Ma recette de l’Escalivada

(Recepta de la meva escalivada )

C’est un plat typique catalan à base de légumes du pays ! Son nom Escalivada provient du verbe catalan Escalivar en catalan signifie « rôtir sur les braises »  Ici, c’est LA recette fraîcheur des beaux jours ! Celle qui sublimera vos grillades de viandes ou de poissons, qui agrémentera vos repas conviviaux familiaux ou vos repas plaisirs du quotidien !  L’escalivada est l’un des plats remarquables du Pays Catalan. Simple, saine, délicieuse, vitaminée, fraîche ! Dans ma recette je fais cependant une entorse aux recettes traditionnelles…

i ben fet a casa

IMG_20170616_183729 (3).jpg

Ingrédients pour 4 personnes

Si possible privilégier les légumes de nos maraîchers du Pays Catalan, ils n’en seront que plus frais car ils auront peu voyagé donc moins n’auront moins d’impact sur l’environnement et votre choix d’achat contribuera au développement durable de notre économie et notre agriculture catalane…

Si dans les recettes traditionnelles il n’y a pas de courgette, dans ma recette je n’ai pu m’empêcher de l’inviter pour faire la fête avec les autres légumes ! La bonne raison ? J’adore les courgettes ! C’est un légume riche en fibres, vitaminé, riche en antioxydants et en minéraux. Tout simplement : Excellent pour la santé !

6 aubergines 3 courgettes 3 belles tomates bien mûres 1 gros oignons de Toulouges 3 poivrons rouges 5 gousses d’ail De l’huile d’olive des « Oliviers de la Canterrane » Poivre et fleur de sel Thym, laurier, romarin

Coupez grossièrement en morceaux épais les aubergines, poivrons, courgettes, tomates, oignons. Préchauffez le four à 180° Huilez la sole du four pour accueillir les légumes Disposez : Poivrons, aubergines, courgettes oignons, tomates, l’ail. Arrosez généreusement d’huile d’olive, saler et poivrer Enfournez environ 45 min puis retournez les légumes Continuez la cuisson 45 min plus ou moins à 160°

IMG_20170616_201753 (2).jpg

Cuits, les confier à un plat destiné au frigo Enveloppez vos poivrons dans du papier journal. Laissez refroidir environ 20 min. Les peler. et les ajouter aux autres légumes. Enrichir de gousses d’ail hachées, d’herbes, d’huile d’olive. I Bon profit Amics !

IMG_20170616_202225 (4).jpg

Si la légende des herbes de Saint Jean m’était contée ?

Ce matin là, le soleil embrasait lentement l’horizon du Pays Catalan. Au cœur des Aspres, la garrigue exhalait d’extraordinaires flagrances enivrantes, infusées la nuit durant. Je profitais du temps sec de cette matinée pour glaner ça et là du thym fleuri… Soudain ! Devinez donc qui j’aperçois ? Je vous le donne en mille…

Textes et photos Jean-Luc Modat (La Gazette Catalane.com)

© 2019 Tous droits réservés photos Jean-Luc Modat (La Gazette Catalane.com)

Manel ! Mais oui, Manel du hameau de Politg ! Vous savez bien ce vieux berger des abeilles ; Conteur et poète à ses heures perdues. Le béret toujours vissé sur la tête, le regard vif illuminé, le visage buriné par le temps, souligné par de belles moustaches grisonnantes. Aucunes légendes catalanes n’avaient de secret pour lui. « Té nin ! » S’exclama-t-il « Je suis heureux de te trouver ici. Partageons mon almozar. » Quel merveilleux moment complice ! Côte à côte, juchés sur un rocher, face à la merveilleuse plaine du Roussillon, nous dégustions de succulentes charcuteries maison sur de belles tranches de pain, accompagnées d’un excellent vin fruité … Brusquement, Manel brisa notre silence.  » Dans quelques jours ce sera la Saint Jean… Si depuis la nuit des temps, les feux de la Saint Jean perpétuent de vieilles traditions païennes liées au solstice d’Eté et à l’apogée dans le ciel du soleil, les herbes de la Sant Joan ont aussi leurs légendesJe suis convaincu que tu ne connais pas cette vieille légende catalane. Comme toutes les légendes populaires, elle débute par il était une fois…  » Il sirota d’un trait un bon verre de vin, s’essuya les moustaches d’un revers de manche, et sur le ton de la confidence débuta son histoire…

