Étiquette : Pays Catalan

Périllos, village mystères…

Aux confins du Pays Catalan, sur un massif calcaire lunaire, une petite route égarée vagabonde ça et là dans la garrigue battue par les vents en rafale, animée de chants de cigales en Eté. Là, oublié de tous, repose Périllos. Ce village dresse en oripeaux les vestiges d’habitats vidés peu à peu de ses habitants. Cependant, aujourd’hui encore bruisse entre les ruines les souffles et soupirs des légendes de Périllos…

Texte et Photos Jean-Luc Modat Tous droits réservés 2019

Combien ont en mémoire les hommes et des femmes qui ont vécu à Périllos? Qui se souvient du dernier habitant, un berger qui s’en est allé pour s’établir plus bas à Opoul?

Le saviez-vous ?

En catalan, Perillós, pourrait provenir du nom catalan perelloner (poirier sauvage). Le blason des seigneurs  de Périllos arborait trois poires.

Prés du parvis de l’église romane du XIIe siècle consacrée à Saint Michel, sur le mur autrefois une salamandre témoignée des liens avec les chevaliers de la table ronde. Disparue ! En cette place, deux plaques commémoratives célèbrent le pèlerinage de Ramon de Perellos y Roccaful (premier du nom) au Purgatoire de Saint Patrick, en Irlande, suite au décès mystérieux de son ami et Roi d’Aragon, Juan 1er. Nombreux soupçonnaient Ramon de Perellos y Roccaful, (Grand maître de l’ordre de Malte) celui-ci aurait réalisé ce voyage en preuve de son innocence. A son retour, Ramon fit des révélations qui entretinrent plusieurs légendes, comme l’existence, sur ou sous”ses terres, des passages à l’autre monde”… Comment expliquer le changement d’orientation de l’église à l’origine Nord-Sud reconstruite dans la norme Est-Ouest ?

Le chant des cigales, le chant du coq, l’angélus vous insupportent ? Surtout ne vous rendez pas en ces lieux ! Restez donc bien confiné(e) parmi les bruits, le vacarme, le boucan, le charivari citadin… Périllos est un lieu qui ne supporte pas les éclats de voix, les cris, le tumulte… Il se mérite !

Publicités

A Castelnou, les mardis d’Eté c’est marché pittoresque !

Lovées au pied du Canigou, les Aspres sauvageonnes, en écrin naturel, offrent un extraordinaire joyau : Castelnou ! Tous les Mardis d’Eté de 9h à 19h, ce ravissant village médiéval ancienne capitale de la vicomté du Vallespir, se transforme en un remarquable marché de cocagne pour accueillir des producteurs fermiers et artisans du Pays Catalan.

Marché pittoresque de Castelnou Photo La Gazette Catalane

Au sortir de Thuir, une petite route s’évade dans les garrigues odorantes pour rejoindre Castelnou. Autrefois terres agricoles, depuis des lustres, l’Art de l’authentique rime (encore ici) avec bien vivre ! Installée dans de casetes petites (petites cabanes rustiques en bois) pleines de charme,  chaque Mardi, une vingtaine de producteurs fermiers et artisans locaux propose le meilleur de leurs savoir-faire relevé de cette petite pointe d’authenticité qu’apporte la typicité des foisonnants terroirs du Pays Catalan.

Castelnou Goûter  les bons produits locaux Photo lagazettecatalane.com.jpg

Ici, ne cherchez pas de produits à bas coûts Made in China ! Ce marché est tout dédié à la qualité. Artisans d’Art et producteurs agricoles locaux y font étalages de leur génial savoir-faire… Oyez ! Oyez ! Bonnes gens ! Venez retrouver de savoureux produits sans oublie les vins bio. De la ferme au panier, il n’y avait qu’un geste !

Castelnou un marché singulier Photo lagazettecatalane.com.jpg

C’est ça le bonheur !

En famille, en couple, entre amis, toutes générations confondues, badauds et gourmets lâchent, pour un moment, le caddie pressé du supermarché pour une exquise déambulation gourmande, campagnarde, conviviale, festive !

Castelnou Goûter sur le marché les bons produits locaux Photo lagazettecatalane.com.jpg

Ce marché pittoresque est aussi pédagogique. Il permet à ces paysans et artisans passionnés de tenter de réapprendre aux citadins ou aux rurbains, les relations étroites qui lient la terre, la nature et ce qui finit dans leurs assiettes…Enfin, préserver notre Planète, c’est d’abord apporter de profonds changements de comportement au quotidien. N’est-il pas temps de privilégier les produits locaux ? Ne faut-il pas trouver là, la quintessence de l’esprit qui anime les organisateurs de ce pittoresque marché ?

