Recette catalane du Poulet dominical

Par Jean-Luc Modat

C’était hier ! Oh, il n’y a pas si longtemps que ça, au temps où la messe dite, notre appétit aiguisé pressait nos pas légers pour rejoindre, allegro, le rendez-vous gastronome du bon poulet dominical qui émerveillait tant nos papilles gourmandes ! Ce plat délicieux et simple invitait toujours un petit air de fête à de belles et exubérantes tablées familiales… Pour rendre hommage à ces souvenirs gastronomiques que nous avons très certainement partagés, je vous confie ma recette catalane du poulet au four comme avant… Bon profit Amics i fins Aviat !

Gifs animés automne

Exhausteur de goûts, exaltateur de saveurs !

La nostra Cuina catalana (notre cuisine catalane) est rustique, épicée, métissée, colorée, ensoleillée, matinée d’influences méditerranéennes très marquées… Ce patrimoine culinaire familial se nourrit aussi de l’authenticité de son territoire, de ses terroirs, du caractère de sa population… reflets de l’identité catalane !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Cuisiner, c’est Aimer offrir du plaisir !

Alors que la multitude abêtie adepte de la malbouffe dédaigne la gastronomie qu’elle considére comme un vieux machin dépassé… Les esprits avertis s’attachent, eux, aux Arts régionaux du bien vivre, aux traditions locales, aux caractères des terroirs, aux typicités des vins, aux goûts et saveurs authentiques… comme des valeurs refuges rassurantes en échos à ce Monde standardisé, aseptisé, insipide. Je m’attache donc, ici, à vous offrir mes meilleures recettes familiales, goûteuses, dans cette rubrique « Ma Cuisine catalane d’hier et d’aujourd’hui  » (La meva cuina catalana d’ahir i d’avui)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients

1 poulet fermier entier découpé en quartiers ou 2 cuisses + hauts de cuisses

3 tomates débittées en rondelles épaisses ( si c’est la saison)

1 citron non traité

6 pommes de terre de Cerdagne

1 verre de vin blanc + 1/2 verre de Banyuls

8 échalottes coupées en julienne

5 gousses d’ail + 2 branches (1) thym+ (1) romarin + Persil frais

Huile d’olive + poivre noir + fleur de sel + paprika doux + cannelle poudre

Réalisation

Recette traditionnelle catalane du Poulet dominical (Jean-Luc Modat)

Sur une plaque pâtissière ou sur sole du four verser de l’huile d’olive

Hacher le persil et l’ail. Eplucher et découper les pommes de terre les découper en rondelles épaisses. Eplucher et débiter les échalottes. Découper les tomates (si c’est la saison) et le citron en rondelles épaisses

Disposer sur la sole ou la plaque : Pommes de terre, échalottes, saupoudrer de paprika doux et de noix muscade

Saler, poivrer les morceaux de poulet les disposer sur le lit de pommes de terre ajouter (tomates) et citron. Epandre persil ail, paprika, cannelle. Arroser d’huile d’olive

Cuire au four pendant 15 min à 250 ° C. Retourner le poulet verser 1 verre de vin blanc. Poursuivre la cuisson 20 min à 200 ° C. Retourner et arroser les morceaux de poulet cuire encore 20 min. Poursuivre 15 min en mode grill 180° C. Arroser. Les pommes de terre seront confites….

Textes et photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Recette catalane de la tarte aux pommes de mon enfance…

Par Jean-Luc Modat

C’est la tarte que me préparait ma grand mère, Mamie Rose. Je vous propose cette belle recette catalane de tarte aux pommes de Sahorre. Accordez-vous donc ce temps plaisir, les yeux fermés, à vous délecter… Chaque bouchée gourmande vous transportera en enfance heureuse. Pas de Bonheur sans partage ! Ainsi, déciderez-vous de régaler vos enfants et/ou vos petits enfants en les invitant à un savoureux goûter ou à un délicieux dessert ! Vous m’en direz des nouvelles !

Recette catalane de la tarte aux pommes de mon enfance

La gastronomie catalane reflet de son identité

Préparation 15 min  Cuisson 35 min

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients pour 6 gourmand(e)s

1 pâte brisée ou feuilletée prête à l’emploi. Je préfère la feuilletée

 6 pommes golden pelées, évidées et coupées en dés (environ 1 cm)

2 oeufs

60 g de beurre fondu

125 g d’amandes en poudre

5 cuillères à soupe de sucre roux

2 cuillères à soupe de fleur d’oranger

2 cuillères à café de cannelle en poudre de Ceylan

Préparation

Préchauffer le four à 210° C. (th. 7). Etaler la pâte et garnir un moule à tarte piquer le fond de pâte à la fourchette.

