Un extraordinaire parcours…

Qui, dans ses jeunes années, ne s’est-il pas rêvé artiste ? Puis, à l âge adulte, le temps a déjà commis son œuvre, étouffant la plupart de nos rêves les plus fous de l’enfance…C’est sans compter sur les facéties du destin. Voyez, l’extraordinaire destinée de Gaston… Quel beau cadeau de vie est ici relaté ! …

L’incroyable destin de Gaston…

Gaston Depierre (Photo La Gazette Catalane)

Gaston Depierre (Photo La Gazette Catalane)

Orphelin de guerre, le jeune Gaston quitte sa Sarthe natale pour rejoindre à Paris sa grand-mère qui l’élèvera. «Je voulais me consacrer à la décoration.» Soupire Gaston Depierre. «Ma grand-mère décrète que c’est un métier de fainéant pour m’imposer la maroquinerie!» Regrette-t-il. De fil en aiguilles, Gaston se retrouve employé chez un chausseur «Le soulier d’or» dans le beau quartier de la Madeleine où foisonnent boutiques d’art et de luxe. Là, à deux pas de la Place Vendôme, Gaston décore avec talent la vitrine de sa boutique. Quand, un jour l’une de ses clientes lui susurre à l’oreille : »Si vous voulez je vous fais entrer chez Hermés… » C’était la décoratrice de la célébrissime marque !

« L’œuf Surprise »

l’œuf Surprise (Photo La Gazette Catalane)

l’œuf Surprise (Photo La Gazette Catalane)

Gaston a touche son rêve ! Il exerce durant 17 ans le passionnant métier de décorateur chez cette prestigieuse Maison de luxe… parcourt la Planète, côtoie les plus grands de ce Monde.. La vie l’a comblé. Est-il pour autant au bout de ses surprises ? Que nenni ! Il y a 20 ans le hasard rapplique à nouveau. Il l’amène à restaurer, à la demande d’un client antiquaire, un œuf d’émeu datant de Napoléon III. Pour Gaston, c’est aussitôt, la révélation ! Séduit par la beauté fragile, il est captivé par la tradition des œufs décorés et plus singulièrement pour celle de « l’œuf Surprise« .

Gaston Depierre (Photo La Gazette Catalane)

Gaston Depierre (Photo La Gazette Catalane)

Gaston découvre Peter Carl Fabergé et explore la symbolique ésotérique de l’œuf… Cette quête le pousse à l’apprentissage d’un nouveau savoir-faire très sophistiqué en raison de la fragilité de la matière. La passion est née. Gaston lâche Hermès et la vie parisienne pour s’établir à Castelnou en Pays Catalan.. Avec son associé et ami Jean-Pierre Martinez, il fonde l’Atelier Depierre’s. Quand en 1997, TF1 réalise à Castelnou un reportage sur l’atelier pour le JT de 13h, aussitôt, visiteurs et commandes affluent. Consécration !

Un travail minutieux

Les Oeufs surprise de Castelnou (Photo La Gazette Catalane).jpgPoussez donc la porte de son coquet atelier ! Affable, gestes détachés de toute empathie, discret jusqu’à l’humilité des gens de talents… Gaston travaille les œufs d’oie, de canard, de caille, d’émeu qu’il sélectionne lui-même dans les élevages des Landes. «Après nettoyage de l’œuf, la 1ère étape consiste au sciage de la coquille. L’œuf est ensuite stabilisé sur un pied, une ou plusieurs charnières sont alors insérer. La coquille renforcée avec des résines et peintures à base de résines pour lui assurer une bonne solidité.» Explique l’artiste. Chaque œuf surprise peut nécessiter quelques dizaines d’heures à plusieurs semaines de délicat travail de précision ! Offrir un œuf surprise c’est un vœu de chance, de bonheur, une marque d’affection, d’estime, d’amour !

Atelier Depierre’s – 12, Carrer del Mitg – 66300 Castelnou 04 68 53 01 22  

Une réflexion sur “Un extraordinaire parcours…

  1. Ping: Wehrdorf mit Charme: Castelnou - Mein Frankreich

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s