Calamars aux poivrons de l’Ouille

Calamars amb pebrots de l’Olla

Par Jean-Luc Modat

(Recettes de cuisine et traditions catalanes)

Quelles improbables relations établir entre : La crique de l’Ouille, les Fauves, les calamars aux poivrons ? Chut ! Ne le dites à personne… Fins no fa molt de temps (1) nous profitions, en famille, de belles journées sur la plage de galets de la crique de l’Ouille, nichée dans l’intimité à l’abri de rochers escarpés ! C’est là, dans un modeste casot qui se rêvait restaurant que j’ai savouré, enfant, ces délicieux calamars aux poivrons, un plat catalan haut en couleurs ! Per això aqui al Pais Català(2) qui dit couleurs dit Fauves ! J’ai appris récemment que (*) « Les Fauves » Matisse, Derain et leur Ami catalan Terrus (Fauve avant l’heure) aimaient la beauté sauvage de cette petite crique de l’Ouille lovée entre le Racou et Collioure… Fallait oser ces improbables relations et souvenirs avec cette sublime recette catalane de calamars aux poivrons, explosions de saveurs et de couleurs… « Essstras ! » comme dirait mon Ami Fafa de Palau del Vidre !

(1) Jusqu’à il n’y a pas si longtemps(2) Pour ça ici en Pays Catalan

(*) Sources :  Jean-Pierre Bonnel (Lieux insolites – Collioure Portrait d’une plage 24 Août 2015)

« Au bout de nos fourchettes, pointent nos racines »

Préparation 20 min Cuisson 30 min

Ingrédients (Pour 2 personnes)

  • 2 beaux calamars de Méditerranée
  • ou 600 g d’anneaux
  • 5 gousses d’ail
  • 2 citrons non traités
  • 2 oignons nouveaux de Toulouges
  • Huile d’olive
  • Fleur de Sel de Salanque
  • 2 tranches de poitrine séchée salée poivrée
  • 2 poivrons (rouge+vert)
  • 1 bouquet basilic
  • Poivre noir
  • 1/2 verre de cognac
  • 1/2 verre Banyuls
  • 1 verre de Rancio
  • 1 pincée de safran
  • 1 pincée de cannelle (facultatif)

Réalisation

  • Etape 1

J’ai opté pour cette fois pour les anneaux de calamars décongelés. Cependant pour les calamars frais procéder comme suit : Séparer les tentacules du corps. Vider le corps des calamars. Laver, égoutter. Les découper en morceaux. Verser les morceaux de calamar ou sinon les anneaux dans un saladier. Arroser de 2 jus de citron puis bien mélanger. Réserver.

  • Etape 2

Découper la poitrine sèchée poivrée en lardons. Réserver. Laver, égoutter, épépiner et découper les poivrons en lanières. Emincer les 2 oignons, peler et écraser les 5 gousses d’ail. Hacher le basilic. Réserver.

  • Etape 3

Faire chauffer de l’huile dans une sauteuse. Y faire bien revenir lardons de ventrèche et poivrons à feu doux 8 min en remuant régulièrement. Verser, faire suer oignons émincés, gousses d’ail écrasées 8 min. Ajouter les calamars 30 min

  • Etape 4

Mouiller avec 1/2 verre de cognac, d’1/2 verre de Banyuls + 1 verre de Rancio. Puis enrichir d’une pincée de safran, 1 càc de cannelle, du basilic haché, assaisonner puis parfaire la cuisson à couvert en laissant mijoter à feu doux environ 30 min.

  • Etape 5

Accompagner d’un riz nature. C’est succulent… Régalez-vous !

Je cuisine et transmets l’héritage de mes ancêtres

i bon profit Amics !

C’est bon à savoir !

Pour attendrir les calamars frais , les congeler quelques jours avant de les cuisiner. Idem pour la seiche ou le poulpe. 

©Jean-Luc Modat (Ma Cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui) Toute copie, reproduction, diffusion intégrale ou partielle du contenu de ce site par quelque procédé que ce soit est strictement interdite sans l’autorisation écrite de Jean-Luc Modat et passible de poursuites, sauf dans les cas prévus par l’article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle.

