Ma bonne recette familiale catalane du coq au Byrrh

Allez donc savoir ce qu’il m’a pris, ce matin, à fouiller dans cette vieille boîte en fer à souvenirs, oubliée ? Là, en farfouillant, voilà que je déniche un vieux cahier d’écolier défraîchi, aux pages jaunies par le temps… J’y découvre, la belle calligraphie de ma bien-aimée grand-mère, Manie Rose : Aaahhhhh ! Sa recette catalane du coq au Byrrh ! Là, m’envahissent des souvenirs gourmets de festins festifs de mon enfance… et le désir irrésistible de partager avec vous cette recette catalane du coq au Byrrh !

Ma recette catalane du coq au Byrrh (Photo Jean-Luc Modat).

Temps préparation : 45 min Temps cumulé de cuisson : 2h45 Si poulet fermier le temps de cuisson est porté à 1h30

Cuisiner, c’est Aimer offrir du plaisir !

(Auteur Jean-Luc Modat tous droits réservés 2020 La Gazette Catalane.com )

Ingrédients

Préparation de la recette

1 coq de 3 kg environ ou un beau poulet fermier débité en morceaux réduisez la cuisson d’1 bonne heure.

75 cl vin rouge Comme Avant du Domaine Modat 250 g de ventrèche 3 carottes 5 cuillères à soupe de farine L’écorce d’1 orange non traitée 80 g de cèpes séchés 5 cuillères saindoux 30 cl huile d’olive 40 cl Byrrh 30 cl de fond de volaille (1/2 cube + 30 cl d’eau chaude) 1 grande bte tomate concassée 3 gros oignons 6 gousses d’ail 4-5 grains de poivre noir 5 clous de girofle 1 bouquet garni ( thym + laurier) Beurre Sel, poivre

La veille

Dans un grand récipient déposer les morceaux de coq, verser le vin rouge – recouvrir les morceaux de coq. Ajouter thym, laurier, 1 oignon piqué 5 clous de girofle, poivre Compléter avec morceaux de talon de jambon, écorce d’orange Laisser mariner toute la nuit à température ambiante

Sofregit

Ingrédients : 2 beaux d’oignons 5 cuillères saindoux, 30 cl fond de volaille (1/2 cube + 30 cl d’eau chaude), persil, Sel, poivre noir du moulin

Préparation :

Faire chauffer le saindoux Porter à T° 30 cl d’eau enrichis d’1 demi cube de fonds de volaille Éplucher les oignons et l’ail Hacher Faire blondir l’ail ajouter l’oignon Blondir l’oignon, enrichir de le persil. Réduire 5 min en remuant Compléter de la tomate, du bouillon de poule, assaisonner. Remuer compoter 5 a 10 mn à petit feu

Le lendemain…

Retirer – égoutter – Sécher sur papier absorbant les morceaux de coq, Singer ces morceaux Préparer 1 fond de volaille (1/2 cube dans 30 cl d’eau) Dans 1 sauteuse verser 5 cl d’huile d’olive faire revenir la ventrèche. Retirer. Enfariner les morceaux de coq. Faire fondre le saindoux Dorer les morceaux de coq 5 mn environ. Les retirer. Dans cette sauteuse réaliser le sofregit Remettre les morceaux de coq. Verser la marinade et le Byrrh Ajoutez 6 gousses d’ail en chemise (non épluchées). Ajouter les cèpes rincés égouttés Laisser mijoter pendant 2h15 à feu très doux.

Accompagnez ce plat de pommes de terre vapeur et d’une bonne bouteille de Côte du Roussillon… en rouge !

Comme Avant du Domaine Modat

Service 17° Carafage 1h

Ce vin gourmand, équilibré, rond et long en bouche, dont ses d’agrumes fraîches et épicées expriment beaucoup d’élégance.

Texte et photos Jean-Luc Modat Tous droits réservés La Gazette Catalane.com 2020

Bon Profit a Tothom Amics !

L’Entente de la Têt surprise…

Pézilla. Stade Armel Costa. 190 spectateurs environ. Arbitre : M. Laurent Collyn (Occitanie) Mi-temps : 22 – 06 pour l’Entente. Pour Entente Têt : : 3 Essais : Aguillar (31) Degand (38) Lamarque (43) 2 transformations : Esteben (38 – 42) + 3 pénalités (13 – 71 – 78) Pour Union Catalane : 4 Essais : Diani (51) Valet (62 – 70) Agrare (69) Pénalité (79) 3 transformations : Valet (51 – 62) 1 (Essai de pénalité) 1 Pénalité : Valet (2)

Carton Jaune : Degand (41) L’Entente de la Têt – Cami (71) L’Union Catalane

Entente de la Têt : Degand, Sicart, Lamarque, Baeza, Monedero, (o) Noyer, (m) Estaben, Solgadi, Amiel, Iglesias, Granado (Cap),Lecluse, Fabre, Hernandez, Aguillar.

