Des panellets aux Pignons pour Noël

Avui (Aujourd’hui), je vous offre, (aqui mateix !) ma délicieuse recette de panellets (petit pain en catalan). En Pays Catalan la Tradition invite ces véritables spécialités catalanes sur toutes les bonnes tables pour Noël. Je vous suggère de découvrir ma recette et surtout de la réaliser vous-même, vous allez voir, c’est un régal, c’est très facile ! Le fait maison c’est bien meilleur !

Ma recette de panellets catalans

Loin de moi la prétention de proclamer ma recette comme la « véritable » tant il en existe un nombre infini et de déclinaisons… Cependant elle n’en demeure pas moins traditionnelle et familiale.

Facile-Préparation 1 h-Repos 1 nuit-Cuisson 10 min

USTENSILES :
– 1 autocuiseur
– 3 assiettes 1 saladier + 1 Bol
– 1 fourchette +1 couteau +1 cuillère bois + 1 pinceau de cuisine
– 1 balance + 1 zesteur
– Film alimentaire + papier sulfurisé
– 1 four + 1 sole

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Pour environ 30 panellets

– Patate douce (poids cuit 300 g)
– 200 g de sucre de canne
– 3 œufs – Un peu de farine – 400 g d’amandes en poudre
– Le zeste d’un citron vert non traité et lavé
– 300 g de pignons de pin

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Comment procéder pas à pas ?

Etape 1 : Préparation de la pâte

Peler la patate douce, la tronçonner en plusieurs morceaux La cuire à la vapeur (10 min au chuchotement de la soupape)
Dans un saladier écraser la patate cuite en purée encore chaude Laisser refroidir Ajouter zestes de citron, sucre, poudre d’amande, Séparer le jaune et le blanc d’un œuf. Incorporer ce jaune dans la pâte Mélanger le tout et pétrir pour obtenir une pâte homogène Filmer cette pâte – Laisser reposer au frigo 1 nuit

Etape 2 : Confection des panellets

Verser les pignons dans une assiette
Séparer les jaunes et les blancs de 2 œufs. Battre ces jaunes d’œuf dans un bol Battre légèrement les blancs dans une assiette creuse
Préchauffer votre four à 240°C pendant 15 min Enfariner vos mains ça évite à la pâte de coller aux doigts Prendre un peu de pâte, faire des boules de la taille d’une noix. Paner chaque boule dans le blanc d’œuf Rouler dans l’assiette de pignons pour les enrober.
Bien modeler et appuyer chaque boulette Déposer chacune sur le papier sulfurisé posé sur la sole du four Badigeonner le dessus des panellets du jaune d’œuf.
Enfourner à 240 degrés 8 à 10 min Surveiller  les panellets doivent être dorés sans trop
Vous pouvez les conserver dans une boite hermétique. Servir à Noël vous serez surpris(e) par le succès

Les origines de la tradition des panellets se perdent dans des temps immémoriaux. Ces panellets pourraient être liés à des rituels funéraires, héritages de cultes païens anciens. Ces offrandes aux défunts pourraient évoquer l’idée d’éternité (Les panellets se conservent longtemps)

La meilleure façon d’apprendre à connaître le Pays Catalan ? C’est de le vivre !

Pintade à la catalane aux citrons

Par Jean-Luc Modat

Recepta catalana de Pintada amb llimones

Dés que l’Hiver bouscule l’Automne, impose son froid, il réveille soudain des envies gourmandes de plats en sauce mitonnés… Hélas, depuis l’époque de nos grands-parents nos habitudes alimentaires se sont acculturées… Néanmoins, longtemps considérés comme ringards voire surannés, le raffinement serait aujourd’hui de cuisiner les bons petits plats mijotés d’autrefois ! Nous y voilà ! S’il est un plat familial savoureux de saison c’est bien la pintade à la catalane ! Facile à réaliser, économique et savoureux, il invite au partage et à la convivialité. Faites-vous donc plaisir !

