Catégorie : ACTU

Argelès-sur-Mer : L’académicien Dominique Fernandez rencontre le public

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est rencontre_fernandez_medium.jpg

La Médiathèque d’Argelès-sur-Mer accueille le Samedi 22 juin à 10 heures un « Immortel » l’académicien essayiste et écrivain Dominique Fernandez. organisé par le Centre Méditerranéen de Littérature (CML) en partenariat avec la communauté Albères-Côte Vermeille-Illibéris et l’association des Amis de la médiathèque. Dominique Fernandez Prix Goncourt 1982 présentera Le peintre abandonné (éditions Grasset), son dernier roman « où tout est vrai » consacré à Picasso, aux moments de doutes et de défaillances du génial peintre.

Picasso, Perpignan, Céret…

Le peintre abandonné

« Picasso  ? Le minotaure génial, séducteur, ombrageux, aux révoltes successives, épuisant ses conquêtes  : Fernande, Olga, Marie-Thérèse, Dora… Tant de prénoms, tant de visages. Et puis, à soixante-douze ans, voici le grand peintre quitté par Françoise. Françoise Gilot, resplendissante et vive, lui écrit  cruellement : « Il est temps que je vive pour moi-même. A ton âge, je n’ai plus d’autre rôle à jouer que celui de maman ou d’infirmière, et je n’ai pas ce tempérament…  »
Le grand homme terrassé se réfugie à Perpignan chez ses amis Paul et Aimée –à l’abri dans cette grand demeure où on le choit, l’observe, le redoute… Il y a là une petite société attachante, ironique, presque théâtrale  : Aimée, qui raconte  ; Totote, son amie  ; l’oncle Alphonse, critique d’art  ; mais aussi Paulo, un des enfants de Picasso  ; Javier, le gitan. Et la mystérieuse jeune fille qui semble hésiter entre plusieurs rôles.
C’est ainsi que Dominique Fernandez, qui est un habitué de cette ville, nous conte un épisode méconnu de la vie du peintre. Des semaines d’abandon, sans pinceaux, sans toile, sans allant. Des nuits et des jours où l’on suit l’artiste démuni, affaibli, n’ayant pour patrimoine qu’un énigmatique coffre de bois. Des semaines à attendre l’éveil. On parle politique, peinture, amours, on assiste à la mise à mort dans les arènes de Céret, on marche sous le soleil blanc de la Méditerranée, on évoque les amis disparus, Eluard, Matisse, les grands génies, Prokofiev, les histoires anciennes, Staline et le parti…
Et un jour, le peintre demande des couleurs, du noir, du bleu  !, et se met au travail. Puissance créatrice  ? Charmes de Perpignan  ? Rencontre avec la jeune Jacqueline  ?
C’est un roman  ; où tout est vrai  ; et où tout finit en peinture – il se trouve au  musée Picasso de Paris un tableau sombre et inouï, le fruit de ce séjour dans les limbes, dont le grand homme ne cesse pas de revenir. « 

Contacts (CML) : 04 68 51 10 10 ou http://www.cmlprixmediterranee.com/

Publicités

Banyuls-dels-Aspres lance ses Marchés Nocturnes

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et texte
Photo Le petit Auvergnat

Ça vous direz une agréable escapade nocturne dans un petit village sympa ? Vendredi 21 juin de 18 h à 23 h Banyuls dels Aspres lance sa 3ème édition des marchés nocturnes, la Place de la République en cœur du village. De nombreux producteurs, artisans et commerçants seront présents. Dégustations et consommations sur place.avec couverts fournis par les producteurs. Des tables & chaises seront mis à votre disposition pour vous restaurer en toute tranquillité à écouter les concerts gratuits… Dates des marchés nocturnes : 21 juin 19 juillet 23 août

Saint Laurent de Cerdans fête la musique !

Dans son écrin de verdure, environné de châtaigneraies, Saint Laurent de Cerdans lézarde au soleil et profite d’une belle sérénité. Cependant, ce calme apparent risque d’être troublé Samedi 22 Juin pour la Fête de la Musique ! Le Réveil Laurentin offre un concert au parking de la pharmacie de Saint Laurent de Cerdans. Qu’on se le dise !