Eplucher les pommes, les débiter en dés de 1 cm. Ajouter la fleur d’oranger + 2 c. à soupe de sucre, mélanger.

Battre ensemble œufs, sucre, poudre d’amandes, beurre, cannelle

Mélanger les pommes coupées en dés avec cette préparation

Enfourner et cuire 35 mn jusqu’à obtention d’une surface dorée caramélisée. Laisser refroidir sur une grill. Servir tiède.

Recette catalane de la tarte aux pommes de mon enfance

Bon profit Amics !

Textes & photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété © de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Recette familiale de la bullinada

Par Jean-Luc Modat

La bullinada est l’un des plats emblématiques du Pays Catalan ! Ce plat dels pescaires dels estanys (des pêcheurs des étangs) est traditionnellement préparé avec des anguilles ou des poissons au rebut. Comme il est quasi impossible de nos jours de se procurer des anguilles il est donc nécessaire de les remplacer par des poissons variés de roche et de pleine mer. (baudroie, merlan, grondin, rouget, vives…) et des fruits de mer (moules, coques, palourdes….) cuits dans une sauce blanche à base de pommes de terre, légèrement pimentée et safranée. C’est sa cuisson à gros bouillon qui révèle à ce plat son goût si particulier d’où sa dénomination bullinada !

Notre gastronomie est aussi notre culture

C’était un lieu bucolique où le temps semblait suspendu, intemporel. Seuls les oiseaux osaient s’aventurer à déranger le silence et la quiétude de ce petit coin de paradis, lové sur les rivages de l’étang de Salses… C’est ici, à l’âge tendre des escapades buissonnières que j’ai découvert l’univers dels pescaires dels estanys de la Font del Port à Saint-Hippolyte. Là, j’ai encore le souvenir vivace d’avoir pris une belle bouffée de Bonheur à la barraca d’en zidro Canal, émérite pêcheur d’anguilles. Oh ! Le partage simple d’une extraordinaire bullinada avec mes copains d’alors m’avait fait découvrir l’intensité ces moments où l’Amitié est bonne à partager…

Pour 4 personnes

Préparation : 35 min Cuisson : 35 min

Ingrédients

1,5 kg de poissons de Méditerranée selon les arrivages de pêche parmi : rascasse, grondin, rouget, merlan, baudroie (lotte) congre, vives…

1,5 kg pommes de terre de Cerdagne

1/2 cuillère à café de safran en poudre + 1 pincée de piment moulu

8 têtes d’ail

1 kg de moules d’Espagne + 3 poignées de palourdes

1 verre de vin blanc

1 càs de saindoux, 2 càs de farine, 2 càs d’huile d’olive

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

Eplucher débiter les pommes de terre en rondelles 0,5cm épais. Trancher grossièrement le bouquet de persil plat. Ecailler, vider, tronçonner les poissons, Réserver. Faire un court bouillon avec les têtes de poisson + laurier Gratter, ébarber les moules les faire juste ouvrir à feu vif Récupérer le jus des moules et le court bouillon et filtrer Frotter l’intérieur du faitout de sagí. (saindoux) Disposer au fond la 1ère couche de pommes de terre Persiller, fariner (1 càc), safran, 1 pincée de piment moulu Disposer dessus une couche de poissons avec les gousses d’ail Alterner les couches pomme de terre / poisson Finir par une couche de pommes de terre farinée persillée Ajouter une branche de thym frais. Mouiller jusqu’à affleurer de la dernière couche. avec le jus des moules + bouillon de poisson+ vin blanc. Couvrir. Porter à ébullition feu vif 25 min puis 10 min feu moyen.

Griller de belles tartines de pain les frotter à l’ail. Disposer une tranche au fond des assiettes et servir la Bullinada dessus.

Ma recette familiale de pieds de porc mijotés

Par Jean-Luc Modat

La meva recepta familiar de peus de porc guisats

Voici un plat typique de la cuisine familiale traditionnelle catalane ! Si, sa seule évocation rebutera sans nul doutes autant d’adeptes de la malbouffe que d’ayatollahs de la cuisine aseptisée… En revanche, gourmets et épicuriens; quant à eux, saliveront de plaisir tant ce plat familial traditionnel est goûteux, sublimement exquis, ensoleillé ! Partageons ensemble cette belle recette ! Cuineu aquest deliciós plat amb jo ! ? (Cuisinez ce bon plat avec moi !)

