Les vents qui soufflent ici

Le vent se lève !… Il faut tenter de vivre ! Paul Valéry

C’est notoire, le Pays Catalan est très venté… Cela pourrait-il expliquer les nombreuses girouettes sur les toits et ailleurs… ? Voici une énumération non exhaustive des vents « els vents que bufen aquí » (Les vents qui soufflent ici.) . Chacun possède sa personnalité ! Cependant, chacun pourra la compléter pour enrichir la connaissance de tous !

vents

Le plus fantasque et populaire, la Tramuntana, vent d’Ouest à Nord-Ouest. La Tramuntana s’accélère dans la région du Lauragais, en s’engouffrant dans le goulot entre les contreforts des Pyrénées et le sud du Massif central. La Tramuntana est souvent confondue à tors au Mestral ( Mistral)… Et ça la met en colère ! celui-ci provient du sillon rhodanien entre Massif Central et Alpes. Les anciens affirmaient que la Tramontane soufflait selon des cycles de 3, 6 ou 9 jours. El Mestral (le Mistral) est un vent purificatoire de Nord-Est à Nord, souvent violent, sec,  accompagné d’un temps très ensoleillé.

Al gargal (Le Gréco) vent froid et humide de Nord-Est, provoque des brouillards, des bruines en plaine ou de la neige lourde en hiver comme en 1981 et 1986.

Le migjorn (mie journée) vent de sud chaud, modéré soufflant sur la plaine du Roussillon en provenance d’Afrique  pourrait s’apparenté au sirocco.
Le Xaloc vent de Sud-Est souvent assimilé à la Marinada (marin).

Le « Garbi » encore appelé  l’albe est appelé communément (« Vent d’Espagne ») chaud et humide de Sud-Ouest (depuis le Massif des Albères).

Le vent d’availl vent d’est en Plaine du Roussillon.
Le Canigonenc, vent d’ouest provenant du massif du Canigó

Laisser un commentaire