Etouffé de calamars aux fèves et artichauts

Calamars estofats amb faves i carxofes

Par Jean-Luc Modat

(Recettes de cuisine et traditions catalanes)

Qui n’a pas conservé, ancré dans la mémoire émotionnelle, le délicieux gloutonnement d’un mijoté élaboré par notre maman ? ou par notre grand-mère ? Rien que d’y songer nous en avons l’eau à la bouche ? Nul doute que cet attrait pour les plats de nos jeunes années nous rassurent et contribuent à notre bien-être du moment… Ce sont ces plats simples, vrais, sans chichis, gouteux, réalisés avec de bons produits locaux de saison… et des odeurs, des saveurs, des couleurs qui m’ont convaincu de tenter de reproduire les plats de ces moments Bonheur. Aujourd’hui, je suis heureux de partager avec vous cette délicieuse et simple recette de calamars aux saveurs de Primavera.(1)

(1) Printemps

« Au bout de nos fourchettes, pointent nos racines »

Préparation 20 min Cuisson 60 min

Ingrédients (Pour 2/3 personnes)

  • 500 g de fèves écossées
  • 2 artichauts violets
  • 5 gousses d’ail
  • 2 oignons tendres de Toulouges
  • 1 tranche de ventrèche
  • 6 calamars moyens de Méditerranée
  • 1 càs de fumet de poisson
  • Huile d’olive
  • Fleur de Sel de Salanque
  • 1 bouquet garni
  • Poivre noir
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 1 verre de rancio sec
  • 1 verre d’eau chaude
  • 3 càs tomate concassée en boite
  • 1 pincée de safran
Calamars de Méditerranée
Etouffé de calamars aux fèves et artichauts

Réalisation

  • Etape 1

Séparer les tentacules du corps. Vider le corps des calamars. Laver, égoutter et sécher. Les découper en morceaux. Réserver. Découper la ventrèche en lardons. Réserver

  • Etape 2

Ecosser les fèves les plonger dans 1 grand volume d’eau salée bouillante cuire 8 min. Retirer, et plonger dans de l’eau froide (la fine peau s’enlève facilement) Egoutter et réserver.

  • Etape 3

Effeuiller les artichauts, couper 1/3 du haut, les couper en 4 quartiers, ôter le foin. Les plonger dans de l’eau froide avec des brins de persil. Emincer les 2 oignons, peler et écraser les 5 gousses d’ail. Réserver.

Qu’ils sont tendres les calamars de Méditerranée !
Et c’est parti pour environ 45 min de mijoté !
  • Etape 4

Faites chauffer à feu vif de l’huile et les lardons de ventrèche dans une sauteuse. Verser, faire suer l’oignon et les gousses l’ail écrasé, les artichauts 10 min.

  • Etape 5

Verser la tomate, 1 càs de fumet de poisson, 1 pincée de safran, 1 verre de rancio et laisser réduire cuire 10 min. Inviter les fèves. Assaisonner et ajouter 1 verre d’eau puis parfaire la cuisson à couvert en laissant mijoter à feu très doux environ 40 min et plus selon l’épaisseur des calamars

Je cuisine et transmets l’héritage de mes ancêtres

Etouffé de calamars aux fèves et artichauts par Jean-Luc Modat (Ma Cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui)

i bon profit Amics !

Le Maria-José Gabriel dernier chalutier de Port-Vendres
L’étal de poisson sur les quais du port de Port-Vendres

Aiga d’abril cada gota ne val mile

(Eau d’Avril chaque goutte en vaut mille)

©Jean-Luc Modat (Ma Cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui) Toute copie, reproduction, diffusion intégrale ou partielle du contenu de ce site par quelque procédé que ce soit est strictement interdite sans l’autorisation écrite de Jean-Luc Modat et passible de poursuites, sauf dans les cas prévus par l’article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle.