Benvinguts Bienvenue Welcome benvenuto

Magnifique cuisine de caractère aux subtils mélanges

Notre Cuisine Catalane est généreuse, gouteuse, méditerranéenne, aux caractères bien trempés à l’image des Catalans. Je me fais, ici, chantre de la cuisine catalane familiale riche de ses terroirs aux recettes transmises (il n’y a pas si longtemps encore) de génération en génération..

Ingrédients (pour 2 personnes)

2 pieds de porc fendus en 2

Ingrédients pour le court bouillon :

1 bel oignon jaune piqué de clous de girofle

5 gousses d’ail écrasées

2 carottes + 1 poireau + 1 navet + 1 petite branche de céleri

1 bouquet garni (frigolette + laurier + romarin)

1 verre de vin blanc

Ingrédients du mijoté

500 g de navets du Pays

2 dl. d’huile

2 oignons finement hachés

4 gousses d’ail écrasées

1 petit poivron vert émincé

1 verre de vin blanc + 1/2 verre Armagnac

1 boite 400 g tomate concassée;

1 CàS de cannelle de Ceylan en poubre

1 Bouquet garni  

Navets du Pays (Photo Jean-Luc MODAT)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

La veille

Débuter la préparation la veille. Ma recette débute par la cuisson des pieds de porc accompagnés de carotte, poireau, navet, céleri, et aromates (thym, laurier, muscade) oignon piqué de clous de girofle… Chaque ingrédient diffusera sa saveur pour enrichir l’ensemble.

Ma recette catalane des pieds de porc mijotés (Ma cuisine Catalane d’ahir i d’avui)

Rincer les pieds dans de l’eau froide vinaigrée

Les déposer dans une marmite recouvrir d’eau chaude puis porter à ébullition

Ajouter bouquet garni, oignon piqué de clous de girofle, noix muscade, gousses d’ail écrasées, 1 carotte, 1 petite branche de céleri, 1 poireau, 1 navet, 1 verre de vin blanc – Couvrir

Poursuivre la cuisson feu moyen pendant environ 3 h

(A l’autocuiseur 45 min dés la montée en pression atteinte )

Retirer les pieds encore chauds les désosser Réserver le bouillon de cuisson.

Dans un film plastique alimentaire rouler chaque pied désossé réaliser un cylindre. Réserver au frigo toute une nuit pour rendre plus compact.

Le lendemain

Dans un faitout chauffer un filet d’huile et le sagi

Faire dorer à feu doux l’oignon haché, l’ail écrasé, le poivron vert émincé

Déglacer d’1 verre de vin blanc + 1/2 verre Armagnac

Verser la tomate concassée; la cannelle, les aromates.  

Laisser réduire puis ajouter les pieds Verser un peu du bouillon de la veille

Laisser mijoter environ 30 min

Éplucher les navets coupez-les en quartiers

Les cuire à l’autocuiseur 15 min après mise sous pression.  

Incorporer les navets égouttés dans le faitout laisser mijoter 15 min

Hacher le persil Réserver

Fin de cuisson laisser reposer pour que toutes les saveurs se révèlent

Réchauffer – Servir à l’assiette saupoudrer de persil haché

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords

Domaine Mont-Noir / Nos vins

Les saveurs de ce plat mitonné sont à accorder avec des vins de copains, d’amis, de plaisirs, parmi les Côtes du Roussillon, un vin rouge sera préféré à un blanc pour un vin de caractère comme le TERROIR DE CATALOGNE un AOP Côtes du Roussillon Villages Rouge 2016 !

TERROIR DE CATALOGNE AOP Côtes du Roussillon Villages ARTISAN VIGNERON À MONTNER Le Domaine Mont-Noir Tel 04 68 29 15 34 – 06 24 01 19 08
Courriel : domaine.mont.noir@gmail.com

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Ma recette catalane des blettes

Par Jean-Luc Modat

C’est la pleine saison des blettes ! Beurck ! S’exclameront certains… Comment pourrait-il en être autrement ? Tant les blettes supportent de préparations insipides à la vapeur ou cuites à l’eau à la va-vite ? C’était sans compter sur l’inventivité culinaire catalane, venue à la rescousse pour réhabiliter ce légume aux extraordinaires qualités nutritives. Ainsi, je vous propose, aujourd’hui, ma recette catalane des blettes aux belles notes suaves sucrées accordées aux délicates saveurs salées. Le plaisir de cuisiner autrement…Bon profit Amics i bona cuina !

