Jour : 3 juin 2017

Thuir : « Si la cellera m’était contée » spectacle présenté par la Colla Amistat

Leur crédo ? « Nous dansons pour votre plaisir  » leur confiteor? « Mais surtout pour le nôtre ! » Clament les danseurs  de la Colla Amistat de toy (groupe folklorique de Thuir).

Colla Amistat.jpgDimanche 11 juin de 17h à 19h, la Colla Amistat présente son conte spectacle folklorique « Si la Cellera m’était contée » pour mettre à l’honneur cette magnifique place cœur historique de Thuir. Il est à souligner que ce spectacle est offert gratuitement par « La colla Amistat »

« Le crayon cassé » nouveau roman de Roger Blandignères

Jeudi 29 juin à 18h30 au Casino de Canet Les Editions TDO et Roger Blandignères effectueront  le lancement officiel de son nouveau roman  » Le crayon cassé ».

Le crayon cassé

Le crayon casséSon dixième roman sera prochainement disponible dans toutes les bonnes librairies et bons halls de presse. En avant première, La Gazette vous dévoile sa couverture.

Comme dans tous ses précédents romans, l’auteur, dans ce dernier ouvrage, sans avoir l’air d’y toucher, aborde des sujets sociétaux. Là, l’autisme et la violence conjugale… Et toujours une histoire très rythmée, imagée, sensible, qui tiendra en haleine le lecteur jusqu’à la chute.

 » C’est l’histoire d’Émilie, une jeune professeur des écoles de Villeneuve-de-la-Raho qui surfe sur le bonheur… Hélas les circonstances de la vie ne seront pas tellement clémentes avec elle… Si le destin de chacun est écrit, Virginie va t-elle retrouver un jour la sérénité ? »

Roger Blandignères (Photo La Gazette Catalane).jpg
Roger Blandignères (Photo La Gazette Catalane).jpg

Roger Blandignères (Photo La Gazette Catalane)

A vous de le découvrir !

Crise ou mutation ? L’enfumage est général !

Gazette 1Alors que tous s’agitent à crier à qui mieux mieux qu’il détient la solution à tous nos maux, qu’il peut faire baisser le chômage, qu’il faut déréglementer pour embaucher…  Forts de leurs convictions du jour, reniées presto le lendemain en fonction des opportunités… Quel cirque ! Cependant, tous nous enfument…

L’imposture générale continue

Avènement de la quatrième révolution industrielle ou imposture ? Fin de la civilisation du pétrole, des énergies fossiles ? En Occident, l’imposture générale continue d’imposer les systèmes d’une société obsolète, en dissimulant mal la naissance d’une nouvelle civilisation déjà bien organisée. Son organisation suppose l’éviction du travail, l’extinction de la vie salariale, la marginalisation de la plupart des humains ! Seul un nombre infime d’entre nous trouvera de l’emploi et une position sociale. Aujourd’hui, les contrats à temps partiels (10, 15 , 20 heures… ) deviennent la norme et le plus dur reste à venir !

Un avenir au rabais !

Cette mutation est la cause de tous nos maux présents et surtout à venir. Les trafics de drogues à échelle internationale n’auraient-ils pas l’impact économique que l’on feint de nier ? Tous les circuits financiers mis en place depuis des décennies, privilégient le système spéculatif boursier au détriment de l’investissement et surtout de l’emploi !  Cela asphyxie l’économie en générant pénurie, chômage, inégalités, exclusions de milliards d’humains, au nom de la déréglementation, de la flexibilité, en un mot de l’adaptation du travail au moindre coût à la mondialisation !

Le germes de l’éminente explosion sociale

Le mot crise cache mal cette mutation car l’économie a supplanté l’Homme ! Ne vivons-nous pas la fin d’un Monde, celui du travail ? Celui de la valeur de la vie ? Qu’on ne s’y trompe pas, une forme violemment inégalitaire de partage du travail est en marche, portant en elle le germe de l’éminente explosion sociale. Nous serons tous touchés quelle que soit notre classe socio professionnelle, notre âge et notre activité… On a mis l’Homme au service de l’économie, alors que c’est l’économie qu’il faut mettre au service de l’Homme. Il faut que chaque citoyen, même pour des tâches les plus  modestes, ait toute sa place dans la société, une place reconnue et respectable. Voyez comment s’organisent assistanat et dépendance ! Voyez comme la valeur du travail est aujourd’hui dévalorisée…