Renseignements ✆ 04 68 39 49 76 ✆ 06 10 23 66 64 / 06 99 61 14 50

Connaissez-vous La Gazette catalane?

Quand le sensationnel des uns met en lumière l’éblouissant des autres !

lagazettecatalane.com vous offre la parole !

[weatherlayer country = « France » ville = « Perpignan » display = « horizontal »]

Vous avez tant de talents à révéler, de choses à dire, de richesses à transmettre, d’expériences à partager…

La Gazette Catalane vous propose (gratuitement) de mettre en avant vos talents, artistiques, littéraires, sportifs, économiques… Vos parcours singuliers de vie, vos étonnants savoir-faire, vos extraordinaires engagements… ou ceux d’une personne que vous admirez, que vous chérissez.

lagazettecatalane.com ambitionne de vous permettre de porter un autre regard sur votre quotidien et qui sait d’encourager, toi, lui, elle,vous… à rompre avec cet ordinaire routinier pour donner cette  envie d’aller jusqu’au bout de vos rêves…

Comment ?

  • Vous possédez vous-même des talents, savoir-faire…?
  • Vous connaissez une personne qui devrait être mise en avant… ?
  • Vous avez écrit un livre ?
  • Vous peignez, vous organisez ou aimerez organiser une expo ?
    La Gazette Catalane  réalise gratuitement un reportage ou interview sur vous ou votre connaissance

Prenez contact avec nous : gazette-catalane@sfr.fr

Vous pouvez aussi publier un article de votre composition
Les articles seront publiés dans l’ordre d’arrivée. Ils sont à envoyer à l’adresse :

gazette-catalane@sfr.fr accompagnés des éléments suivants :

5 photos en format jpg paysage (nous choisirons les meilleures), avec droits de publication en lien avec cet article. infos-pratiques/droits/protection.htm
Le nom et la qualité sous lesquels vous souhaitez être présenté en titre.
La catégorie de rubrique : Art, Danse, Entrepreneuriat, Humanitaire, Littérature, Média, Musique, Photographie, Artisanat, Portrait, Santé, Sport, Théâtre, etc.

Quand le sensationnel des uns met en lumière l’éblouissant des autres !

[Weatherlayer country = « France » ville = « perpignan »]

Les anchois à la catalane

Texte et photos Jean-Luc Modat tous droits réservés (La Gazette Catalane.com)

Anchois à la catalane Ma Cuisine Catalane d'hier et d'aujourd'hui Jean-Luc Modat
Anchois à la catalane Ma Cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui Jean-Luc Modat

Si en français l’anchois est masculin ; en catalan, c’est féminin (una anxova) ! Tout bon catalan (d’origines ou d’adoption) qui se respecte raffole des anchois à la catalane ( Anxoves català ) un plat typique d’aqui ! Pour vous, voilà une recette succulente à partir d’ingrédients locaux et de qualité… Approchez, humez…

Ingrédients

  • Ingrédients pour 3 personnes :
  • 200 g anchois de Collioure (Roque ou Desclaux)
  • 500 g poivrons rouges 
  • huile d’olive artisanale catalane
  • 1 cuillère à café de vinaigre de Banyuls,
  • 6 oeufs
  • 3 gousses ail
  • Persil (option)

Comment faire ?

  • Choisir des anchois au sel de Collioure ( Roque ou Desclaux)
  • Dessalez les anchois à l’eau claire.
  • Laissez-les tremper dans de l’eau fraîche durant 2 heures.
  • Levez délicatement les filets et retirez l’arête (ouvrez les anchois dans la longueur, ôtez l’arête et la queue.)
  • Essuyez-les soigneusement.
  • Lavez et essuyez les poivrons rouges
  • Déposez-les entiers sur la sole du  four et arrosez-les d’huile. Mettez à four très chaud environ 35 à 45 minutes..thermostat 7 (210°c).
  • Une fois cuits, sortez les pour les envelopper dans du papier journal
  • Laissez refroidir 15 min environ.
  • Sous l’effet de la condensation la peau sera plus facile à retirer
  • Coupez les poivrons en deux, retirez la queue et épépinez-les.
  • Épluchez les chauds et la peau se détachera plus facilement.
  • Découpez les en longues bandes dans un plat.
  • Disposez les anchois dessus
  • Accompagnez de plusieurs demis œufs durs,
  • Saupoudrez d’ail et d’huile d’olive du Pays.
Anchois à la catalane Ma Cuisine Catalane d'hier et d'aujourd'hui Jean-Luc Modat
Anchois à la catalane Ma Cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui Jean-Luc Modat