© 2019 Tous droits réservés photos Jean-Luc Modat (La Gazette Catalane.com)

La légende…

« Il en va de cette vieille légende catalane que voici  » ( Manel semble réunir ses souvenirs et de poursuivre ) « C’est l’histoire de Maria, une belle jeune fille de Montauriol qui la nuit de la Saint Jean fait connaissance d’un bel inconnu. A l’aube, la belle court la garrigue cueillir le ramellet Sant Joanenc (le bouquet de la Saint Jean) composé de trois ou sept espèces d’herbes sauvages et sacrées : l’immortelle (sempreviva), le millepertuis (perico groc), 3 feuilles de noyer (noguera).

« Elle réunit ces herbes en croix pour les clouer sur la porte d’entrée du logis. Maria remplace alors le bouquet de l’année écoulée le brûle dans la cheminée dont la fumée s’échappe vers le soleil en promesse de prospérité des cieux… Ce bouquet posséderait les vertus d’éloigner, diable, bruixes et esprits malfaisants. Au matin, comme convenu, le galant se présenta au seuil du logis de la belle Maria. Il ébaucha plusieurs tentatives pour y entrer mais fut pris de malaises. Devant ses échecs, il disparu soudain dans une odeur âcre de souffre en lâchant un lugubre hurlement. La belle effrayée réalisa alors que sous les beaux traits du prétendant se dissimulait le diable. Son ramellet de Bonaventura venait de la sauver. Ainsi, court toujours cette belle légende dans les Aspres…et dans tout le Pays Catalan ! « A ces mots, Manel planta dans mes yeux son regard empli de bonté et de bienveillance pour susurrer à l’oreille : « Nin ! Transmets donc cette histoire à tes enfants qui la transmettront eux-mêmes à leurs enfants… Car vois-tu en ce bas Monde, aujourd’hui, le Diable prend toujours de belles et séduisantes apparences pour mieux tromper les âmes vulnérables assujetties aux cupidités vénales… »

La Saint Jean une histoire de lumière et de soleil

Herbes magiques et médicinales, les herbes dites de la Saint Jean sont des plantes sauvages auxquelles sont prêtées des vertus bienfaisantes, médicinales. Elles puiseraient leur forces, leurs vertus, leurs énergies, du soleil à son apogée lors du solstice d’Été. La fleur-symbole du solstice d’été est bien le millepertuis si abondante dans les Aspres ! Après les Feux, tous à vos paniers !

Depuis la nuit des temps la Saint-Jean est liée à la symbolique de l’eau de la purification : la tradition incitait chacun à se rouler nu dans les prairies humides de la rosée matinale, ou à des ablutions matinales, la traversées de rivières par les troupeaux….

Tous droits réservés Textes et photos Jean-Luc Modat (La Gazette Catalane.com)


La Sardinada, plaisirs catalans de l’Été

Ici, en Pays Catalan, l’Été est la saison des joyeuses tablées où il fait bon déguster une succulente Sardinada cuite aux sarments ! Aixo es bo ! Cette tradition de la Sardinada se perpétue de génération en génération : Fernand mon grand-père adoré était pêcheur au lamparo au Barcarés. Très tôt il m’a donc initié à la sardinada. Je partage avec vous quelques conseils qu’il m’a prodigué pour bien la réussir. Approchez donc ! Sentez-moi ce parfum irrésistiblement appétissant ! I m’agrada més beure amb els meus amics qu’amb moderació

La sardinada ? Això és bo !