Artichauts et patates nouvelles à l’étouffée

Par Jean-Luc Modat (Recettes de cuisine et traditions catalanes)

Carxofes i trumfes de primavera estofades

Cuisiner c’est offrir du bonheur

La mémoire olfactive est magique… Voyez ! Hier, j’ai croisé dans la rue un fumet fuguasse qui flottait dans l’air. J’ai humé cette avenante odeur échappée sans nul doute d’une cuisine de maison… Subito, des mémoires de moments précis de vie, d’instants intenses se sont réveillées… « Oui, oui ce doit être l’odeur de ce plat ! » Là, comme une évidence, a surgi l’image gourmande d’un faitout où mijotaient délicatement quelques artichauts violets bien tendres escortés de petites pommes de terre toutes nouvelles ! De retour au logis, je saisissais le précieux cahier d’écolier des recettes catalanes de Mamie Rose… « Voyons, voyons.ça y est j’ai trouvé ! Carxofes i trumfes de Primavera estofades  » et courir dare-dare m’approvisionner en ingrédients majeurs chez les producteurs locaux…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-11.png

A savoir

La cuisson de ce plat est réalisée à basse température à couvert durant 1 heure environ. Ainsi , l’artichaut conserve toutes ses saveurs délicates et ses bienfaits pour la santé…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 08057-17faec_d6f76e3713504cef8fb5a641df5ce119mv2.gif

Notre gastronomie est le reflet de notre identité

Pour 2 personnes Préparation 30 min Cuisson 90 min

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-11.png

Ingrédients

  • 1 bouquet d’artichauts violets du Roussillon
  • 4 belles tranches de ventrèches nature
  • 8 petites pommes de terre nouvelles du pays
  • 5 généreuses cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 brins de persil parfumé
  • 4 feuilles d’ail des ours des Pyrénées ou 4 gousses ail
  • 1 botte d’oignons primeurs de Toulouges
  • 1 verre de rancio ou à défaut de vin blanc sec
  • 2 verres d’eau
  • Fleur de sel et poivre noir
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-11.png

Préparation

  1. Effeuiller les artichauts (les feuilles les plus dures) Trancher la partie haute
  2. Les couper en 4 quartiers – Ébarber leurs cœurs
  3. Plonger dans 1 bassine d’eau froide + 1 poignée de persil (ça évite l’oxydation)
  4. Laver les pommes de terre nouvelles – Couper les en 2 ( si elles sont petites !)
  5. Laver et émincer les oignons tendres avec une partie de la tige verte
  6. Éplucher hacher les gousses d’ail ou laver et hacher l’ail des ours
  7. Chauffer l’huile d’olive d’1 sauteuse
  8. Faire roussir la ventrèche à feu moyen
  9. Ajouter et faire suer les oignons
  10. Faire revenir le tout 15 min à feu doux – Retirer et réserver
  11. Saisir les artichauts à feu vif – Saupoudrer d’ail des ours ou de gousses d’ail
  12. Remuer délicatement et de temps en temps et cuire environ 10 min
  13. Ajouter les petites pommes de terre
  14. Laver hacher le persil
  15. Ajouter cette persillade aux artichauts et pommes de terre
  16. Bien remuer – Verser Ajouter 2 verres d’eau, 1 verre de rancio, saler, poivrer
  17. Couvrir et laisser mijoter à l’étouffée à feu très doux 60 min
  18. Veiller à ce que ça n’accroche au fond
  19. Quand la totalité liquide est consommée et les pommes de terre, fondantes : C’est Cuit…
  20. A Taple ! Tout simplement subliminal !

A taula i bon profit Amics !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-11.png

Pourquoi ail des ours ?