Plat convivial

Les anchois à la catalane est un plat convivial, plutôt servi en entrée, cependant, les gourmands n’attendront pas le début du repas et ils le proposeront l’Été à l’apéritif, accompagné de tranches de pain grillées. Servir avec  vin blanc sec du Cellier Dominicain de Collioure ou le Blanc L’excellent « L’impertinent » du Domaine d’Elie à Thuir.

Santé

L’anchois renferme des acides gras mono insaturés et polyinsaturés, oméga 3 notamment, dont les effets protecteurs sur le système cardiovasculaire sont largement reconnus.

À Collioure, capitale de l’anchois, les bateaux de plaisance ont hélas remplacés les bateaux de pêche d’autrefois. Pour cause de surpêche, les anchois minuscules en Méditerranée sont inexploitables, les conserveries Roque et Desclaux sont contraintes d’en importer d’Espagne, d’Argentine, du Chili.

Huumm ! Anxoves català… Bon profit !

Huile d’olive « Les Oliviers de la Canterrane »

L’huile d’olive vierge extra, extraite à froid, variété Verdale est une huile onctueuse et douce, de couleur verte, avec des arômes subtils d’artichaut. Parfaite sur une salade verte ou une anchoïade « Les Oliviers de la Canterrane” Trouillas Tél 0468534790

Vinaigrerie La Guinelle

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est vinaigrerie-artisanale-la-guinelle-2.jpg

L’anse de Paulilles, en surplomb, le hameau de Cosprons, entre vignes et olivettes, la vinaigrerie de La Guinelle où la nature s’offre en écrin à l’élevage du vinaigre de Banyuls, vin doux naturel et aromatique. Hameau de Cosprons – 66600 Port-Vendres – Tél: 04.68.98.01.76 Visites et dégustations gratuites, vente sur place.

Interview de Roger Blandignères auteur de romans populaires en Pays Catalan

Ce Catalan bon teint est l’auteur prolixe de romans à sucés parus pour l’essentiel chez TDO Editions. La Gazette Catalane a réalisé le tournage de l’interview de l’auteur dans les studios de Littoral FM

Mônsieur Paul, personnage haut en couleurs !

Il était une fois, au cœur de la bonne vieille ville de Thuir, rue de la République, une échoppe atypique, aux réminiscences d’un passé révolu, où il faisait bon fouiner, dénicher, découvrir… La petite boutique exhalait des effluves de vin aux flagrances catalanes… Ici, pas de « marketing, marchandising « ! C’était d’abord l’accueil qui prévalait, le contact, l’humain…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Monsieur Paul Reverdy (Photo La Gazette Catalane)

Personnage débonnaire

L’éternel chapeau visé sur la tête, attifé d’un perpétuel tablier noir vigneron, Paul Reverdy, alias Monsieur Paul, vous accueillait chaleureusement. Personnage débonnaire, haut en couleur, la faconde chaude gorgée d’expressions méditerranéennes, qui aurait deviné en lui des origines gasconnes ?

Môônsieur Paul

Moôôsieur Paul Reverdy (Photo La Gazette Catalane)
Moôôsieur Paul Reverdy (Photo La Gazette Catalane)

Son parcours singulier l’avait mené de son Villeneuve sur Lot natal où à l’âge de 13 ans il devait apprenti manutentionnaire pour migrer à Perpignan à la tête d’une société de transport de fret de 1200 camions… Depuis 1992, il tenait boutiques juxtaposées : Lui c’était le vin ; Brigitte, son épouse, les fleurs. Monsieur Paul contait et racontait à l’envie son autre passion : Le Rugby, l’USAP pour lesquels il avait consacré avec son épouse Brigitte, plus de vingt ans de leur existence comme dirigeants. D’ailleurs, les murs de l’échoppe étaient tapissés de photos souvenir couleur sépia, de vieilles gloires du rugby catalan. Là, dans un semblant de bric-a-brac, savamment organisé, un florilège des grands crus du Roussillon, Domaines Cazes, Piquemal, Terrassous, Mas Amiel… côtoyaient de prestigieuses bouteilles des grands terroirs français parmi des grills à escargots, des puro… Au fil des va-et-vient des passants, rue de la République, le tenancier n’avait de cesse d’être interpellé : « Salut Paul ! «