La cuisine catalane est matinée aux couleurs et saveurs de Méditerranée ! Des plats simples, sains, savoureux, colorés. Parmi eux, la sardinada. Si sa préparation peut sembler simple pour les profanes c’est plus compliqué qu’il n’y paraît ! La sardinada, Ce sont des sardines grillées sur des sarments de vigne.  

Préparation

Préférez la fraîcheur des étals des pêcheurs de Saint Cyprien ou de Port-Vendres pour acheter vos sardines de Méditerranée, plus goutteuses, moins fades que celles de l’Atlantique. Les sardines sont grillées sur une braise vive de sarments mais sans flammes. Il ne faut surtout pas ni les étêter, ni les vider, ni les écailler ! Je les sale à la fleur de sel de Salanque pour obtenir ce croustillant délicat de peau.

Vos sardines ne colleront pas au grill

La sardine est un poisson fragile qui peut se déliter à la cuisson. Pour éviter cela, prenez la précaution de flamber votre grill sur le feu de sarment, puis frotter-le au papier journal pour qu’il soit propre. Disposez ensuite vos sardines sur ce grill chaud et le déposer sur les braises vives pour une cuisson rapide (4 minutes sur chaque face). Saler, poivrer. C’est tout !

Bienfaits pour la santé

Avec la sardine faites le plein de vitamine D et d’acides gras oméga-3, bons pour votre cœur. Ce poisson bleu est riche en protéines, La sardine apporte du sélénium, un oligoélément antioxydant qui préserve l’organisme des méfaits des radicaux libres, qui renforce ainsi votre système immunitaire.

Quel accort de vin pour déguster votre sardinade ?

M’agrada més beure amb els meus amics qu’amb moderació

Coups de coeur pour les vins du Domaine D’Elie à Thuir

Domaine d'Elie en Pays catalan

Des vins floraux, aux accords de touches de fruits accompagnés d’une minéralité équilibrante laissant une surprenante bouche très fraîche.

Le Domaine d’Elie 6 rue Godefroy. Thuir 66300. Artisans vignerons Jean-Claude Batlle 06 09 66 07 85 Courriel : domaine.elie@gmail.com

Texte & Photos Jean-Luc Modat (Tous droits réservés La Gazette Catalane.com 2020)

Ma confiture d’abricots du Roussillon

(La meva confitura de d’albercoc fet a casa)

C’est la période ! Celle des abricots du Roussillon et des bonnes confitures d’antan ! Huuuummm ! Concoctées avec les bons fruits gorgés de soleil du Pays Catalan ! Cette confiture d’abricots est la subtile alchimie fruitée et si parfumée qui égayera les tartines gourmandes de vos petits déjeuners des matins frileux d’Hiver… Voici ma recette facile que je tiens de ma Grand-mère adorée Mamie Rose ! Fet a casa és millor ! Le fait maison c’est meilleur !

La gastronomie catalane reflet d’identité

  • En exclusivité pour vous, chers amis abonnés, voici la belle recette de ma tendre Mamie Rose. Ooohh ! N’allez surtout pas rechercher le moindre ingrédient secret. Simplement de bons produits locaux de saison du Pays Catalan. Une confiture de fraise au vrai goût, concoctée avec une généreuse dose d’Amour sublimée d’un zeste de patience. Osez donc fet a casa és tan bo ! (Le fait maison c’est tellement bon !)

Textes & photographies ne sont pas libres de droit, sont la propriété © de lagazettecatalane.com. Toute copie /utilisation/reproduction même partielle n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Choisir des abricots rouges du Roussillon ?

abricots rouges du Roussillon

On le reconnaît à sa belle robe orangée teintée de rouge vermillon. Sa chair juteuse, ferme, fondante, sucrée légèrement acidulée et ses parfums intenses  : L’Abricot rouge du Roussillon ! Il peut être issu de quatre variétés, Rouge, Héléna, Royal et Gâterie. L’abricot est riche en phosphore, en magnésium et en bêta-carotène, riche en vitamines A, B et C.