« La cuisine est une musique du goût où les notes sont les saveurs et leur mélange, associées à des aliments, des sauces, des condiments, des dosages, des cuissons… »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-11.png

Nutrition

La Blette, peu calorique, regorge d’éléments essentiels pour notre santé : Minéraux (calcium et potassium) riche en vitamines A et C. Ce légume possède des qualités diurétiques est riche en fibre.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-11.png

Ingrédients (pour 2 personnes)

1 kg de blettes du Pays Catalan
5 grosses gousses d’ail écrasées
3 càs de raisins secs
3 càs de pignons 2 oignons jaunes 4 tranches de ventrêche (à débiter) 1 verre de Banyuls ou de Rivesaltes Poivre noir + Sel
Huile d’olive extra vierge du Pays
(càs = cuillère à soupe)

Réalisation

  1. Faire tremper les raisins secs dans un peu d’eau chaude 30 min
  2. Laver les blettes à l’eau froide pour enlever tous résidus de terre
  3. Laisser tremper dans une bassine d’eau froide
  4. Cuire les blettes à l’autocuiseur 5 min à la rotation de la soupape
  5. Les sortir – Egoutter dans une passoire
  6. Extraire l’eau résiduelle avec une spatule
  7. Découper les blettes en morceaux – Les réserver
  8. Eplucher et couper les 2 oignons en julienne
  9. Verser de l’huile d’olive dans une poêle ou faitout
  10. Roussir la ventrèche débitée en petits morceaux + oignons
  11. Ajouter les gousses d’ail chemisées et écrasées faire revenir l’ensemble
  12. Ajouter et dorer raisins secs et pignons de pin
  13. Verser 1 verre de Banyuls et laisser réduire
  14. Incorporer les blettes – Mélanger.
  15. Assaisonner de sel et de poivre et cuire à feu très doux 5 à 10 min jusqu’à ce que les blettes aient rendu l’eau. 
Ma recette catalane des blettes

Textes & photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété © de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Ma recette catalane du gratin sucré de potiron

Par Jean-Luc Modat

La meva recepta de gratinat dolç de carbassa

Je vais en surprendre plus d’un(e) : Le potiron est un fruit au même titre que potimarron et citrouille ! Si de nos jours, le potiron se pavane en légume dans de nombreux plats… la cuisine familiale catalane, très inventive, adore surprendre les papilles ! Il existe donc une multitude de recettes sucrées ou salées qui varient en fonction de nos « régions »(*) et des familles. Cependant, je vais vous faire découvrir la meva recepta de gratinat dolç de carbassa (ma recette du gratin sucré de potiron ) Surprenante et délicieuse ! Le fait maison c’est tellement bon ! Nul doute que les plats préparés industriels ne peuvent rivaliser ! Eh ! Qu’est-ce que vous attendez ? A vos tabliers !

(*) Aspres, Conflent, Salanque, Agly, Côtes radieuse et Vermeille, Vallespir, plaine du Roussillon, Cerdagne, Capcir...)

Rrecette catalane du gratin sucré de potiron par Jean-Luc Modat « Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui »

Ingrédients (4 portions)

500 g net de chair de potiron (épluché épépiné)

80 g de beurre + 50 g (pour beurrer le moule)

2 belles cuillerées à café de cannelle moulue

1 belle cuillerée à soupe d’extrait de vanille

100 g de sucre semoule + 60 g (couverture finale)

2 citrons non traités (zestes + jus)

3 gros oeufs

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan1.png

Réalisation

Préchauffer le four à 160 °C (th. 5)

Couper en gros quartiers le potiron

Eplucher égrainer trancher les morceaux plus petits

Déposer dans un faitout Ajouter 1 badiane + 1 bâton de cannelle

Porter à ébullition puis compter 30 min

Sortir, bien égoutter, ôter badiane

Verser dans 1 saladier et mixer en purée

Zester les citron puis presser leurs jus dans ce mixé

Faire fondre les 80g de beurre

Battre en omelette 3 œufs entiers dans un bol

Mélanger potiron, œufs, beurre fondu, 1 càs cannelle, vanille, sucre

Beurrer le plat à gratin (plat aux bords pas trop hauts)

Y verser ce mélange saupoudrer dessus 60 g sucre et 1 càs cannelle

Enfourner mi-hauteur de four à 160°C 60 min

La Gazette Catalane.com, c’est quoi ?