Cuisiner, c’est l’Art le plus beau et le plus complet. Il engage nos cinq sens plus un … Le besoin de donner le meilleur de nous-mêmes (Paulo Coelho)

Préparation 30 min Cuisson 70 min

Ingredients (pour 4 personnes)

  • 1 pintade fermière découpée en 8 morceaux
  • 4 citrons non traités
  • 1 feuille de laurier
  • 1 grand verre de rancio
  • 1 càc de cannelle en poudre
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 6 échalottes
  • Sel, poivre noir
  • 10 gousses ail
  • 2 c-a-soupe de maïzena
  • 3 c-a-soupe de farine + 1 cuillère à soupe de fonds de volaille
  • Pain croustillant pour saucer
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Préparation

Avant de commencer à cuisiner, il faut réaliser une mise en place, soit l’ensemble des préparatifs préliminaires pour faciliter la réalisation d’une recette. Les ingrédients seront pesés ; ail et oignon pelés et débités ; légumes lavés, épluchés ; fonds préparés pour que tout soit prêt pour cuisiner.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Mise en place

Peler et émincer les échalottes – Peler les gousses d’ail (3 seront hachées) – Laver, couper 3 citrons en rondelles (épaisseur 0,5 cm) En réserver 1 entier pour le zester. – Préparer 2 ramequins ( 3 c-a-soupe de farine) (2 c-a-soupe de maïzena) – Préparer le rancio – Découper la pintade.

Pintade à la catalane aux citrons (Ma Cuisine Catalane.com)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Elaboration

  1. Blanchir les rondelles de citron 5 min dans 1 casserole d’eau bouillante. Egoutter.
  2. Dans 1,5 l d’eau bouillante jeter rondelles de citron et 6 gousses d’ail cuire 15 min
  3. Réserver l’eau de cuisson. Egoutter citron et ail.
  4. Chauffer l’huile d’olive dans 1 faitout y dorer les morceaux de pintade. Réserver.
  5. Dans cette huile ajouter 2 càs de beurre rissoler les échalottes hachées
  6. Incorporer l’ail haché cuire 1 min remuer
  7. Singer avec les 2 càs de farine remuer énergiquement à la spatule bois pour réaliser un roux blanc
  8. Arroser de rancio, fonds de volaille, laurier, cuire 15 min laisser évaporer.
  9. Mixer le tout lier à la maïzena pour obtenir une sauce onctueuse
  10. Zester 2 citrons, ajouter 3 louches de jus de cuisson du citron et ail
  11. Enrichir des tranches de citron et d’ail confits
  12. Inviter les morceaux de pintade, puis laisser mijoter à petit feu à couvert 35 mn
  13. Réchauffer à petit feu le lendemain
  14. Servir accompagné de pommes de terre vapeur de Cerdagne
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords de vin

La Rectorie - Cote Mer Rouge 2018

Domaine de la Rectorie, AOP Collioure Côté Mer, 2018

Marc et Thierry Parcé cultivent un vignoble suspendu au dessus de la mer autour de Banyuls et de Collioure en Pays Catalan. Le Côté Mer c’est une robe rouge intense, une bouche gourmande avec de la fraicheur, des notes de fruits rouge présents et quelques notes de sous-bois. Cépages : Grenache noir (majoritaire) Carignan et Syrah. Température de service : 16°c

Vente en ligne aussi disponible sur notre site web : cliquez ici

Adresse : 65 Avenue du Puig del Mas, 66650 Banyuls-sur-Mer
Tél. 06 95 77 78 09 et 04 68 88 13 45

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords musicaux

BUENASUERTE – JOAN PAU GINE –  » AÏOLI « 

BUENASUERTE – JOAN PAU GINE –  » AÏOLI  » HOMMAGE JOAN PAU GINE. EXTRAIT DE L’ALBUM  » CHUPITO « . BUENASUERTE IMAGE JOAN PAU GINE : FR3 LR. RÉALISATION – IMAGE : JEAN MICHEL ROUSSEAU © Soixante Six Productions © Olala Productions © Talents & Company http://www.buenasuerte.fr http://www.talentsetcompany.com

Le pain perdu de nos goûters gourmands

Par Jean-Luc Modat

Aaaahhh !!!… Les goûters savoureux de vacances !! Fermons un instant les yeux… Accordons-nous une pose. Pfutt ! Laissons filer le temps qui passe pour remonter jusqu’aux souvenirs rassurants des quatre heures gourmands de notre enfance insouciante… Je vous offre d’éterniser nos souvenirs en offrant cette recette facile et rapide de goûter ou de dessert : Le pain perdu pour (r)éveiller nos racines catalanes ! Une recette je la tiens, bien sûr, de ma tendre Grand-mère, Mamie Rose ! Osons transmettre à nos enfants et petits enfants ce goût du fet a casa (fait maison) !