Un peu d’histoire

L’histoire d’amour entre l’abricot et le Roussillon est vieille de plus de dix siècles quand les Maures ont introduit l’abricotier, ici. Cependant, il faudra attendre l’avènement du transport ferroviaire début du XXème siècle pour que sa culture se développe à des fins commerciales. Dans les années 1970 le Pays Catalan était le premier producteur d’abricots en France… Pourquoi ça ne l’est plus ?

Dans ma chronique culinaire « Ma Cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui » diffusée sur La Gazette Catalane.com, Je vous offre ma recette simple et délicieuse de la confiture d’abricots du Roussillon.

Préparation : 10 min Cuisson : 40 min

Temps de préparation 10 min

Ingrédients :
sucre cristal : 600 gr
abricots : 1000 gr

Temps de cuisson 40 min

Préparation :

L’abricot est un fruit à la teneur moyenne en pectine. Ainsi plus le fruit est mûr plus son taux de pectine diminue. Donc choisissez des fruits mûrs sans trop ! Et adjoindre des amandons extraits des noyaux des fruits.

Choisir des fruits mûrs Coupez-les – Lavez-les sous l’eau – Égouttez Coupez les abricots en deux œilletons Retirer le noyau, réserver un dizaine de noyaux Casser les noyaux récupérer l’amandon pour les ajouter aux fruits Pesez Versez dans 1 saladier ajoutez sucre (1 kg fruits/0,6 kg sucre). Ajoutez un jus de citron non traité Mélanger le sucre et les abricots Filmer le saladier laisser reposer une nuit au frigo

Cuisson :

Le lendemain verser le tout dans une bassine à confiture. A feu vif portez à ébullition 5 min. Cuire à feu vif doux pendant 15 min en mélangeant bien. A feu très doux cuire 20 min. Écumer en fin de cuisson finie quand la T° < 103°C au thermomètre à sucre. Versez la confiture dans des pots stérilisés, vissez les couvercles, retournez les pots, Laisserz refroidir-stocker dans un endroit frais à l’abri de la lumière.

Surtout ne pas prolonger la cuisson au delà de 103°C au risque d’altérer sa saveur !

Achetez vos abricots chez les producteurs locaux !

Sur les traces du néolithique en Pays Catalan.

EXCLUSIVITÉ LA GAZETTE CATALANE ! Rencontre de Jean Philippe Lapeyre, journaliste, auteur d’un guide original à remonter le temps en marchant sur les pas du néolithique en Pays Catalan.

Journaliste, Jean Philippe Lapeyre 20 ans durant à la rédaction de Bizz, magazine de consommation des nuits catalanes. A ce jour, Jean Philippe anime toujours la rubrique « sports mécaniques » à l’hebdomadaire La Semaine du Roussillon. Précurseur, il rédigeait déjà, voilà 25 ans, des articles sur les randonnées pédestres dans la presse locale. Aujourd’hui, il anime avec brio des conférences sur la préhistoire au profit d’associations de randonnée pédestres ou du patrimoine mais aussi lors de salons consacrés à la randonnée.

Jean Philippe Lapeyre vous êtes l’auteur du livre à succès «Randonnées Mégalithiques en Pays Catalan ». Sauriez-vous le présenter ?

« Ce guide vous invite à la découverte de notre patrimoine  préhistorique avec près de 200  monuments vieux de 5 000 ans, dolmens, menhirs et pierres écrites, gravées ou à cupules sans oublier les particularités culturelles que l’on peut découvrir au virage d’une sente, châteaux, tours à signaux du moyen-âge, bergeries romanes, bornes frontières, chapelles et anecdotes qui vont avec… « 