Aujourd’hui, le couple a pris une retraite bien méritée, la boutique a disparue… Hélas, depuis, Paul rencontre de graves problèmes de santé qui le condamnent à demeurer cloîtré chez lui ! Là, les amis (ou les supposés amis) ne brillent que par leur absence. L’ingratitude humaine est décidément l’une des valeurs les plus partagée de nos jours !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Paul REVERDY Truculent personnage (Photo La Gazette Catalane)

N’était-ce pas cela la qualité de vie ? Cet art de vivre tout particulier à préserver ? Les commerces de proximité sont cruciaux pour la vitalité des centres villes des villages de notre beau Pays Catalan, pour le lien social qu’il induit. La prolifération des grandes surfaces commerciales participe à gommer nos spécificités, notre culture, nos traditions…

La quiche épaisse…Le Fait Maison, C’est Tendance !

C’est une véritable tendance actuelle, le fait maison. De plus en plus de personnes (hommes ou femmes toutes générations confondues) s’initient à la cuisine ou se remettent devant les fourneaux. Ces nouveaux cordons bleus en herbe n’assimilent plus la cuisine comme une corvée. Pourquoi ? Souci de manger sain avec des produits locaux ; démarche économique : un plat maison revient moins cher , est plus naturel avec des ingrédients de qualité ; est plus écologique : le fait maison attitude permet de réduire les emballages ; Enfin, dans notre monde de surconsommation aux produits standardisés, cuisiner soi-même est un moyen unique d’affirmer sa personnalité, de se distinguer  ! Pour vous initier, un plat très facile : La Quiche ! 

Difficulté : Facile – Préparation 15 mn – Cuisson totale 50 mn

Quiche1 (Photo La Gazette Catalane)Ingrédients

Pour 4 personnes au régime ou pour 2 personnes au bon appétit !

  • une pâte brisée Bio
  • de la poitrine de porc fumée
  • 50 ml crème fraîche épaisse à 7 % MG
  • 6 Gros œufs bio
  • Poivre, noix muscade

Quiche2 (Photo La Gazette Catalane)Préparation

    • Préchauffer votre four à 220° c.
    • Étalez la pâte dans un moule (5 cm environ haut 24 cm large) pour une quiche bien épaisse.
    • Piquer la pâte avec une fourchette
    • Enfourner 15 minutes
    • Préparer la  migaine : Dans un grand bol battre 6 œufs et crème fraîche
    • Couper en petits morceaux la poitrine de porc fumée
    • Disposer les dés de poitrine sur le fonds de la pâte.
    • Verser la migaine
    • Enfournez 35 minutes 220°.

Accompagner votre délicieuse quiche d’une belle salade verte cultivée en Pays Catalan, d’un bon verre de Cabernet Sauvignon Rouge 2012 du Château de Cap de Fouste Château Cap de Fouste – (Cap de Fouste) un régal…. 

Quiche 4 (Photo La Gazette Catalane)

Roger Blandignères présente : « L’héritage de mon grand-père »

La Gazette Catalane est allée à la rencontre de Roger Blandignères au pied du Canigou dans le petit village de Baillestavy, théâtre de l’histoire de son dernier roman  » L’héritage de mon grand-père« .

« J’ai caché une lettre au mas de Ballestavy… mais avant de te parler de ça, j’ai une chose importante à te dire… je dois t’avouer que… »

Christophe est arrivé trop tard : au bout de sa vie, pépé Lucien succombe devant lui à un arrêt cardiaque à l’hôpital de Perpignan. Mais que voulait lui avouer son grand-père adoré ? Que peut bien contenir cette lettre ?
Le jeune catalan se met rapidement en quête de vérité et va découvrir que c’est de l’héritage du vieil homme dont il est question. Il est au cœur de toutes les convoitises…

Edité aux Editions TDO – Disponible à votre librairie de quartier de village. 

Une bonne idée de cadeau pour vous-même ou pour une personne qui vous est chère. 

« Le crayon cassé » de Roger Blandignères un livre pour cet Eté !

Les chaleurs torrides de l’été incitent aux lectures à l’ombre bienfaisante d’un arbre, d’un parasol ou d’un intérieur reclus… Un beau roman vient de paraître aux Editions TDO : « Le crayon cassé » de Roger Blandignères.