Ma recette catalane du pain perdu (Photo Jean-Luc Modat) Tous droits réservés 2020

Temps préparation : 15 min – Temps de cuisson : 5 min

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients pour 4 personnes

8 belles tranches de pain rassis d’environ 1,5 cm d’épaisseur

4 œufs bio de poules élevées en plein air aqui mateix (ici même)

1/2 litre de lait CIMELAIT entier et frais de Cerdagne

3 cuillères à café de cannelle + 1 sachet de sucre vanillé

2 zestes de citron non traités

4 cuillerées à soupe d`huile d`olive + 2 noix de beurre

Environ 200 g de sucre semoule et sucre glacé

Préparation de la recette

Chauffer le lait sans bouillir, la cannelle et les zestes de citron dans une casserole

Laisser infuser demie heure pour bien parfumer le lait

Ôter les zestes, verser le lait tiède dans une assiette creuse.

Battre les œufs en omelette dans un saladier,

Verser-les dans une autre assiette.

Tremper les tranches de pain dans le lait puis dans l’œuf et faire-les cuire dans une poêle avec huile d’olive et les noix de beurre (feu vif).

Une fois doré des deux côtés,

Déposer le pain perdu dans un plat, saupoudrer de sucre semoule et (Option sucre glacé )

C’est prêt à être dégusté ! Offrez ce délicieux goûter à vos enfants ou petits enfants…. Ce pain perdu peut aussi servir de désert accompagné d’une boule de glace bio à la vanille naturelle… Ou d’autres parfums selon vos goûts.

Et vous, que faites-vous du pain rassis?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est recette-du-pain-perdu-photo-la-gazette-catalane.com11.jpg

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords musicaux

Textes & photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété © de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Tous droits réservés 2020 La Gazette Catalane.com

Le riz au lait de Mamie Rose

Par Jean-Luc Modat

Arròs amb llet de l’àvia Rose

La seule évocation du « riz au lait » provoque aussitôt la résurgence de tendres souvenirs gourmands de mon enfance… De soirs d’hiver où j’épiais mon adorable grand-mère (Mamie Rose), affairée à la cuisinière à bois de la cuina (cuisine), préparait un bon riz au lait avec les promesses d’un délicieux dessert pour le souper… Hélas ! Aujourd’hui, nous sommes nombreux à opter pour les riz tout prêt vendus en grandes surfaces aux compositions parfois les plus surprenantes. Osez donc vous accorder du temps plaisir pour du fait maison ! Il n’y a rien de meilleur. Quina delícia els meus amics ! (Quel délice mes ami(e)s !)

Notre gastronomie est aussi notre identité

Réalisation Très facile – Préparation 15 min – Cuisson 25 min

Ingrédients (pour 2 personnes) 

  • 80 g de riz rond
  • 50 cl de lait entier
  • 25 cl crème fraîche entière,
  • 1 gousse de vanille de Tahiti
  • 1 zeste d’orange ou de citron non traité
  • 1 bâton de cannelle de Ceylan (2 càc de cannelle en poudre)
  • 35 g de roux
Le riz au lait de Mamie Rose

Réalisation

Verser le lait dans 1 casserole avec 1 gousse de vanille fendue + 1 bâton de cannelle

Zester l’orange ou le citron puis porter à ébullition

Enrichir de 25 cl de crème fraîche et du sucre. Bien mélanger.

Verser le riz rond en pluie et laisser mijoter à feu tout doux pendant 45 min environ en remuant fréquemment jusqu’à ce que le riz ait affleuré le lait sans l’avoir complètement absorbé.

Retirer la gousse de vanille et le bâton de cannelle.

Répartir le riz au lait à la cannelle dans des ramequins et réserver au frigo au moins 2 h avant de servir.

