Mois : février 2018

Dimanche 4 Mars, les grands-mères à la fête ! ?

Ce Dimanche 4 Mars, c’est la fête des Grands-Mères ! Le Monde évolue très vite et pas souvent dans le bon sens… Mamie, mémé, manou… peu importe comment on les nomme, les grands-mères conservent-elles encore le rôle majeur de repère au sein des familles ? 

Origines de la fête des grands-mères

Cette fête a été créée en France en 1987 par la marque de café « Café Grand’mère » chaque premier dimanche du mois de Mars .

Mamie je t’aime !

corinne et mamie.jpeg

Qu’importe l’origine ! Jusqu’à peu, la grand-mère, notre grand-mère, l’Avia était le personnage incontournable de la famille… Mémoire de l’histoire et gardienne des traditions et des secrets de la famille, elle évoquait pour chacun : La douceur, la bonté, la prévenance… Qui ne conserve pas encore enfouis dans sa mémoire, les souvenirs heureux des goûters gourmands préparés avec amour par sa grand-mère ? La marque des baisers pulpeux sur nos joues ? Les câlins avant dormir ?

mamie (Photo La Gazette Catalane).JPG

Combien de grands-mères resteront seules ce jour-là ?

Cependant, pour les familles « modernes » contemporaines, souvent décomposées ou recomposées, dispersées, déracinées, les petits enfants ont, hélas, de moins en moins de vécu partagé avec leurs grands-mères. Là aussi, les liens sociaux et affectifs se sont étiolés au fil des années ! Combien de grands-mères « passent » leurs journées entières en tête-à-tête avec leur solitude ? Oh ! Aucune chance que quelqu’un ne leur rende visite… La vieillesse, c’est pas tendance de nos jours !

Témoignage émouvant…

C’est un témoignage intime et émouvant, recueilli pour témoigner l’Amour porté à sa grand-mère… Que de nombreuses personnes partageront.

mémé.jpg

« Tu m’aurais engueulé de mettre ta photo sur Facebook  ! Je n aurais pas osé le faire et surtout pas besoin car je serai venue te serrer dans mes bras et te souhaiter une bonne fête ! Ne t inquiètes pas , je n ai pas beaucoup d amis , car les vrais sont rares…. mais a ceux que j aime j ai envie de leur présenter ma belle  » mémé » celle qui me manque et à qui je dois tant… merci mémé, pour tout….. je t’Aime, tu me manques..
Si tu avais eu vent de cette publication tu m’aurais dit fendu de ton accent pied noir….. « Tié tombée sur la tête ma fille?’ Allez laisse-moi tranquille »…..Tu es dans mon cœur….« 

Publicités

Ponteilla : Vide-grenier

L’association de parents d’élèves Récré Action de Ponteilla organise le 11 Mars de 8h à 16h un vide-grenier en intérieur dans le magnifique Espace Simone Ali… Il reste encore quelques places pour des exposants. Qu’on se le dise ! 

Aucun texte alternatif disponible.
 40 exposants maximum – Espace Simone Ali rue de la tramontane 
Contact 0614198311

Roger Blandignères : L’homme qui guérit par les mains

Il éteint le feu des ­zonas ou des brûlures, désintoxique des addictions, efface des verrues, guérit des rhumatismes, soulage des sciatiques, délivre des douleurs… Thérapies alternatives ?  A la rencontre de Roger Blandignères, guérisseur-magnétiseur, l’homme qui guérit par les mains. Poursuivre la lecture de « Roger Blandignères : L’homme qui guérit par les mains »

La quiche épaisse…Le Fait Maison, C’est Tendance !

C’est une véritable tendance actuelle, le fait maison. De plus en plus de personnes (hommes ou femmes toutes générations confondues) s’initient à la cuisine ou se remettent devant les fourneaux. Ces nouveaux cordons bleus en herbe n’assimilent plus la cuisine comme une corvée. Pourquoi ? Souci de manger sain avec des produits locaux ; démarche économique : un plat maison revient moins cher , est plus naturel avec des ingrédients de qualité ; est plus écologique : le fait maison attitude permet de réduire les emballages ; Enfin, dans notre monde de surconsommation aux produits standardisés, cuisiner soi-même est un moyen unique d’affirmer sa personnalité, de se distinguer  ! Pour vous initier, un plat très facile : La Quiche ! 

