Mois : juin 2018

Balade nature dans les Aspres sauvageonnes.

Samedi 7 juillet de 8h45 à 12h, l’association Addicterra organise une balade découverte dans le causse autour de Sainte Colombe de la Commanderie, pittoresque village des Aspres sauvageonnes… Une découverte de la végétation du maquis et de la garrigue. A vos agendas !

Balade découverte causse de ste Colombe de la commanderie.jpg

Départ de la Cellera prés de l’église de Sainte Colombe pour une boucle dans le causse. avec la découverte de la végétation du maquis, de la garrigue. Les participants pourront observer les paysages , leurs particularités agricoles et sauvages. Des échanges seront privilégiés autour des bénéfices prodigués par cette nature exceptionnelle : (Plantes comestibles, nouvelles plantes paysagères, adaptation à la sécheresse)

sainte Colombe de la Commanderie (Photo lagazettecatalane.com).JPG

Plusieurs dates de prévus :
Les samedis 7 , 14, 21, 28 juillet – RDV 8h45 devant l’église

Durée 3h – Tarif : 15 euros/ personnes – Maximum 20 pers.
Enfants: gratuit dans la limite d’un nombre raisonnable
Prévoir de bonnes chaussures, de l’eau, de quoi noter, prendre des photos

Inscription : Yannick.lopez@addicterra.fr tel 06 72 00 07 92

Bergerie Ste Colombe Photo La Gazette Catalane.jpg

Publicités

La samfaina de la Laurette, la meva àvia ! La ratatouille catalane de Laurette, ma grand-mère !

Il est un plat très sain que chacun(e) peut préparer facilement pour combler de plaisir une belle et joyeuse tablée de gourmands ? La Samfaina ! La ratatouille ! Fermez les yeux : c’est le chant des cigales ! Humez : C’est un florilège de senteurs méditerranéennes qui vous explosent aux narines… Vous salivez déjà ? Alors, voici pour vous la version enrichie de la recette de ma grand-mère Laurette de Thuir…   

IMG_20180620_182035-001.jpgQuelques rudiments géo culinaires :  Le mot « ratatouille » vient de l’occitant ratatolha, Tombet aux îles baléares, Kapunata à Malte, Briami » en Grèce, Peperonata en Italie, Caponata en Sicile, Pisto en Espagne… Aqui ? Es Samfaina o xamfaina : Ceba, pebrot, albergínia, tomàquet, oli, sal : samfaina!

Saucisse catalane photo lagazettecatalane.com
Saucisse catalane photo lagazettecatalane.com

Ingrédients pour 4 généreux mangeurs.

  • 1 poivron rouge
  • 3 poivrons verts
  • 3 oignons
  • 5 gousses d’ail
  • 5 courgettes
  • 3 aubergines
  • 1 grosse boite de tomates pelées au jus
  • 6 tomates bien mûres
  • 10cl d’huile d’olive
  • 1 Cuillère à soupe d’herbes de Provence
  • Sel, poivre
  • 1,2 kg Saucisse catalane
  • 300 gr lardons nature

 

Préparation i bon profit !

IMG_20180620_182028-001 (2)

  • Dans une cocotte en fonte faire chauffer l’huile d’olive
  • Faites revenir à feu doux la saucisse préalablement coupée en tronçons
  • Bien dorés réservez dans un plat ces morceaux de saucisse
  • faites dorer les lardons ajouter les oignons débités en petits cubes
  • Couper en mirepoix (gros dés) aubergines et courgettes
  • Ajouter les courgettes d’abord
  • Au bout de 4 minutes y adjoindre les Aubergines
  • Cuire plusieurs minutes.
  • Y incorporer les tomates débitées en 5 quartiers
  • Ajouter une boite 1/4 de tomates pelées
  • Assaisonner sel, poivre, thym, laurier de nos garrigues
  • Laisser mijoter une heure à feu doux
  • Remuer régulièrement.

Cuisinée la veille la Samfaina o xamfaina, servie froide ou chaude, elle n’en sera que meilleure….

 

 

 

 

 

 

Thuir, capelleta Sant Sébastià

chapelle Saint Sébastien Thuir Photo lagazettecatalane.com

Discrète, presque timide, comme esseulée au milieu d’un Monde bruyant dont elle ne semble pas saisir les subtilités, la capalleta Sant Sébastià (la chapelle Saint Sébastien) ! Qui prêterait attention à cette insignifiante petite chapelle non inscrite aux Monuments Historiques ?
Surement pas tout un chacun occupé à zapper son temps les yeux rivés sur l’écran du téléphone mobile…
chapelledesaintsebastien.jpg

Bon pour les autres… C’est à l’origine un ermitage fondé en 1415. Là, isolés du Monde profane, se sont succédés de nombreux ermites religieux bâtisseurs. Vêtus d’une simple bure, ils menent une existence austère. A partir de 1631, la chapelle romane est dénommée Saint-Sébastien cependant elle apparaît encore en 1688 sous le vocable de Hermita de Sant Sébastià. L’édifice est agrandi au XVIIIe siècle. Survient la Révolution française. Le dernier ermite est « aimablement » invité à quitter les lieux.  L’intérieur de cette chapelle abrite un remarquable retable baroque…

chapelle sant sébastia 002.JPG