Textes et photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Accords musicaux

Toquen les hores, Jordi Barre Joan Cayrol

Montage vidéo Mavela Estrella

Direction orchestre : Claude Cuguillère Arrangements : Pierre Teodori Piano et synthétiseur : Roger Loubet Guitares et basse : Pierre Teodori Batterie : Jean-Pierre Rullier Ingénieur du son : Jacques Bailly Photo : Pierre Campmajo

Riz des pêcheurs aux coquillages

Arròs de pescadors amb marisc

Mon adorable Grand-père Fernand était un émérite pêcheur d’anchois et de sardines au lamparo à l’attache du port du Barcarés. Gamin, joie et fierté en bandoulière, j’accompagnais mon complice de grand-père jusqu’au Lido, entre étang et mer, fouiller le sable, glaner des palourdes, tellines, coques, moules… en abondance, car, à cette époque, seules les mouettes fréquentaient ces plages sauvages…. De retour, ma grand-mère partageait notre fructueuse pêche entre nos nombreux voisins en ayant pris la précaution d’en réserver une partie pour concocter ce délicieux riz marin… Aaaahhh ! Aquell arròs de mar de la meva àvia ! ( Ce riz de marin de ma grand-mère!)

Etang de Salses

Ingrédients

250 g de riz rond

700 g coques, 500 g de palourdes 500 g moules

2 verres de vin blanc sec

1 gros oignon ou 6 échalottes + 2 gousses d’ail

3 cuillères à soupe d’huile d’olive du pays

1 citron(s) non traité(s)

Thym laurier Fleur de Sel et poivre noir

Riz pêcheur aux coquillages (Ma Cuisine Catalane.com)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

Ebarber les moules – Nettoyer les coquillages à l’eau froide, égoutter. Dans 1 sauteuse faire ouvrir les coquillages 8 min à feu vif et remuer à l’écumoire. Les verser dans 1 passoire posée sur 1 saladier – Recueillir le jus puis le filtrer à travers 1 chinois cuisine. Réserver les coquillages dans 1 saladier à couvert

Dans 1 casserole de 0,5 l d’eau ajouter 2 càs de fumet de poisson jusqu’à l’ébullition. Puis réserver

Faire chauffer 3 c. à soupe d’huile d’olive dans 1 sauteuse y faire suer à feu vif 5 min oignon et ail émincés. Ajouter le riz en pluie, mélanger sans cesse et poursuivre la cuisson 5 min jusqu’à ce que le riz soit translucide. L’arroser du vin, laisser le riz absorber puis mouiller avec le jus des coquillages. Couvrir et cuire 10 min.

Ajouter le bouillon de poisson et mélanger avec une spatule en bois. Cuire environ 20 min à feu moyen pendant que le riz gonfle. Retirer du feu, incorporer les coquillages mélanger et couvrir. Chauffer à couvert 3 min pour servir chaud dans la sauteuse, agrémenté de citrons non traités

Accords musicaux

Havaneres, chants marins

C’est au 19ème siècle, soldats et colons reviennent au pays en provenance de Cuba. Nostalgiques, ils importent ce genre musical distingué par la sensualité de ses airs. Dés lors, la habanera adaptée en chant choral, prendra racine dans les chansons de taverne et les soirées de pêcheurs

Côtes de porc rôties sur patates douces

Costelles de porc rostides sobre un llit de moniatos

Par Jean-Luc Modat

Voici un plat d’Automne, simple, rustique mais diablement sympathique ! Concocté à base d’ingrédients basiques sans prétention… Alors, (me direz-vous) comment de si modestes côtes de porc peuvent-elles être les actrices sublimées d’un plat goûteux ? ( Nous y voilà ! Fallait s’y attendre…) Si la patate douce se cuisine comme la pomme de terre, son côté suave et sa douce texture fondante en bouche l’autorise à s’inviter autant dans des plats salés qu’en desserts sucrés… Ici, elle s’est imposée en version « légume » pour accompagner ces belles côtes de porc à l’échine. Faites-vous donc plaisir ! Offrez-vous du temps ! Tout commence par le fait-maison…

La Patate douce

C’est un fruit ! Riche en fibres, en provitamine A, en Vitamine B9, E, C, B6 et en manganèse.