« C’est aussi pour moi, l’occasion de mettre en lumière des villages remarquables baignés du charme de leurs vieilles pierres et de leur authenticité, loin des sentiers battus du tourisme local, comme Trilla, Ansignan, Conat, Saint Marsal, Corneilla de Conflent, Eyne…  Ce magazine unique et novateur, propose un voyage culturel au fil de nos sentiers et une géolocalisation précise de tous les monuments. »

 » Une trentaine de randonnées mégalithiques et culturelles sont proposées à la découverte d’un patrimoine exceptionnel. On retrouve également des encadrés rappelant l’histoire sur les Rois de Majorque, les habitats protohistoriques, sur les différentes frontières du Roussillon dans l’histoire ou encore des anecdotes sur les peintres célèbres qui ont traversé nos contrées.. »

L’image contient peut-être : montagne, ciel, plante, nuage, plein air et nature

« Le néolithique marque une profonde mutation des sociétés de la préhistoire marqué par la sédentarisation, la découverte de l’agriculture et de l’élevage. L’agriculture va mettre en valeur les mystères de la fécondité de la femme et la primauté de la Terre, mère de toute chose. Terre-mère et femme sont donc sacralisées comme source permanente de la vie, symbole de renaissance de la nature et de l’amour. Magicienne du renouveau, gardienne des morts, la terre-mère dispense ses signes-symboles La grande déesse des magdaléniens revient en force libérant l’attente populaire, exaltant les grandes forces éternelles de la Nature. Culte nouveau et enseignement initiatique se répandent dans tout le bassin méditerranéen, sacralisant les produits de la Terre, le renouvellement des saisons, l’exaltation de la sensualité. On utilise les grottes comme lieu de sépulture comme à Belesta mais également les nombreux dolmens. C’est aussi partir à la découverte de nos cols pyrénéens et profitez de la grandeur des paysages avec souvent en toile de fond la mer ou le Canigou. « 

L’image contient peut-être : herbe, chaussures, plein air et nature

Comment se présente-t-il ?

« Contrairement à ce type d’ouvrage, j’ai choisi un grand format, style magazine pour donner la part belle à l’image. Du coup, il n’est pas pratique à l’usage sur le terrain. je conseille aux lecteurs de laisser le livre dans la bibliothèque et de partir en balade avec une photocopie des pages concernées soigneusement installées dans une pochette transparente. Tous les monuments sont géolocalisés et le tracé de la carte représente fidèlement le tracé GPS. Il est donc facile de refaire le tracé exact en utilisant des sites de cartographie style Google Earth ou Visiorando et l’installer dans son propre appareil. Cela dit, on peut faire les randonnées sans équipement spécifique puisque tout le parcours est décrit dans le texte. Jean Abélanet, éminent archéologue catalan a eu la gentillesse de nous préfacer ce livre. C’est Jean qui a emmené l’équipe de De Lumley à la grotte de Tautavel. Ensemble, ils ont fait la découverte de l’Homme de Tautavel célèbre dans le monde entier. C’est également Jean qui a déposé tous les permis du Musée et qui en ai devenu le premier conservateur.« 

Aucune description de photo disponible.

Comment vous est venue l’idée d’écrire ce livre ? Pourquoi ce livre pour quel public ?

« Le Pays Catalan est culturellement très riche, de la préhistoire à nos jours avec de somptueux paysages. Si deux musées sont consacrés à la préhistoire, son patrimoine physique est peu mis en valeur, voire délaissé… »

L’image contient peut-être : texte, plein air et nature

« Ici, en Pays Catalan, à part quelques rares exceptions, on est en plein désert préhistorique et ce n’est pourtant pas le patrimoine qui fait défaut. L’idée était donc de mettre en valeur ces monuments, de créer des circuits sur la thématique de la préhistorique. C’est ainsi que je me suis aperçu que beaucoup de catalans du Nord pensaient que l’on ne trouvait ce type de monuments mégalithiques qu’en Bretagne. Ce livre s’adresse à tous les curieux, qu’ils soient locaux ou de passage, qui s’intéressent au patrimoine en général. Mais également aux randonneurs qui vont trouver une approche culturelle dans leurs balades. A un très large public en général qui souhaite faire une simple balade en famille. »

D’autres projets en prévision ?

