Germà negre « La Bepa » ! (la Joséphinette) Chanson traditionnelle catalane

A la torre xica    (A la petite ferme)
A la torre gran    (A la grande ferme)
Ja n’hi ha una Bepa    (Il y a une Joséphinette)
Que l’estimen tant    (Que l’on aime tant)
Se la quedaran. (De tant qu’on l’aime)
Bonica es la rosa    (jolie est la rose)
Mes bonic lo ram    (plus joli le rameau)

Ja n’hi ha una Bepa    (Il y a une Joséphinette)
Que l’estiman tant    (Que l’on aime tant)
De tant que l’estiman    (De tant qu’on l’aime)
No la’n casaran    (jamais on ne la mariera)

« Ahont es la Bepa    (Où est la Joséphinette
Que ne trigi tant ?    ( Qui tarde tant )
-Es a la ribera    (Elle est à la rivière)
Renta’l dabantal    (A laver le tablier)
Per anar bonica   (Pour aller pimpante)
La nit de Nadal » (La nuit de Noël)

Mentra quel rentaba   (Pendant qu’elle lavait)
Passa’l seu galant :   (Passe son galant)
« Que’n fas aqui Bepa ?   (Que fais-tu là Joséphinette ? )
– Rento la bugada    (Je fais la lessive)
També’l dabantal    ( Et aussi le tablier)
Per anar bonica    (Pour aller endimanchée)
La nit de Nadal »    (La nuit de Noël)

L’agafa y la’n puja    (Il la prend à bras le corps et la monte )
A dalt de cavall    (Sur le cheval)
La sella n’es verda    (La selle est verte)
Lo cavall n’es blanc    (Le cheval est blanc)
Péls carrers de Lleyda    (Par les rues de Lleyda)
Passa tot plorant :    (Elle passe en pleurs)
« Per qu’en ploras Bepa,    (Pourquoi pleures-tu Joséphinette ?)
Per qu’en ploras tant ?    (Pourquoi pleures-tu tant ?)
– Ploro pel meus padres    (Je pleure à cause de mes parents)
Quan o sabaran !    (Quand ils le sauront)
Com son gent sentida    (Comme ceux sont des gents sensibles)
D’aixo moriran    ( De cela ils mourront)
Adeu pare y mare    (Adieu Père et mère)
Adeu mos germans !    (Adieu mes frères !)
– Si s’moren que s’moren    (S’ils meurent, qu’ils meurent)
Ja’ls enterraran.    (On les enterrera)
Las tombas son novas   (Les tombes sont neuves)
Las estrenaran.   (Ils les étrenneront)
Cada cop de tomba (A chaque coin de tombe)
Un ram posaran. (On mettra un rameau)
Capellans y frares    (Les curés et les moines)
Per ells resaran. »    (Pour eux prieront)
Passan la montanya    (Ils passent la montagne)
Bepa s’va girant ;    (Joséphinette va se retournant)
Las campanas tocan    (Les cloches sonnent)
Ab tristessa y llant    (Avec tristesse et gémissantes)
« Morta n’es ma mare,   (Morte est ma mère)
morts son mos germans ! »    (Morts sont mes frères)
Morta cau en terra    (Morte elle tombe à terre)
Mort cau lo galant.    (Mort tombe le galant)
Aqui’ls so’nterraren,   (Ici on les enterrera)
Tu que vas passant.    (Toi qui va passant)
Diu un Pare Nostra    (Dis un Notre Père)
Per Bepa y Joan.   (Pour Joséphinette et Jean)
Bonica es la rosa,    (Jolie est la rose)
Mes bonic lo ram.    (Plus joli est le rameau ) de la sant Joan…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s