Préparation 15 min

10 min autocuiseur 40 min four

Réalisation Facile

Ingrédients (pour 2 personnes)

2 côtes de porc à l’échine
1 grosse patate douce du Pays Catalan
1 bel oignon jaune
5 gousses d’ail
Huile d’olive
Laurier Thym Romarin
1 verre vin blanc + 1/2 verre Armagnac
Poivre noir + sel

Réalisation

Préchauffer le four à 180° C (th.6) Éplucher 1 patate douce la couper en tranches de 2cm d’épaisseur Les cuire dans 1 autocuiseur (10min dés pression soupape) Puis les disposer dans 1 plat allant au four, ajouter oignon taillé en julienne, gousses d’ail.

Assaisonner les côtes de porc des deux côtés – Les déposer sur les légumes et agrémenter de romarin, thym, feuilles de laurier et filet d’huile d’olive. Couvrir de papier sulfurisé. 

Enfourner à mi-hauteur à 180 º C, 20 min. Tourner les côtes. Ajouter vin blanc et cognac. Poursuivre la cuisson 10 min à couvert. Arroser souvent les côtes avec le jus. Découvrir et poursuivre à 200 º C pour dorer la viande.

Accords

Domaine d'Elie en Pays Catalan

Pour accompagner ce plat gourmand de Côtes de porc rôties sur son lit de patates douces, je conseille de découvrir un petit vin de pays ce merveilleux rosé catalan élevé au Domaine d’Elie à Thuir par Jean-Claude Batlle, un artisan vigneron passionné !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.

Le rugby, c’est l’histoire d’un ballon avec des copains autour et quand il n’y a plus de ballon, il reste les copains. C’est quand même l’essentiel.

Jean-Pierre Rives (Sculpteur et ancien joueur de rugby pour la France).

Le Domaine d’Elie 6 rue Godefroy. Thuir 66300.

06 09 66 07 85 Mail: domaine.elie@gmail.com

Pourquoi le Canigou s’appelle Canigou ?

Per què es diu Canigó, Canigó ?

Si comme moi, chaque matin, vous jetez un coup d’œil furtif mais bienveillant sur le Canigou, pour bien vous assurer qu’il soit toujours là… Vous êtes-vous posé la question sur les origines de son curieux nom ? Je me suis résolu à effectuer des recherches et voilà ce que j’ai déniché !

Altitude 2785 mètres. Montagne sacrée des Catalans.

Les origines les plus probables du nom Canigou

Peuples énigmatiques, installé sur les berges orientales de Méditerranée en Phénicie, région qui correspond à peu prés au Liban actuel, les Phéniciens appelés aussi ‘le peuple pourpre’ à cause de la teinture pourpre qu(ils produisaient à partir d’un coquillage Au VIème siècle av. Jésus Christ ils fondent Pyréné probablement dans l’anse de Collioure et installèrent un comptoir commercial pour fonder Port-Vendres dans la perspective de relier plus aisément l’Occidental à l’Orient… Probablement faut-il trouver à cette époque les origines du nom Canigou ! Car pour les phéniciens, kan, signifiait montagne. Pour exprimer la grandeur de cette montagne détachée du massif environnant, ils ont ajouté un superlatif (Kan) soit Kankan (prononcé Kanigan) le Mont des Monts. repérable de loin par ces intrépides marins. Les Grecs leur succédèrent ici. Le Kanigan des Phéniciens, se transforma en grec en Kanigon ( gon signifiant en forme de cône).

Vous aussi vous avez pu lire sur le Web de nombreuses fois cette définition puérile communément accordée (à tort) au nom : « Canigou signifie en catalan, dent de chien. Sa forme y fait bien penser ! » Serait-ce là une façon mièvre de déprécier la belle symbolique que représente ce massif dans l’identité catalane ?! Cela ne peut être voyons ! Déu vos guard ! Car, précisons : En Catalan un chien se dit « gos« 

 

Recette catalane du Poulet dominical

Par Jean-Luc Modat

C’était hier ! Oh, il n’y a pas si longtemps que ça, au temps où la messe dite, notre appétit aiguisé pressait nos pas légers pour rejoindre, allegro, le rendez-vous gastronome du bon poulet dominical qui émerveillait tant nos papilles gourmandes ! Ce plat délicieux et simple invitait toujours un petit air de fête à de belles et exubérantes tablées familiales… Pour rendre hommage à ces souvenirs gastronomiques que nous avons très certainement partagés, je vous confie ma recette catalane du poulet au four comme avant… Bon profit Amics i fins Aviat !