La tradition de la « Trobada del Canigó » a peu les 15 et 16 juin…

Très bel article sur la Trobada ! Texte Jean-Luc MODAT Photo Michel CASTILLO

Photo Conflent Canigó Office Tourisme

La Trobada del Canigó ? C’est LA rencontre, LES retrouvailles ! Celles, conviviales, fraternelles, de centaines de Catalans du nord, du Sud, d’ailleurs… qui acheminent , chacun fièrement, le fagot de sarments ou branchages de leur village jusqu’au sommet du Canigou, là où trône la croix de fer. Parfois, certains anciens des villages, y ont glissé, qui un message, qui des vœux pieux… faute de ne pouvoir s’y rendre eux-mêmes. Pour autant, rappelons que tout catalan qui se respecte se doit de d’effectuer, tel un voyage initiatique (au moins une fois dans sa vie) l’ascension du Canigó jusqu’au pic (altitude 2785,66 mètres) !

Photo © Michel CASTILLO Cd 66.

LE SENS PROFOND DE LA TROBADA

Depuis 1955, de générations en générations, chaque initié entretient l’esprit et le sens véritable de cette Trobada… Cela va bien au-delà d’une simple manifestation surannée voire considérée saugrenue par certains ignares profanes… Ne leur en déplaise ! Il s’agit là, d’un partage en communion de la fière expression de notre catalanité, de l’affirmation de notre attachement fort à nos racines, au respect de nos anciens et de nos traditions ancestrales ! Quel beau pied de nez à ce merveilleux Monde unidimensionnel, normalisé, aseptisé, hors sol, que l’on nous sert comme la seule valeur universelle et l’unique dessein possible ! Là, à ces mots, j’ai des frissons… s’exprime alors la défiance, celle de ressentir se réveiller le catalan qui somnolait en moi !!! Et vous ? ???

Le Samedi soir, rassemblé autour du refuge des Cortalets, tout le vaste bivouac autour des feux de camps, partage de merveilleux moments de fraternité jusqu’au petit matin… C’est la fête ! Avec ses sardanes, ses incontournables grillades catalanes, son Crémât … Le Dimanche au petit matin, les pentes du Canigou s’animent d’un long cortège jusqu’au sommet pour y déposer les fagots per els focs de Sant Joan ( pour les feux de la Saint Jean) .

Recette du Crémât vin chaud catalan

Ingrédients :

  • 75 cl vin rouge 
  • le zeste de 2 oranges
  • 2 cuillères de mélange d’épices cannelle, coriandre, gingembre, badiane, piment, girofle
  • 100 g de sucre

Faire chauffer un bon vin des Côtes du Roussillon village dans une casserole sans laisser bouillir.  Ajouter vos épices, vos zestes d’orange laisser frémir à feu très doux pendant 20 mn puis passer au chinois avant de déguster ! (L’abus d’alcool est dangereux pour votre santé)

Équipements conseillés

  • Tente pour bivouac, duvet, Parka ou anorak,
  • Vêtements : 1 pantalon confortable pour la marche – 1 polaire ou 1 pull – 1 poncho de pluie, 1 short, 1 paire de chaussures de randonnée,
  • Sous-vêtements de rechange 
  • Gourde 1 litre, Lunettes solaire – torche électrique – petite pharmacie – papier toilette – protection solaire – prévoir 3 repas et 1 petit déjeuner (samedi midi et dimanche matin et midi), couverts.

Informations pratiques 

Réservation au Refuge des Cortalets à partir du 15 Mars
Piste du Llech fermée à partir du Mas Malet
Pour autorisations véhicules 04 68 35 07 62 
Association organisatrice : casaldelconflent.cat

 Mode d’emploi de la Trobada 2019  

La trobada est fortement déconseillée à toute personne non entraînée !

Thierry Moingeon, passeur d’émotions…

Ce samedi 11 et dimanche 12 mai Thierry MOINGEON vous propose de le rencontrer dans le cadre la 16ème édition de Balade en Terre d’Artistes organisée sur le Pays Catalan à laquelle participent 150 artistes : Peintres, sculpteurs, céramistes, photographes, potiers, mosaïstes… Ils accueillent le public, ouvrent les portes de leur atelier pour partager avec vous leurs passions. Rencontre d’un artiste attachant Thierry MOINGEON.

