
  • 4 TRANCHES DE VENTRÈCHES
  • 3 OIGNONS JAUNES
  • 2 BOÎTES 4/4 DE TOMATES CONCASSÉES
  • 2 GOUSSES D’AIL
  • 3 POIVRONS VERTS
  • 2 POIVRONS ROUGES
  • 2 CUILLÈRES.À.SOUPE DE FARINE
  • HUILE D’OLIVE
  • 2 CUILLÈRES.À SOUPE FONDS DE VEAU
  • 2 BOUQUETS GARNIS
  • PAPRIKA,SEL ET POIVRE
  • 2 VERRES DE VIN BLANC SEC DU PAYS OU MUSCAT MOELLEUX

Préparation : 30 mn Cuisson : 60 mn

Verser un bon fonds d’huile d’olive dans une cocotte en fonte faites chauffer Déposer la ventrèche et le lapin préalablement débités en morceaux Verser un bon fonds d’huile d’olive dans une cocotte en fonte faites chauffer Faire revenir le tout puis singer les morceaux de viande (Les enfariner) Une fois dorés, déglacer au vin blanc (ou muscat moelleux) Ajouter : oignons, poivrons verts et rouges, ail Verser les 2 boites de tomates concassées Incorporer le bouquet garni et 2 c.à café de paprika, 1 pincée de piment d’Espelette, 2 C à Soupe fonds de veau Couvrir et laisser mijoter à feu très doux tout doux pendant 60 minutes .

Selon vos goûts, vous pouvez servir ce plat accompagné d’un riz, de pommes de terre nouvelles du jardin ou de pâtes fraîches.

Ô La la ! Aquesta recepta del conill à la catalana ! Això és bo !

Stéphane Sie, à la recherche du temps venu

Jusqu’au 31 Août, le Bar « Le Numéro Sept » à Thuir accueille sur ses murs une dizaine de toiles « Hors cadre » de Stéphane SIE, un artiste attachant aux talents à multiples facettes . Rencontre.

Dans ce Monde où tout est normalisé, formaté, standardisé, d’aucun s’empresseront de le qualifier de farfelu, ou plus poliment, de personnage singulier… C’est indéniable, les gens « Hors cadres » dérangent les ordres établis ! Pourtant ! Stéphane SIE est un immense artiste, de ceux qui bousculent codes et conventions. Il jongle avec les mots, souffle à l’envie de beaux accords musicaux ; peint ses émotions les plus profondes, sculpte ses origines bretonnes… Stéphane est attrapeur de rêves, glaneur de songes, berger d’utopies, saltimbanque des temps modernes…

Sa soif d’expressions plurielles s’est-elle étanchée avec le temps ? Que nenni ! Ses inspirations n’ont de sens que la recherche obsessionnelle de son Absolu ? Il peint des huiles colorées exécutées au couteau à la recherche « Du mouvement de l’Océan de mes racines bretonnes, de la grâce et de la force » Artiste pluriel, il crée aussi masques et statuettes d’Art premier.

Durant sa plus tendre enfance jusqu’à un âge mûr, comme tout un chacun, il suit, docilement, les parcours balisés tout tracés par le système, la société. Pourtant, Stéphane ose, très tôt, emprunter des chemins initiatiques qui le conduisent à explorer les marges…. Celles qui ne faut pas dépasser ! Cependant, ce sont celles-là qui vous conduisent à rechercher au plus profond de soi, vos trésors dissimulés, refrénés qui vous font grandir ! « Enfant, je dessinais. A l’adolescence, j’écrivais. Etudiant, je séchais mes cours de chimie pour mon apprentissage du jonglage chez Fratellini. » Il est comme ça, Stéphane, personnage attachant toujours en quête d’ailleurs sublimés, d’utopies vivantes, à la recherche du temps venu… Accordez-vous un instant gourmand ! Venez au « 7 » découvrir ses toiles et plonger dans les émotions les plus profondes enfouies de votre être…

Stéphane recherche des lieux pour exposer davantage d’œuvres merci de Contacter :

0777036281

9 boulevard Leon Jean Gregory à Thuir Tel 04 30 44 60 22

Maillol et Rodin à la recherche de l’Absolu…

Jusqu’au 03 Novembre le musée hyacinthe Rigaud à Perpignan présente une exposition inédite organisée selon le principe d’un « Face à Face » d’œuvres des deux grands maîtres de la sculpture Moderne Rodin et Maillol… Je vais tenter modestement de partager avec vous mes impressions et surtout vous donner envie d’aller la visiter !

Jean-Luc Modat 10 Août 2019 La Gazette Catalane

Face à Face…

Cette exposition présente deux génies de la sculpture moderne. Dans chaque salle vous y découvrirez leurs sculptures mises en perspective de face à face. Là, pour un même thème vous observerez autant de similitudes dans la perception que de différences dans l’exécution de chaque artiste. Une évidence rapproche ces deux Maîtres sculpteurs, leur recherche de l’Absolu !

Des nus pour signifier l’intemporel

Auguste RODIN C’est la passion, l’émoi ! Son Art, naturaliste, détaillé, sensuel est tout dédié au mouvement, à l’espace, à la conscience de soi.

sculpture d’Aristide Maillol intitulée La Méditerranée, le pendant féminin du Penseur d’Auguste Rodin.

Aristide MAILLOL C’est la volupté, la plénitude ! Il a consacré son œuvre à la recherche des expressions du corps pour traduire la pensée universelle… Ses œuvres sont des allégories, des abstractions… Leurs visages sont dépourvus d’expressions. Leurs corps sont tout en rondeur, en pureté de lignes, en sensualité intemporelle… Une quête, une recherche de l’Absolu.