Gifs animés automne

Exhausteur de goûts, exaltateur de saveurs !

La nostra Cuina catalana (notre cuisine catalane) est rustique, épicée, métissée, colorée, ensoleillée, matinée d’influences méditerranéennes très marquées… Ce patrimoine culinaire familial se nourrit aussi de l’authenticité de son territoire, de ses terroirs, du caractère de sa population… reflets de l’identité catalane !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Cuisiner, c’est Aimer offrir du plaisir !

Alors que la multitude abêtie adepte de la malbouffe dédaigne la gastronomie qu’elle considére comme un vieux machin dépassé… Les esprits avertis s’attachent, eux, aux Arts régionaux du bien vivre, aux traditions locales, aux caractères des terroirs, aux typicités des vins, aux goûts et saveurs authentiques… comme des valeurs refuges rassurantes en échos à ce Monde standardisé, aseptisé, insipide. Je m’attache donc, ici, à vous offrir mes meilleures recettes familiales, goûteuses, dans cette rubrique « Ma Cuisine catalane d’hier et d’aujourd’hui  » (La meva cuina catalana d’ahir i d’avui)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients

1 poulet fermier entier découpé en quartiers ou 2 cuisses + hauts de cuisses

3 tomates débittées en rondelles épaisses ( si c’est la saison)

1 citron non traité

6 pommes de terre de Cerdagne

1 verre de vin blanc + 1/2 verre de Banyuls

8 échalottes coupées en julienne

5 gousses d’ail + 2 branches (1) thym+ (1) romarin + Persil frais

Huile d’olive + poivre noir + fleur de sel + paprika doux + cannelle poudre

Réalisation

Recette traditionnelle catalane du Poulet dominical (Jean-Luc Modat)

Sur une plaque pâtissière ou sur sole du four verser de l’huile d’olive

Hacher le persil et l’ail. Eplucher et découper les pommes de terre les découper en rondelles épaisses. Eplucher et débiter les échalottes. Découper les tomates (si c’est la saison) et le citron en rondelles épaisses

Disposer sur la sole ou la plaque : Pommes de terre, échalottes, saupoudrer de paprika doux et de noix muscade

Saler, poivrer les morceaux de poulet les disposer sur le lit de pommes de terre ajouter (tomates) et citron. Epandre persil ail, paprika, cannelle. Arroser d’huile d’olive

Cuire au four pendant 15 min à 250 ° C. Retourner le poulet verser 1 verre de vin blanc. Poursuivre la cuisson 20 min à 200 ° C. Retourner et arroser les morceaux de poulet cuire encore 20 min. Poursuivre 15 min en mode grill 180° C. Arroser. Les pommes de terre seront confites….

Textes et photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Bon profit Amics !

Recette catalane de la tarte aux pommes de mon enfance…

Par Jean-Luc Modat

C’est la tarte que me préparait ma grand mère, Mamie Rose. Je vous propose cette belle recette catalane de tarte aux pommes de Sahorre. Accordez-vous donc ce temps plaisir, les yeux fermés, à vous délecter… Chaque bouchée gourmande vous transportera en enfance heureuse. Pas de Bonheur sans partage ! Ainsi, déciderez-vous de régaler vos enfants et/ou vos petits enfants en les invitant à un savoureux goûter ou à un délicieux dessert ! Vous m’en direz des nouvelles !