Difficulté : Facile – Préparation 15 mn – Cuisson totale 50 mn

Quiche1 (Photo La Gazette Catalane)Ingrédients

Pour 4 personnes au régime ou pour 2 personnes au bon appétit !

  • une pâte brisée Bio
  • de la poitrine de porc fumée
  • 50 ml crème fraîche épaisse à 7 % MG
  • 6 Gros œufs bio
  • Poivre, noix muscade

Quiche2 (Photo La Gazette Catalane)Préparation

    • Préchauffer votre four à 220° c.
    • Étalez la pâte dans un moule (5 cm environ haut 24 cm large) pour une quiche bien épaisse.
    • Piquer la pâte avec une fourchette
    • Enfourner 15 minutes
    • Préparer la  migaine : Dans un grand bol battre 6 œufs et crème fraîche
    • Couper en petits morceaux la poitrine de porc fumée
    • Disposer les dés de poitrine sur le fonds de la pâte.
    • Verser la migaine
    • Enfournez 35 minutes 220°.

Accompagner votre délicieuse quiche d’une belle salade verte cultivée en Pays Catalan, d’un bon verre de Cabernet Sauvignon Rouge 2012 du Château de Cap de Fouste Château Cap de Fouste – (Cap de Fouste) un régal…. 

Quiche 4 (Photo La Gazette Catalane)

Coutume de signer d’une croix le pain

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
(Photo La Gazette Catalane)

Ça ne mange pas de pain !  Aqui al nostre Pais Català, fa temps potser encara avui et peut-être encore parfois aujourd’hui, croyants, profanes ou mécréants signaient avec la pointe de leur couteau la creu sot el pa en guise de signe de croix pour chasser les mauvais esprits, avant d’entamer le pain et de le consommer. Il paraît que cela garantissait d’avoir toujours du pain à manger.

Photo DR Le Point

Chacun se gardait bien d’offrir aux invités le quignon dans lequel le diable aurait pu se réfugier et on ne posait jamais le pain à l’envers sur une table. Cette dernière superstition remonterait à l’idée très ancienne selon laquelle tourné vers les entrailles de la terre, donc vers l’enfer, le pain attirerait les mauvais esprits… Mais aussi du boulanger qui conservait à l’envers le pain destiné gratuitement au bourreau…. Et vous ? Faites-vous toujours une croix ?

Pays Catalan : »L’héritage de mon grand-père » ? C’est un beau roman, c’est une belle histoire…

Roger Blandignères à Ballestavy(Photo La Gazette Catalane).jpgIl a trempé sa plume dans l’encrier de sa terre natale du Conflent en Pays Catalan pour coucher sur le papier des touches évidentes de vécu mâtinées de faits réels romancés…

PB230039 (2).jpgPour l’écriture de son tout dernier roman « L’héritage de mon grand-père » (paru le 7 Décembre 2017 Ed. tdo), Roger Blandignères se fait : passeur de nostalgie sépia d’un monde rural révolu ; jongleur d’intenses émotions ; souffleur de réalisme… donnant des couleurs à l’authenticité de ses personnages ; des nuances, aux paysages ; des postures,  aux atmosphères…

PB230049 (2).jpg
Le rythme de l’histoire est soutenu ; les émotions, transpirent ; l’écrit, simple et imagé… Le lecteur est plongé illico au cœur d’intrigues passionnantes en secrets tus qui l’incitent, avide, à tourner la page d’après… jusqu’à la chute de l’histoire. Un bon roman agréable à lire à offrir à un l’être chéri ou simplement à s’offrir en cadeau plaisir pour ces fêtes de fin d’année !

Privilégiez la proximité et le lien social ! Retrouvez « L’héritage de mon grand-père » paru aux Éditions Tdo, auprès de votre libraire de votre village ou de votre quartier. Ou si vous ne pouvez pas vous déplacer 

Commandez Livre à FNAC