Maillol et Rodin leur quête de l’Absolu

Il y a presque un an, le musée hyacinthe Rigaud de Perpignan présentait une extraordinaire exposition inédite organisée selon le principe d’un « Face à Face » d’œuvres de deux grands maîtres de la sculpture moderne : Rodin et Maillol… J’avais tenté, humblement, de partager avec vous mes impressions, mes émotions et surtout provoquer l’envie de la visiter !

Jean-Luc Modat 10 Août 2019 La Gazette Catalane

Face à Face…

Cette exposition présentait deux génies de la sculpture moderne française. Dans chaque salle du musée le visiteur y découvrait leurs sculptures mises en perspective de face à face. Là, pour un même thème, il pouvait observer autant de similitudes dans la perception que de différences dans l’exécution de chaque artiste. Cette évidence rapprochait ces deux Maîtres sculpteurs : Leur recherche de l’Absolu !

Des nus pour signifier l’intemporel

Auguste RODIN C’est la passion, l’émoi ! Son Art, naturaliste, détaillé, sensuel est tout dédié au mouvement, à l’espace, à la conscience de soi.

sculpture d’Aristide Maillol intitulée La Méditerranée, le pendant féminin du Penseur d’Auguste Rodin.

Aristide MAILLOL C’est la volupté, la plénitude ! Il a consacré son œuvre à la recherche des expressions du corps pour traduire la pensée universelle… Ses œuvres sont des allégories, des abstractions… Leurs visages sont dépourvus d’expressions. Leurs corps sont tout en rondeur, en pureté de lignes, en sensualité intemporelle… Une quête, une recherche de l’Absolu épuré.

RODIN et MAILLOL, tous deux ont pris le parti de sculpter des nus pour attacher à leurs œuvres le caractère intemporel. Je dois bien ici l’avouer, j’ai une passion irrationnelle pour Aristide Maillol et pas seulement parce qu’il était catalan…

les Nymphes de la prairie un bronze de Maillol (1930)

Aristide Maillol n’a eu de cesse d’explorer les formes sculpturales lisses du corps de la femme sereine, inspiré par la recherche obsessionnelle de l’harmonie parfaite et de la pureté.

Les trois Ombres de Rodin (1902) Photo La Gazette Catalane

Rodin a épuré sa sculpture à la recherche de l’esthétique des expressions du corps en mouvement, muées par les passions universelles. J’ai observé que Rodin semblait ne pas avoir achever certaines de ses œuvres. Pourquoi Rodin a-t-il laissé autant de traces d’outils, de coulures de moule ?

Le Baiser de Rodin estimé 1882

Mon ressenti

Les sculptures d’Aristide Maillol m’émeuvent par tant d’harmonie. Celles de Rodin, me fascinent et m’impressionnent par la complexité de leurs mises en oeuvre, par leurs mouvements… Pour capter les émotions qui émanent de ces statues encore faut-il aller à leur rencontre, la sensibilité en émoi. J’avais quitté cette exposition comme on sort d’instants intemporels, d’un face à face avec moi-même. Je m’étais suis promis de revenir rendre visite à nouveau à cette très belle exposition pour en percevoir davantage les émotions !

Musée d’art Hyacinthe Rigaud

Adresse : 21, rue Mailly, 66000 Perpignan Téléphone : 04 68 66 19 83

Fa molt de temps, il faisait si bon vivre en Pays Catalan !

L’Avia Rosa évoquait souvent, nostalgique, sans toutefois idéaliser le passé :  » Ici, autrefois, on n’avait pas grand chose mais on appréciait le peu que l’on avait, on était heureux ! Dans chaque village tout le monde se connaissait il y avait beaucoup de solidarité entre tous… Les portes n’étaient jamais fermées, les soirées d’Eté on prenait la fresca sur le pas de porte entre voisins Quin fart de riure !.. Aujourd’hui ?  Que de changements !  » L’Avia Rosa d’une mimique coutumière coupait court à son évocation.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’Avia Rosa (Photo La Gazette Catalane)

Ce film touristique des années 30, au pays catalan (Vernet les bains, Perpignan, Rivesaltes, Port-Vendres, Banyuls, Cerbère, Collioure) nous révèle comment les catalans vivaient à cette époque. Reste à chacun d’effectuer sa réflexion.

 

Musée des Traditions populaires à Thuir
Musée des Traditions populaires à Thuir