RODIN et MAILLOL, tous deux ont pris le parti de sculpter des nus pour attacher à leurs œuvres le caractère intemporel. Je dois bien ici l’avouer, j’ai une passion pour Aristide Maillol et pas seulement parce qu’il était catalan…

les Nymphes de la prairie un bronze de Maillol (1930)

Aristide Maillol n’a eu de cesse d’explorer les formes sculpturales lisses du corps de la femme sereine, inspiré par la recherche obsessionnelle de l’harmonie parfaite et de la pureté.

Les trois Ombres de Rodin (1902) Photo La Gazette Catalane

Rodin a épuré sa sculpture à la recherche de l’esthétique des expressions du corps en mouvement, muées par les passions universelles. J’ai observé que Rodin semblait ne pas avoir achever certaines de ses œuvres. Pourquoi Rodin a-t-il laissé autant de traces d’outils, de coulures de moule ?

Le Baiser de Rodin estimé 1882

Mon ressenti

Les sculptures d’Aristide Maillol m’émeuvent par tant d’harmonie. Celles de Rodin, me fascinent et m’impressionnent par la complexité de leurs mises en oeuvre, par le mouvement… Pour capter les émotions qui émanent de ces statues encore faut-il aller à leur rencontre, la sensibilité en bandoulière. J’ai quitté l’exposition comme on sort d’un moment intemporel, d’un face à face avec moi-même. Je me suis promis de revenir rendre visite à nouveau à cette très belle exposition pour en percevoir davantage d’émotions. N’hésitez pas à réserver un aprés-midi pour cette exposition !

Musée d’art Hyacinthe Rigaud

Adresse : 21, rue Mailly, 66000 Perpignan Téléphone : 04 68 66 19 83

Ouvert :

Jusqu’au 30 septembre : tous les jours de 10h30 à 19h00

A compter du 1er octobre jusqu’au 3 novembre 2019 : du mardi au dimanche, de 11h à 17h30.
Email contact@musee-rigaud.fr

Torreilles : Vide Grenier de fin d’estiu

Dimanche 25 Aôut de 6h à 18h l’association culturelle « Pont des Arts » organise un vide grenier au cœur du vieux village de Torreilles, sur la jolie placette arborée Louis Blasi et ses ruelles environnantes ombragées. Vous souhaitez participer comme exposant ? Rien de plus facile ! Il vous suffit de vous rendre Salle Méditerranée jusqu’au Mardi 20 Août de 10h à 13h pour vous inscrire muni d’une photocopie de votre carte d’identité ou de votre passeport. Prix de l’emplacement 5 €.

Salle Méditerranée située à côté de l’office du Tourisme de Torreilles

INFORMATIONS AU 04 68 34 92 86

L’association culturelle « Pont des Arts » fédère des artistes autour de la promotion de l’Art dans toutes ses formes.

Argelès-sur-Mer : L’académicien Dominique Fernandez rencontre le public

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est rencontre_fernandez_medium.jpg

La Médiathèque d’Argelès-sur-Mer accueille le Samedi 22 juin à 10 heures un « Immortel » l’académicien essayiste et écrivain Dominique Fernandez. organisé par le Centre Méditerranéen de Littérature (CML) en partenariat avec la communauté Albères-Côte Vermeille-Illibéris et l’association des Amis de la médiathèque. Dominique Fernandez Prix Goncourt 1982 présentera Le peintre abandonné (éditions Grasset), son dernier roman « où tout est vrai » consacré à Picasso, aux moments de doutes et de défaillances du génial peintre.

Picasso, Perpignan, Céret…

Le peintre abandonné

« Picasso  ? Le minotaure génial, séducteur, ombrageux, aux révoltes successives, épuisant ses conquêtes  : Fernande, Olga, Marie-Thérèse, Dora… Tant de prénoms, tant de visages. Et puis, à soixante-douze ans, voici le grand peintre quitté par Françoise. Françoise Gilot, resplendissante et vive, lui écrit  cruellement : « Il est temps que je vive pour moi-même. A ton âge, je n’ai plus d’autre rôle à jouer que celui de maman ou d’infirmière, et je n’ai pas ce tempérament…  »
Le grand homme terrassé se réfugie à Perpignan chez ses amis Paul et Aimée –à l’abri dans cette grand demeure où on le choit, l’observe, le redoute… Il y a là une petite société attachante, ironique, presque théâtrale  : Aimée, qui raconte  ; Totote, son amie  ; l’oncle Alphonse, critique d’art  ; mais aussi Paulo, un des enfants de Picasso  ; Javier, le gitan. Et la mystérieuse jeune fille qui semble hésiter entre plusieurs rôles.
C’est ainsi que Dominique Fernandez, qui est un habitué de cette ville, nous conte un épisode méconnu de la vie du peintre. Des semaines d’abandon, sans pinceaux, sans toile, sans allant. Des nuits et des jours où l’on suit l’artiste démuni, affaibli, n’ayant pour patrimoine qu’un énigmatique coffre de bois. Des semaines à attendre l’éveil. On parle politique, peinture, amours, on assiste à la mise à mort dans les arènes de Céret, on marche sous le soleil blanc de la Méditerranée, on évoque les amis disparus, Eluard, Matisse, les grands génies, Prokofiev, les histoires anciennes, Staline et le parti…
Et un jour, le peintre demande des couleurs, du noir, du bleu  !, et se met au travail. Puissance créatrice  ? Charmes de Perpignan  ? Rencontre avec la jeune Jacqueline  ?
C’est un roman  ; où tout est vrai  ; et où tout finit en peinture – il se trouve au  musée Picasso de Paris un tableau sombre et inouï, le fruit de ce séjour dans les limbes, dont le grand homme ne cesse pas de revenir. « 

Contacts (CML) : 04 68 51 10 10 ou http://www.cmlprixmediterranee.com/