Avec sa saveur suave entre ail frais et basilic, il régale nos papilles et égayent en condiment nos plats en cuisine ! Il recèlerait de nombreuses propriétés médicinales : Dépuratif, hypotenseur, antiseptique et contre le mauvais cholestérol LDL… En Pays Catalan, dés le Printemps, l’ail des ours pousse dans les endroits humides des sous-bois et près des cours d’eau. Les confidences d’une vieille légende qui hante nos montagnes relaterait : « Qu’au sortir de l’hibernation les ours se purgeraient en consommant cet aïl sauvage » cette plante tiendrait donc son nom de cette pratique.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-11.png

Les bonnes adresses

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est belles-saisons.jpg

Client assidu de la boutique A nos Belles saisons, j’apprécie particulièrement l’accueil réservé par Arnaud ainsi que les bons produits locaux qui n’ont pas fait le tour du Monde et n’ont pas croupis en frigo… C’est là que je donne du sens à mes achats en soutenant les agriculteurs, les éleveurs du Pays Catalan… Nos Belles Saisons D612 route de Thuir à Llupia

Tél : 06 48 57 61 18

Les « jours de la vieille » légende populaire catalane

Faudrait-il être expert pour observer le dérèglement du climat puisque les jours de la vieille sont encore cette année décalés…. Je vais tout de même, vous conter cette très ancienne légende populaire catalane  : Les jours de la vieille. « La connaissez-vous ? Non ? Eh bien la voici ! Installez-vous bien, là, oui… Plus prés… Je vais vous la raconter » (chuchote)…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est les-jours-de-la-vieille-photo-la-gazette-catalane.com-tous-droits-rc3a9servc3a9s.jpg

Il était une fois, en Pays Catalan, au cœur des Aspres sauvageonnes, la Laurette, une vieille bergère catalane, qui depuis la nuit du temps, gardait son troupeau du côté de Castelnou…. Malgré les caprices de Mars, elle avait réussi à préserver du froid tout son troupeau, brebis et agnelets. Aussi, en cette fin de Mars, la Laurette n’était pas peu fière et heureuse que l’Hiver soit enfin terminé ! Un beau soleil hardi lui prodiguait une bienfaisante chaleur… Soudain, allez savoir pourquoi ! Dans un excès d’enthousiasme, elle se mit à injurier le mois de Mars… A haute voix goguenarde elle s’exclama arrogante en Catalan, bien sûr : « En dépit de mars si fantasque j’ai préservé et élevé tous mes agnelets.«  Seulement Mars entendit ses propos, vexé et courroucé il s’empressa de demander au mois d’Avril de lui prêter ses 3 premiers jours :  » Gentil avril, prête-moi un jour, prête-moi deux jours, prête-moi trois jours et celui qui me reste feront quatre vella car je veux de tous les agnelets de la vieille de mort raidir les pattes.« 

Ainsi fut fait : Avril cédant aux suppliques de Mars lui prêta ses trois premiers jours. La Tramontane se leva en rafales puis en tempêtes violentes, conjuguées à la grêle, au froid… Un temps épouvantable ! Tous les agnelets du troupeau de la vieille bergère périrent…. sauf un caché sous les jupons de la vieille !

Certes, depuis ces temps anciens la rancœur de Mars s’est apaisée… Cependant, ces jours-ci, où que vous soyez en Pays Catalan, quand s’époumonera la Tramontane, prêtez une oreille attentive et vous percevrez, sans doute, la vieille Laurette geindre et pleurer son troupeau.

N’oubliez jamais la légende des jours de la vieille du 31 mars au 3 avril soyez attentif aux messages de Dame Nature ! Il faut convenir d’un dérèglement du climat puisque les jours de la vieille sont cette année décalés….

Jean-Luc Modat Reproduction soumise à autorisation de l’auteur

PERPIGNAN : La compagnie Qu’est-ce à dire sur la scène du théâtre Primavera

« Avec Charles, c’est mieux »

Le théâtre Primavera de Perpignan accueille sur sa scène la compagnie Qu’est-ce à direce Vendredi 27 Septembre à 20h30 qui présente son spectacle « Avec Charles, c’est mieux » (textes de Charles Pennequin)

