Jour : 29 août 2019

« Visca per la Llibertat » s’expose à Thuir

L’Espace Culturel Lambert Violet dédié aux belles manifestations culturelles à Thuir accueille du 3 au 15 Septembre l’exposition de 155 clichés d’un collectif de photojournalistes «Visca per la Llibertat» présentée par l’association Culturelle des Angelets de la Terra… Parce que VISA Pour l’Image n’a pas trouvé d’intérêt à traiter ce sujet déjà sur-médiatisé aux yeux des organisateurs ..

Le Président Catalan Quim Torra a inauguré cette exposition à la Casa de la Generalitat à Perpinyà. Puis a été présentée en septembre 2018 dans 26 commerces et galeries de Perpignan car le festival de photojournalisme «Visa pour l’image» avait refusé de traiter du processus catalan pacifique, démocratique et civique. Un dénie du « fait catalan » en quelque sorte coutumier de la part d’une « l’intelligentsia » parisienne arrogante !

Ses 155 clichés relatent chronologiquement les faits marquants du processus d’autodétermination du peuple catalan, depuis la première consultation populaire à Arenys de Munt, en 2009. L’association « Angelets de la Terra », qui soutient des projets visant à renforcer les liens entre les catalans du Nord et du Sud, ainsi que le développement de la création artistique en langue catalane, a décidé d’organiser depuis mars 2018 les « Concerts per la Llibertat » en solidarité avec les prisonniers et les exilés politiques catalans.

Ils ont aussi convoqué plusieurs « Cassolades per la Llibertat » unitaires afin de dénoncer la répression judiciaire contre les Catalans du Sud et pour demander la liberté des prisonniers et exilés politiques catalans. L’ensemble de ces actions, parrainées par l’ancien joueur de l’USAP Bernard Goutta et par l’acteur Sergi Lopez, bénéficient du soutien de nombreux élus de Catalogne Nord et des trois derniers présidents de la Generalitat de Catalogne.

Dimanche 15 Septembre à 15 h

Pour la cérémonie de clôture une visite guidée de l’exposition sera proposée suivie de la projection du documentaire « Catalunya : 1-0 » complété d’un débat en présence d’élus avant de lever le pot de la Fraternité et de la Liberté.

Entrée libre tous les jours de 10h à 12h et de 15h à 18h30 – Les dimanches de 15h à 18h30 – Fermé le lundi –

Renseignements 04 68 84 67 87

Publicités

Ma recette : La crème traditionnelle catalane

Découvrez, dans cette vidéo inédite, ma recette de la crème catalane traditionnelle avec quelques touches particulières que je tiens de ma grand-mère Mamie Rose (cuisinière hors pair). Aux accords parfaits de parfums délicats de cannelle et d’arômes discrets de citron vert s’expriment aussi les délicatesses de la badiane et de la vanille…. Si facile que même un(e) débutant(e) la réussira. Voulez-vous partager cette délicieuse recette ?

Crème catalane ou crème brûlée ?

Aqui, totes rapaxades s’acaben amb una crema catalana ! Fa temps, qui mateix, dans les Aspres au cœur du Pays Catalan, cette crème n’était pas caramélisée. Au lait de vache, était préféré celui de chèvre ou bien de brebis… car les troupeaux étaient nombreux dans les Aspres. Aujourd’hui, LA recette de la crème catalane est trop souvent dénaturée sur le Web par de nombreuses versions fantaisistes présentées comme la VRAIE recette… Deù n’hi do ! La crème Catalane n’est pas une crème brûlée ! Sa cuisson s’effectue dans une casserole sur le feu et non pas au bain-marie au four. Affirmer que ma recette est la vraie serait plutôt trop prétentieux de ma part. Chaque famille, chaque « région » du Pays Catalan en possède ses propres versions. Une bonne crème catalane réussie, tient à l’équilibre des bons dosages de chacun des ingrédients : Cannelle, œufs, citron, farine de maïs, vanille, anis étoilé ( badiane) Par soucis de santé, j’avoue que je réduis volontairement la quantité de sucre à sa plus simple expression. Toutes rapaxades se terminent par une crèma catalana !

Ingrédients (si possible bio et locaux)

Pour 6 personnes

  • 1 l de lait entier             
  • 6 jaunes d’œuf fermiers           
  • 100 g sucre roux non raffiné bio                   
  • 60 g maïzena                 
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 gousse de vanille de Madagascar
  • Anis étoilé ( badiane )       
  • Zestes de citron vert non traité

La gastronomie reflet de l’identité

Temps total : 25 mn Préparation : 10 mn Cuisson : 15 mn

Rincer votre casserole sous l’eau froide (ainsi le lait n’accrochera pas dans le fond de la casserole)

Porter à ébullition 3/4 l de lait avec : Sucre, zeste de citron, bâton de cannelle, gousse de vanille évidée, badiane (subsiste en bouche ce goût suave anisé ). 

Laisser infuser 15 minutes à couvert pour préserver tous les arômes avant de passer l’ensemble au chinois.

Dans un saladier, Battre au fouet le 1/4 de l de lait froid réservé avec jaunes d’œuf et  maïzena

Verser le lait bouillant infusé précédemment sur cette préparation puis mélanger énergiquement au fouet.

Verser cette crème obtenue dans votre casserole faire monter à température, remuer sans cesse.

Dés le frémissement de l’ébullition compter 2 mn la crème va s’épaissir cependant elle ne doit pas bouillir sinon le fonds va brûler. Touiller régulièrement à la cuillère en bois.

Verser cette crème aussitôt dans des ramequins en terre cuite et laisser refroidir puis conserver au frigo.

Sortir du frigo avant de servir, saupoudrer d’une fine couche de sucre roux et caraméliser au chalumeau, au fer ou à défaut au four position grill.

Ô La la ! La créma catalana i Bon profit !

Texte & illustrations vidéo-photos Jean-Luc Modat

Tous droits réservés