« J’ai également un projet de publication toujours sur la randonnée pour 2020 qui reste encore confidentielle. »

Randonnées Mégalithiques

Édité par l’association Balades en Pays Catalan 86, boulevard Aristide Briand 66000 Perpignan

Rédaction : Jean Philippe Lapeyre : Tél : 06.63.64.15.07 jeanphilippe.lapeyre @free.fr Association : Tel : 04.68. 08.11.40 baladesenpayscatalan@laposte.net
FB : Balades en Pays Catalan

Tarif : 8€

Disponible dans les librairies, certains tabac presse des P.O.

Les Points de vente de Randonnées Mégalithiques

Perpignan
Standard Service : 86, Bd Aristide Briand.
Librairie Cajelice : 10, rue du Dr Pous
Librairie Catalane : 7, place Jean Payra
Librairie Torcatis 1er étage : 10, rue Mailly
Librairie Siloé : Angle rue Bastion St François.
Tabac Presse : 58 Bd poincaré
La boutique Catalane : 16, rue Escarguel
Espace Culture E.Leclerc Poygone Nord.

Cabestany
Tabac Presse Martin : 34, rue Gambetta

Alenya
Presse Loto : 2, rue du Réart

Bompas.
Tabac Presse : 15, avenue Louis Pasteur

Pollestres
Tabac Presse : Avenue Pablo Casals

Elne
Presse Dax : Galerie Marchande Intermarché

Saint Laurent de la Salanque
La Presse du Matin Bleu : 3, Av de La Côte Vermeille
Tabac Presse Hubert : 3, place Gambetta
Plaisir de Lire : 8, Bd de la Révolution

Canet
Pains et Délices 5, Av de Saint Nazaire au village
Tabac du Port Le Beach : 101, Promenade Côte Vermeille.

Argeles
Office du Tourisme plage
Librairie L’Escargot Bleu : 4, rue du 14 juillet au Village
Tabac Presse Aspar : 3, avenue de la Libération au Village.

Saint André
Ferme de Découverte : Route de Taxo

Port Vendres.
Maison de La Presse : 15, quai Forgas

Banyuls
Tabac loto L’Arlequin : 6 Av Général de Gaulle
Tabac Presse de la plage : 4 Av de la République

Cerbère
Presse Canadell : 1 bis, rue du Ribéral

Rivesaltes
Cultura : Centre Commercial Cap Roussillon Mas de la Garrigue

Estagel
Tabac, Presse F. Gomes : 1, Bd Jean Jaurés

Tautavel
Musée de la Préhistoire : Avenue Léon Jean Grégory

St Paul de Fenouillet
Ermitage de Galamus : Route de Cubière
Maison de La Presse Deneuville : 2, rue Arago.

Ille sur Têt
Maison de La Presse : 82, avenue Pasteur
Thuir
Empreinte Catalane Office du Tourisme : Place Péri

Bélesta
Château Musée de la Préhistoire : 5, rue du Château

Marquixanes
Tabac Presse Le Catalan : Route Nationale

Arboussols
Prieuré de Marcevol

Prades
Mag Presse galerie Marchande de Super U : Centre Commercial La Grande Rocade
Super U : rayon librairie : : Centre Commercial La Grande Rocade

Sport 2000 : Centre Commercial La Grande Rocade
Maison de la Presse : 155, Av Général de Gaulle
Tabac Presse de la Place : 6, rue Arago

Ria
Tabac, épicerie : 13, Route Nationale

Villefranche-de-Conflent
Grotte des Canalettes : Route de Vernet
La Librairie, Boutique du Champignon : Bastion du Dauphin

Corneilla de Conflent
Point Info, Poste : 2, rue de La Torre

Vernet les Bains
La Mie de Pain : 14 bis, place de La République

Font-Romeu
Maison de la Presse : 23, Av Emmanuel Brousse

Eyne
Maison de la Vallée : Av de Cerdany

Le Boulou
Centre Commercial E.Leclerc.