Recette catalane de la tarte aux pommes de mon enfance

La gastronomie catalane reflet de notre identité

Préparation 15 min  Cuisson 35 min

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients pour 6 gourmand(e)s

1 pâte brisée ou feuilletée prête à l’emploi. Je préfère la feuilletée

 6 pommes golden pelées, évidées et coupées en dés (environ 1 cm)

2 oeufs

60 g de beurre fondu

125 g d’amandes en poudre

5 cuillères à soupe de sucre roux

2 cuillères à soupe de fleur d’oranger

2 cuillères à café de cannelle en poudre de Ceylan

Préparation

Préchauffer le four à 210° C. (th. 7). Etaler la pâte et garnir un moule à tarte piquer le fond de pâte à la fourchette.

Eplucher les pommes, les débiter en dés de 1 cm. Ajouter la fleur d’oranger + 2 c. à soupe de sucre, mélanger.

Battre ensemble œufs, sucre, poudre d’amandes, beurre, cannelle

Mélanger les pommes coupées en dés avec cette préparation

Enfourner et cuire 35 mn jusqu’à obtention d’une surface dorée caramélisée. Laisser refroidir sur une grill. Servir tiède.

Recette catalane de la tarte aux pommes de mon enfance

Bon profit Amics !

Textes & photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété © de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Recette familiale de la bullinada

Par Jean-Luc Modat

La bullinada est l’un des plats emblématiques du Pays Catalan ! Ce plat dels pescaires dels estanys (des pêcheurs des étangs) est traditionnellement préparé avec des anguilles ou des poissons au rebut. Comme il est quasi impossible de nos jours de se procurer des anguilles il est donc nécessaire de les remplacer par des poissons variés de roche et de pleine mer. (baudroie, merlan, grondin, rouget, vives…) et des fruits de mer (moules, coques, palourdes….) cuits dans une sauce blanche à base de pommes de terre, légèrement pimentée et safranée. C’est sa cuisson à gros bouillon qui révèle à ce plat son goût si particulier d’où sa dénomination bullinada !

Notre gastronomie est aussi notre culture

C’était un lieu bucolique où le temps semblait suspendu, intemporel. Seuls les oiseaux osaient s’aventurer à déranger le silence et la quiétude de ce petit coin de paradis, lové sur les rivages de l’étang de Salses… C’est ici, à l’âge tendre des escapades buissonnières que j’ai découvert l’univers dels pescaires dels estanys de la Font del Port à Saint-Hippolyte. Là, j’ai encore le souvenir vivace d’avoir pris une belle bouffée de Bonheur à la barraca d’en zidro Canal, émérite pêcheur d’anguilles. Oh ! Le partage simple d’une extraordinaire bullinada avec mes copains d’alors m’avait fait découvrir l’intensité ces moments où l’Amitié est bonne à partager…

Pour 4 personnes

Préparation : 35 min Cuisson : 35 min

Ingrédients

1,5 kg de poissons de Méditerranée selon les arrivages de pêche parmi : rascasse, grondin, rouget, merlan, baudroie (lotte) congre, vives…

1,5 kg pommes de terre de Cerdagne

1/2 cuillère à café de safran en poudre + 1 pincée de piment moulu

8 têtes d’ail

1 kg de moules d’Espagne + 3 poignées de palourdes

1 verre de vin blanc

1 càs de saindoux, 2 càs de farine, 2 càs d’huile d’olive

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

Eplucher débiter les pommes de terre en rondelles 0,5cm épais. Trancher grossièrement le bouquet de persil plat. Ecailler, vider, tronçonner les poissons, Réserver. Faire un court bouillon avec les têtes de poisson + laurier Gratter, ébarber les moules les faire juste ouvrir à feu vif Récupérer le jus des moules et le court bouillon et filtrer Frotter l’intérieur du faitout de sagí. (saindoux) Disposer au fond la 1ère couche de pommes de terre – Persiller, fariner (1 càc), safran, 1 pincée de piment moulu Disposer dessus une couche de poissons avec les gousses d’ail Alterner les couches pomme de terre / poisson Finir par une couche de pommes de terre farinée persillée Ajouter une branche de thym frais. Mouiller jusqu’à affleurer de la dernière couche. avec le jus des moules + bouillon de poisson+ vin blanc. Couvrir. Porter à ébullition feu vif 25 min puis 10 min feu moyen.

Griller de belles tartines de pain les frotter à l’ail. Disposer une tranche au fond des assiettes et servir la Bullinada dessus.