P6150255 (2)

Une histoire qui tient en haleine le lecteur avec une cascade de rebondissements jusqu’à l’épilogue ! De l’émotion, de la passion, un livre facile à lire, imagé, rythmé, sans fioritures, qui ne prend pas la tête avec du vocabulaire redondant. Cependant, sans en avoir l’air d’y toucher, l’auteur aborde en filigrane deux sujets tabou de notre société : La violence conjugale et l’autisme.

P6150261 (2).jpg

L’histoire débute à Villeneuve de la Raho dans la fébrilité des cérémonies de mariage d’Émilie et de Fabrice ; puis les lendemains des quotidiens routiniers de vie altèrent l’amour fusionnel du couple pour se métamorphoser jour après jour en cauchemar pour Émilie, victime des déchaînements de violences de son époux ; Enfin, l’auteur Roger Blandignères, affectionne les épilogues heureux à ses romans… Celui-ci ne dérogera pas à cette règle… Le bonheur s’invitera à nouveau dans la vie d’Emilie du côté de Canohés !

P6290309 (2)

A commander chez votre libraire de quartier ou de village sinon à la FNAC 

Fabuleux destin de Jahloul Bouchikhi alias CHICO

a Gazette Catalane a rencontré Chico leader du groupe Chico & The Gypsies, ambassadeur de la Paix à l’UNESCO. Il distille à tout va à travers le Monde un message de Paix, d’Amour et de tolérance. Rencontre d’un petit bonhomme au grand coeur. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est optimiste ! Pourtant la vie ne l’a pas épargné… Il a toujours su rebondir face à l’adversité entre périodes de doutes et vache maigre et assassinat par méprise de son frère, Ahmed Bouchikhi en 1973 à Lillehammer (Norvège) par le Mossad (service secret israëlien) … Chico Bouchikhi, est né à Arles en 1954 dans une famille modeste. Son père marocain est maçon. Sa mère est algérienne. Très tôt, ce rebelle n’éprouve aucun intérêt pour l’école… au grand désespoir de ses parents. 

Rencontre avec Chico…

Le destin est curieux. Le petit Bouchikhi fait la rencontre par hasard à 12 ans de Canut, l’un des fils Reyes. Ce jour là, Chico fait son entrée dans la famille de José Reyes. Vite adopté, il épouse la culture gitane et la musique et la carrière que l’on connaît. Ce gitan beur est aujourd’hui exemple de tolérance au delà des communautés et des cultures.…

Ambassadeur spécial de l’UNESCO pour la paix

Qui a oublié les affrontements inter communautaires entre gitans et maghrébins à Perpignan en hiver 2005?  «Le respect c’est la base de tout, respect de soi et celui des autres pour vivre ensemble. Je suis un symbole un exemple je crois, victime dans ma chair par l’assassinat par méprise de mon frère. J’ai pardonné à ceux qui l’on fait il n’y a que dans le pardon qu’on peut se reconstruire. » Il est devenu en 1995 ambassadeur spécial de l’UNESCO pour la paix…  «Aujourd’hui franchement je ne regrette pas ma démarche. Elle n’apporte que du bonheur autour de moi.  Le malheur apporte du malheur. Je suis très heureux d’avoir effectué ce choix. » Lance-t-il enthousiaste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vie est belle elle mérite d’être vécue, d’être partagée et non détruite. 

Toutes les grandes causes ont leur part d’utopies, le courage, c’est de s’obstiner pour qu’un jour elles deviennent réalité ! Dans une société où chacun tend à se refermer sur lui-même, à ne plus se préoccuper de l’autre, Chico insiste : »Il faut se servir de cette image des Gypsies ! On peut arriver à se comprendre, à s’apprécier. Aujourd’hui, moi le maghrébin et eux les gitans, faisons de la musique ensemble. N’est-ce pas là, le plus beau des dialogues ? »

Chico (Photo La Gazette Catalane).JPG

Le regard quoique noir de Chico dégage une immense bonté. Chantre de la tolérance il déclare : »Il ne faut pas essayer de mettre des barrières entre les hommes. Bien au contraire, il faut établir des passerelles humaines et culturelles… Avoir un regard qui va au-delà. La vie est belle elle mérite d’être vécue, d’être partagée et non détruite. » Il conclut par un « Aimez vous les uns les autres ! » À l’adresse de tout un chacun.

Chico and the Gypsies :

Concert le plus proche du Pays Catalan : Fleury d’Aude le 17 Août 2017