Céret
Maison de la Presse : 14, Bd Joffre à côté du Musée

Amélie les Bains
Maison de la Presse : 2, rue des Thermes
Mag Presse : 10, avenue du Vallespir

Prats de Mollo
Maison de la Presse : 16, rue Porte de France

mais également dans les boutiques de lieux touristiques comme le Musée de Tautavel, le Prieuré de Marcevol, les Grottes des Canalettes, la Maison de la Vallée d’Eyne, La Ferme de Découverte à Saint-André ou encore le Musée de la préhistoire de Bélesta… Une centaine de points de vente en tout dans les P.O.

Pa amb tomaquet català

Jean-Luc Modat « Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui« 

Jean-Luc Modat Ma cuisine catalane d'hier et d'aujourd'hui (La Gazette Catalane.com)

Avec l’arrivée des beaux jours, le soleil nimbe à nouveau notre merveilleux Pays Catalan de sa lumière bienfaisante, prodigue la douceur des températures… Le beau temps invite chacun à s’installer dans son jardin, sur sa terrasse pour recouvrir le goût de la dilettante synonyme, ici, d’Art de vivre catalan… Un Art de vire qui rime bien souvent avec gastronomie et convivialité ! Et LE symbole de l’Art culinaire Catalan c’est bien le Pa amb tomaquet Bon profit !

Pour cette fin de semaine ou dés ce soir, pourquoi pas inviter vos ami(e)s, copains ou copines, familles… à un Aperitiu a casa amb Pa amb tomaquet català ?

Ma recette…

Pa amb tomaquet (Photo La Gazette Catalane)
Pa amb tomaquet © Photo La Gazette Catalane

Ingrédiens

Pour 12 tranches

12 belles tranches de pain campagne rustique
5 belle tomates bien mûres
4 gousses d’ail
30 cl d’huile d’olive mûre
24 tranches très fines (chiffonnade) de jambon Sec Tirabuixo. jambon 100% catalan issu de cochons fermiers Tirabuixo élevés en Cerdagne.

Pa amb tomaquet

Pa amb tomaquet (Photo La Gazette Catalane)
Pa amb tomaquet © Photo La Gazette Catalane

Conservez vos tranches de jambon Sec Tirabuixo à température ambiante
Faites griller les tranches de pain recto verso juste brunies
Laissez-les refroidir.
Pelez les gousses d’ail – Coupez en deux et ôter les germes indigestes
Frottez les tranches de pain avec l’ail sur les 2 faces
Lavez les tomates essuyer-les – Coupez-les en deux
Frottez chaque tranche de pain avec de la tomate
Les restes de tomate seront mixés puis tartinés légèrement à la cuillère
Disposez les tranches de pain dans un grand plat
Les arroser d’un filet d’huile d’olive Arbequina
Dressez du jambon en chiffonnade sur chaque tartine
Servir  rapidement afin d’éviter que le pain ne ramollisse !

Pa amb tomaquet © Photo La Gazette Catalane
Pa amb tomaquet © Photo La Gazette Catalane

Le traditionnel Pa amb tomaquet est un classique de la gastronomie catalane. Ce plat délicieux à savourer entre amis ou en famille égayera vos apéro festifs ou dînatoires. Accompagné d’un bon verre de vin choisi parmi la merveilleuse gamme des vins du Domaine d’Elie à Thuir, des vins élégants et généreux aux belles notes sauvages et épicées 

Domaine d'Elie en Pays catalan

A consommer avec modération l’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Le Domaine d’Elie 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Le rugby, c’est l’histoire d’un ballon avec des copains autour et quand il n’y a plus de ballon, il reste les copains. C’est quand même l’essentiel.

Jean-Pierre Rives (Sculpteur et ancien joueur de rugby pour la France).