Remplaçants : Lecointe, Rost, Arasse, Faure, Fletcher, Bordadeil, Léon

Union Catalane : Valet (Cap), Choquet, Roagna, Masvidal, Engrova, (o) Aros, (m) Ballaneda, Nomico, Agrare, Benet, Attard, Lacombe, Sola, Cami, Bonzom.

Remplaçants : Nogues, Roig, Diani, Marty, Massuet, Lacaille, Garcia

Photo Jean-Luc MODAT

Le Club avait offert la gratuité d’accés pour ce premier match de reprise du championnat territorial 1ère série. Aussi, un nombreux public et masqué garnissait les tribunes et la main courante. Les supporters des deux camps se délectaient à l’idée d’assister à une folle débauche de générosités, de plaisir de faire chanter le cuir, d’engagement, de suspens… Il fut gâté au-dela de toutes ses espérances ! 6 mois d’abstinence de rugby, ça génère naturellement une folle envie de jouer, de fouler le gazon…

Photo Jean-Luc MODAT

M. Laurent Collyn l’arbitre de la rencontre siffle l’engagement. Aussitôt les joueurs de l’Entente de la Têt occupent le camp de l’Union Catalane. Pas d’épisode d’observation ! Les avants athlétiques du Ribéral imposent à leurs adversaires l’épreuve de force et libérent des espaces à leurs lignes arrières qui n’en saisissent pas les opportunités. La mi-temps est sifflée sur le score sans appel de 22 à 6 en faveur des Pézillanais.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La seconde mi-temps, simple formalité pour les Jaunes et Noirs ?

Photo Jean-Luc MODAT

Dés le coup d’envoi, les joueurs de l’Union Catalane s’avèrent ragaillardis. Ils animent avec fougue les débats, monopolisent le ballon, multiplient les offensives. Les joueurs du Ribéral, atones, subissent et multiplient la panoplie de fautes stupides : au sol, placages hauts, positions de hors jeu…

Photo Jean-Luc MODAT

L’air devient irrespirable ; les tensions, palpables. Les tribunes s’animent. En moins d’un quart d’heure les joueurs tendue comme un élastique ! Les gestes de nervosité se multiplient sans pour autant déborder. pour terminer par un essai de pénalisation assassin accordé par l’arbitre qui donne une belle victoire aux valeureux joueurs de l’Union Catalane sur le score de 28 à 34.

Photo Jean-Luc MODAT

A la fin de la rencontre, l’entraineur adjoint des jaunes et noirs Stéphane Olive est dépité : « Je suis très déçu par le comportement des joueurs. Nous scorons en première mi-temps par des essais chanceux, puis nous subissons la seconde partie, nous les regardons jouer… Devant, nous nous faisons bouger pour n’être qu’inexistants même en touche nous avons été lamentables…. Sans couilles au rugby on ne gagne jamais ! Nous allons bosser pour revenir ! »

En conclusion, osons cette perspective d’Antoine de Saint-Exupéry : » Il est des défaites qui assassinent, d’autres qui réveillent.« 


Jean-Luc Modat

Ille/Têt – Exposition André Robèr

Du 22 septembre au 3 octobre de 10h à 19h El Taller Treize à Ille/têt accueille sur ses cimaises les œuvres de l’artiste André Robèr de son exposition intitulée « Peintures de confinement ». Vernissage Mardi 22 Septembre à 18h30.

L’image contient peut-être : texte qui dit ’André Robèr Peintures de confinement Exposition du 22 septembre au 3 octobre 2020 Lesamedi 26et dimanche 27 septembre ouvert de 10hà 19h Lesautres jours de 10Hà 12he de 16hà 19He sur RDV Vernissage le mardi 22 septembre à 18h 30 Reize (13)EL taller Treize 13ie Tel06 http://treize-galeric.blogspot.com/’

L’esprit rugby de nos clubs de village

C’est ici, dans nos villages que bat le coeur du (vrai) rugby attaché à ses terroirs, à ses traditions, aux querelles de clochers de toujours magnifiées des beaux accents du cru. Là, si les mêlées sont peu disputées, les bagarres ne sont pas, elles, simulées ! Aahhh ! Ça sent bon les derbys sulfureux animés par les « encouragements » braillards autour de la main courante. Cependant chaque fin de rencontre se conclut par la sacro-sainte troisième mi-temps…

L’Entente de la Têt vs L’Union Catalane

Ce dimanche 20 Septembre à 15h au stade Armel Costa de Pézilla je suis chargé par L’Indépendant de couvrir la rencontre prometteuse opposant deux très belles équipes : L’Entente de la Têt à L’Union Catalane (Pollestres Bages Villeneuve) qui à n’en pas douter vont s’évertuer à développer un rugby champagne pour le plus grand plaisir du public que l’on attend nombreux..