« Il se laisse voir. Il nous donne envie de jouer. Il nous donne du courage et nous fait rire. Il nous donne envie d’être. Il nous traîne hors de nous-mêmes ». La compagnie Qu’est-ce à dire propose le spectacle Avec Charles, c’est mieux (textes de Charles Pennequin). Les comédiens choisissent les textes qui les mettent le plus intimement en crise, en tension, qui les amusent le plus aussi. « On y va tout entier, tout seul ou à deux sous les yeux et dans les oreilles des témoins. Ce serait comme mettre des musiques et essayer de les danser le plus personnellement possible, les faire à soi ».À ne pas manquer. (Paru dans L’Indépendant / Samedi 16 février 2019)

Patricia Di Fraja « Seule et bien accompagnée »

La morosité vous menace-t-elle ? Ressentez-vous ce besoin impérieux de rire ? De rire aux éclats ? De rire à vous en faire péter le duodénum ? Jusqu’à pisser dans votre culotte ? Alors, surtout n’hésitez pas une seconde ! Réservez vite avant que ce soit complet (Il y a de fortes chances !) Votre soirée du Samedi 21 Septembre à 21h au théâtre de l’étang à Saint Estève ! Ce soir-là vous assisterez au superbe spectacle musico – humoristique de Patricia Di Fraja Seule et bien accompagnée

Une humoriste déjantée

C’est une artiste éclectique et aboutie, à la fois comédienne, chanteuse, auteure, compositrice qui anime les plus grandes scènes de France et de Nava…. Du Pays Catalan ( plutôt !) depuis plus de vingt ans. Elle s’autorise même les interdits ! Si Patricia s’amuse à relater ses origines, sa famille ou à fustiger ses folies les plus extravagantes, c’est avec l’autodérision la plus déjantée des plus grands humoristes. Quand elle évoque ses inaptitudes à l’usage des langues étrangères ? Qu’à cela ne tienne… Elle en joue sans modération ; en plaisante sans retenues !

Spectacle musical et humoristique de Patricia Di Fraja Patricia
Captation vidéo: Emilie Blanc et Pascal Garcia Réalisation vidéo: Pascal Garcia

Elle chante en faisant l’humour seule et bien accompagnée par deux musiciens ! Contrebasse: Yolande Hernandiz Piano: Benjamin Borne Auteurs: Patricia Di Fraja et Olivier Payré Compositrice: Patricia Di Fraja Arrangements musique: Yolande Hernandiz et Benjamin Borne

Réservation au 06 72 08 39 00

TOULOUGES : la Fête du Livre Vivant !

Samedi 15 Juin de 9h30 à 18h à Toulouges au Parc de Clairfont C’est la Fête du Livre Vivant ! Une fête toujours libre et gratuite ! Venez donc en famille, (petits et grands) assister aux 12 très beaux spectacles aux univers improbables : A la fois poétiques et musicaux ; tant dansants que festifs et surprenants… Bref ! créatifs délirants. Les enfants pourront aussi participer à de nombreux atelier créatifs du Village des Bibliothèques aux « couleurs de l’imaginaire » !

Le nombre de places disponibles pour certains spectacles en salle sont limités aussi les tickets d’entrée pour 2 spectacles maximum en salle seront délivrés à partir de 9h le matin et 13h15 l’après-midi. Ne soyez pas en retard, les premières représentations débutent à 9h30 précises.

Ci dessous le programme complet

TRESSERE : La Festa de les Bruixes

Attention, elle arrive, du 19 au 21 Octobre, la 31e édition de la fête des sorcières à Tressère (organisée par le Foyer Rural). Un petit coup de baguette magique, et hop ! Ce petit coin des Aspres se métamorphose en un village magique et fantastique… Le pays des sorcières ! Spectacles fantastiques, musiques de rue, contes et concerts endiablés vont ensorceler petits et grands !

BRUIXE.gif

Connaissez-vous la légende ?

En Pays Catalan, venue de la nuit des temps, la légende nous raconte que les bruixes, les soirs de pleine lune, se plaisent à  se rassembler dans les champs de bruyère, là où est dissimulée une surprenante pierre blanche, la Pedra Lluna, à quelques kilomètres à peine Tressère. La légende évoque qu’au 12ème coup de minuit la nuit de la Saint Jean, la personne qui apercevra un papillon blanc se poser sur cette pierre, découvrira le trésor des «dones d’aigua» ou les fées enchanteresses.