Texte et Photos Jean-Luc Modat © Tous droits réservés 2019

Un personnage singulier…

Nous sommes nombreux à n’oser nous aventurer sur des chemins non assurés. Certains audacieux, comme Thierry Moingeon, ont pris leur destin en main pour faire de leur vie une passion… 

Thierry MOINGEON La Gazette Catalane © Tous droits réservés 2019

Voilà plus plus de deux décennies il s’est posé à Thuir pour créer son atelier. Fils d’exploitant forestier lorrain, le divorce de ses parents le mène à Paris où il poursuit sa scolarité au Lycée Claude Monnet dans le 13ème. A Paris 8 il obtient Licence et Maîtrise de Ciné pour se destiner au métier de réalisateur. De-ci, de-là, il enchaîne les petits boulots d’intermittents sur de grands tournages. C’était sans compter sur les facéties du destin.

Un burin, un marteau, je tape la pierre, ça m’aspire complètement.»

Par le plus pur des hasards, Thierry Moingeon découvre la pierre. Cet été-là de 1991, dans l’Ardèche, les marches d’escalier de la propriété familiale nécessitent une sérieuse restauration. «Hop ! Un burin, un marteau, je tape la pierre, ça m’aspire complètement.» Souffle-t-il avec passion. L’appel est trop fort, il claque la porte à une belle carrière cinématographique qui lui est promise pour emprunter les chemins de traverse existentiels qui le mèneront jusqu’à l’intemporel : La sculpture. «A Paris, je m’engage sur des chantiers de restauration. Là, je suis chargé de reproduire des rosaces de chapiteaux.»

Thierry MOINGEON La Gazette Catalane © Tous droits réservés 2019

Il fuit Paris pour la Touraine pour mieux suivre sa destinée et poursuivre jusqu’en Pays Catalan. Thierry Moingeon est un artiste autodidacte, d’instinct, inspiré par ses rencontres, ses émotions, ses humeurs, ses voyages, la vie… Le marbre est son matériau de prédilection qui lui permet d’exprimer l’intemporel des émotions…Il affectionne la magie de la sensualité masculin féminin de la pierre en particulier le marbre de Thuir aux qualités extraordinaires par ses aspects persillés délicatement veinés. Cette pierre possède des qualités de grains proches du granit.

Thierry MOINGEON La Gazette Catalane © Tous droits réservés Mai 2019

De la poussière sur les épaules, le visage, mais aussi de la poussière d’étoiles dans la tête, Thierry Moingeon, solide comme un roc, ôte ses lunettes sur un regard bleu poli d’humanité. Là, il devient volubile dés qu’il évoque son métier-passion «Le marbre est la pierre de prédilection pour la sculpture. Au fil du temps, je me suis imprégné des techniques de Rodin. Malgré tout, j’évite tous les enfermements. J’alterne à ma guise figuratif et abstrait. Dans un Monde prompt à tout formater, étiqueter, je me défend d’être classé.» Déclare Thierry.

Accueil atelier samedi 11 et dimanche 12 mai de 15h à 17h

Atelier : Mas des Cyprès Route de Corbère 66300 Thuir

Tel 06 76 78 88 13 Email:  t.moingeon@laposte.net

Consommer « Made in Pays Catalan » c’est mettre, ici, en synergie les conditions de notre développement durable

Texte et Photos Jean-Luc Modat © tous droits réservés Mai 2019

A la Mondialisation destructrice de notre Planète, la Pachamama (Terre-Mère) d’entreprises locales, d’emplois locaux, de liens sociaux… Il y a le locatisme, les circuits courts, de nouvelles formes d’organisations de nos sociétés et de nos mode de vie, de notre quotidien…

Photo La Gazette Catalane.com

Jamais nos actes d’achat n’auront eu autant d’impacts avec des conséquences inquiétantes sur la vie. Devenons consomacteur ! Que chacun devienne responsable au quotidien de tous ses actes, de ses décisions, de son mode de vie… Privilégier les produits locaux, veiller à ne plus succomber aux achats de biens de consommations éphémères et futiles, opter pour ce qui est fabriqué au plus prés… Ces dispositions simples conditionnent à notre démarche éthique de respect de l’environnement, doublée d’un acte moral citoyen de défense de l’économie locale, du sauvetage de notre Planète pour nos enfants, nos petits enfants…

Eus, le village dels « lluerts » (des lézards verts)

Juché sur son belvédère, en tête à tête avec le Canigou, loin des turpitudes de la vie citadine ; dominé par son église Saint-Vincent du XVIII ème siècle, érigée sur les ruines de l’ancien château, Eus se targue d’être l’un des plus beaux villages et le plus ensoleillé de France.

Texte Jean-Luc Modat (La Gazette Catalane.com) © Tous droits réserves 2019

Un peu d’histoire…

On appelle ses habitants « els lluerts » ( nom catalan du lézard vert ) Cependant les origines du nom du village Eus proviendraient du latin ilicis désigne le chêne vert décliné en français par le mot yeuse alors qu’en catalan es diu, alzina. Jadis, Eus était donc environné de chênes verts.

Le village d’Eus

Le visiteur courageux peut arpenter jusqu’à l’église, ses venelles tortueuses, ses ruelles escarpées, pavées de galets roulés, bordées de maisonnettes pimpantes… Le visiteur découvrira aux détours, des ateliers d’artisans, des galeries d’artistes et des échoppes originales. Après l’effort, le réconfort ! La belle terrasse ombragée du Bistrot de pays attirera autant que celle panoramique du café El Lluert ,

Réservez votre visite en famille à ce magnifique village médiéval d’Eus. Pendant 40 ans et jusqu’en Janvier 2010, Ursula Vian-Kübler, veuve du génial Boris Vian, vivait dans ce charmant petit village médiéval d’Eus, en Pays Catalan. Il y a quarante ans, Ursula Vian KÜbler et Monsieur d’Déé y créaient et y organisait chaque année le Festival de musique des Nits d’Eus…

Nits d’Eus ( Du 3 Août au 8 Septembre )

Festival des Nits d’Eus du 03 Août au 8 Septembre 2019 désire s’installer dans sa continuité et marquer son anniversaire. C’est pourquoi la saison 2019, plus que toutes les autres années, sera riche et diversifiée.

Tous les concerts et spectacles auront lieu à la Maison du Temps Libre, dans l’Eglise Sant Vicens à Eus, au prieuré de Marcevol ou au Soler, à Molitg et à Banyuls comme indiqué dans le programme.

La startup COPROD.CO pour Libérer les territoires ruraux du Pays Catalan ! Rencontre avec son président fondateur, Pierre MICK

SI LE MONDE CHANGE, LE PAYS CATALAN AUSSI !

Startup en français signifie jeune pousse. Une jeune startup sociale et solidaire, COPROD.CO vient de s’installer à Thuir. Cette toute jeune coopérative innovante à fort potentiel de développement possède dans son ADN la volonté de libérer les territoires ruraux du Pays Catalan ; de réveiller les talents, de mobiliser les projets ; de raviver l’esprit d’initiative en évacuant les craintes psychologiques, en libérant des contraintes administratives et en accompagnant les réticences sociales lors de la création de sa micro entreprise. « Pierre Mick, comment ça marche ?« 

Monestir del Camp : « Copains Comme Cochons »

L’association Slow Food Pays Catalan organise ce Dimanche 31 Mars de 10h à 17h au El Monestir del Camp à Passa un grand marché de producteurs « Bon, Propre et Juste », du cochon et du bon, cuisiné par des cuisiniers engagés, des vignerons et des brasseurs, des éleveurs-charcutiers et leurs cochons, des démonstrations, des ateliers, du savoir-faire et du savoir-vivre… Pour une belle journée à partager dans le cadre exceptionnel al Monestir del camp !

Abonnez-vous gratuit à la Gazette Catalane

Monastir del Camp Pays Catalan (Photo La Gazette Catalane.com)

Tout est bon dans le cochon


Monastir del Camp (Photo La Gazette Catalane.com)

Le credo de l’association Slow Food Pays Catalan est d‘Associer le plaisir et un comportement responsable face à ce qu’on consomme. De la charcuterie, des pifs natures, des bières artisanales, de la Soul Music et de la guinguette, du bal musette et une conférence militante, une conférence historique, la découverte d’un lieu d’exception et une visite guidée… Des producteurs, des cuisiniers et des bénévoles tous mobilisés pour vous faire passer une bonne journée et pour défendre une alimentation locale, bonne, propre et juste POUR TOUS! Contact : 06 16 41 27 30

Abonnez-vous gratuit à la Gazette Catalane

Aujourd’hui fêtons les Humbert

Lundi 25 Mars Fêtons les Humbert,

Du germanique hun, grand et berth, brillant..

Les Humbert savent apporter un peu de modération et de réflexion à leur spontanéité naturelle. En revanche, ils sont incapables de faire face à la solitude, qu’ils refusent comme ils refusent toute introspection..