Bruixes 2018 (3).jpgUne potion magique…

C’est bien connu, les enfants rêvent les yeux grands ouverts ; les grandes personnes devront quant à elles fermer les yeux pour revenir à leurs rêves d’enfance… et imaginer un imposant chaudron où sont portés à ébullition de grosses louches d’imagination, trois parts épaisses de rêves, une généreuse brassée d’émotions, des pincées de fantastique, quelques doigts de mystères, de grosses poignées de convivialité… Voilà pour la recette de cette potion magique concoctée par les Bruixes de Tressère pour assurer une fête haute en couleurs avec de belles qualités artistiques ! Venues des quatre coins du Pays Catalan, chapeaux pointus, turlututu ! Ongles longs manucurés, nez crochus, dotées de pouvoirs extraordinaires, les Bruixes investissent Tresserre pour inviter petits et grands à faire la fête durant trois jours

Fabuleuse fête avec de belles surprises concoctée par le Foyer Rural.

Bruixes programme 1.jpg

Bruixes programme 2.jpg

Passa : Au Monastir del Camp c’est JAZZAPASSA !

Samedi 29 Juillet dés 19h le jazz investi un haut lieu chargé d’Histoire : Le Monastir del Camp à Passa. C’est JAZZAPASSA  !

Monastir del camp (PhotoLa Gazette Catalane).jpg

JAZZAPASSA.jpgC’est devenu Le rendez-vous de l’Été des mélomanes des musiques de jazz et celles du Monde. Dans le cadre bucolique et pittoresque du Monastir Del Camp, la ville de Passa, Jazzèbre et le directeur artistique Julien Lourau organise Jazzapassa. Cette édition sera grimé aux couleurs, aux résonances et aux rythmes latinos.

Rendez-vous dès 19h au Monastir del Camp >> Bar & Footruck sur place

 

P2160915.jpg

Nilamayé

 »

Nilamayé est un groupe de musique afrocolombienne. Son répertoire s’inspire des musiques locales et régionales qui constituent le patrimoine sonore des peuples côtiers colombiens. Interprétant un currulao guapireño avec le conjunto de marimba représentatif de la côte Paci que Sud, ou une cumbia cadencée avec l’ensemble de tambours traditionnels du Caraïbe colombien, Nilamayé propose une lecture esthétique de ce qui nous est présenté historiquement comme une tradition.
Avec la douce exubérance de ses voix, les tons chauds et enrobés du marimba de chonta, les sons profonds et la force rythmique des tambours, la brillance des guasás et des maracas, Nilamayé partage avec les auditeurs, la « joie contagieuse » des peuples colombiens.

Julien Lourau Latin Retrievers

Julien Lourau revient avec un combo international de 9 musiciens naviguant de la funk et du jazz aux musiques latines, colombiennes et cubaines.
Impossible de ne pas penser à l’esprit bariolé et intense de son propre Groove Gang qui fit sa gloire dans les années 90…
Dans le cadre de l’année de la colombie en France, Julien Lourau ramène ces influences glanées lors de ses diverses voyages en Amériques Latines….
Attention, Ca va groover !

Réservation  (Clic ici !)

MONASTIR DEL CAMP, PASSA (66)

Le 29/07/2017 dés 19h00

Tarifs :TARIF PLEIN : 18€ – TARIF RÉDUIT : 15,99 €

>> Bar & Footruck sur place

Thuir : « Si la cellera m’était contée » spectacle présenté par la Colla Amistat

Leur crédo ? « Nous dansons pour votre plaisir  » leur confiteor? « Mais surtout pour le nôtre ! » Clament les danseurs  de la Colla Amistat de toy (groupe folklorique de Thuir).

Colla Amistat.jpgDimanche 11 juin de 17h à 19h, la Colla Amistat présente son conte spectacle folklorique « Si la Cellera m’était contée » pour mettre à l’honneur cette magnifique place cœur historique de Thuir. Il est à souligner que ce spectacle est offert gratuitement par « La colla Amistat »