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est catalan-3.jpg

Mettre en avant Notre Art de vivre ;
Promouvoir notre culture et nos traditions ;
Protéger notre patrimoine naturel et paysager ;
Sauvegarder notre héritage historique ;
Promouvoir nos productions et activités locales
Nourrir notre gastronomie catalane originale.

La disparue de Banyuls

Des vignes Catalanes à la tribune de l’ONU, une incroyable affaire !
Victor Aloz

L’une des vocations premières de la Webzine La Gazette Catalane.com est la promotion des talents du Pays Catalan, (re)connus, parfois méconnus, souvent inconnus… Découvrez donc La disparue de Banyuls, suivez l’empreinte des pas de Mado…

La disparue de Banyuls - Des vignes Catalanes à la tribune de l’ONU, une incroyable affaire !

« Fable moderne, conte fantastique, l’histoire extraordinaire de Mado vous surprendra à chaque page ! Des vignes de Banyuls à la tribune de l’ONU le destin inimaginable de cette femme bouleverse tous les codes, chamboule vos croyances et dépeint notre monde sans filtre, ouvrant la voie à tous les possibles, les meilleurs comme les pires. Dans ce miroir à peine déformant, notre présent, notre passé et notre avenir se bousculent dans un cheminement qui coule naturellement, inexorablement, mais vers quoi ? Vers qui ? Vers où ? C’est toute l’alchimie de ce récit incomparable. Ce qui n’est que vraisemblable aujourd’hui peut devenir vérité demain, ce qui est vérité d’aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain…. Qu’en penseraient Platon et Aristote ? Peut-être diraient-ils que les hommes sont prisonniers de leurs opinions, et que s’en libérer ferait d’eux des dieux ? Mais ils l’ignorent encore… »

Disponible chez l’éditeur ! www.leseditionsdunet.com

L’ollada, ma recette familiale

Par Jean-Luc Modat

L’ollada, la meva recepta familiar

Bon dia Amics ! (Bonjour les amis!) ravi de vous retrouver ! Vous êtes de plus en plus nombreux à partager mes recettes catalanes ! Aixo me fa plaer! Moltes gràcies! (ça me fait plaisir merci beaucoup) Aujourd’hui, je vous réserve ma recette de l’Ollada ben porcajada (bien garnie de viandes de porc) ! Jadis, aux premiers frimas, dans nos campagnes, c’était le plat rustique quotidien… Aujourd’hui, enrichie, l’ollada est devenue LE plat emblématique de la gastronomie catalane. Huummmm ! Ce plat mijoté exhale des fumets extraordinaires, un véritable opéra de senteurs sublimées par une symphonie de saveurs en bouche ! Bien sûr, cuisiner l’ollada, nécessite temps, patience et générosité… En revanche, elle prépare à des moments partagés de bonheur ! Ainsi, sa seule évocation ouvre les promesses de belles assurances de toujours régaler vos convives, de rassembler de joyeuses tablées ou d’inviter à la complicité un tête à tête intime et gourmand…

Pour (r)éveiller nos racines catalanes

 Jadis… La Matança

« A l’estiuet de Sant Martí, mata el porc i encuba el vi » (À l’été de Saint Martin, tues le cochon et incubes le vin)

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)

Autrefois en Pays Catalan, dans les mas, chaque famille de pagesos (de paysans) possédait son cochon destiné aux salaisons  boudins (botifarres), pâtés, saucissons, jambons (cambajons). Ainsi, aux premiers frimas de l’Hiver, en lune vieille, (pour écarter tout risque de pourriture ou d’altération des viandes) A entendre leurs grouinements inquiets, ces cochons pressentaient-ils la cérémonie de la Matança, où ils devaient être sacrifiés ? C’était l’occasion d’une belle fête où famille et voisins participaient…

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est rond-catalan.jpg

Ingrédients pour 4 personnes qui se tiennent bien à taple

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)

2 petites palettes de porc
1 petit jarret de porc 400 g ventrèche de porc 3 boudins noirs catalans
2 joues de porc 200 g garró de jambon de montagne à l’os bien rance
1 morceau de carn de perol (pas de fromage de tête !) 1 morceau de sagi (saindoux rance)
6 carottes
3 poireaux
1 petit chou vert bien pommé
8 petits navets ronds
1 oignon piquet de 5 clous de girofle
1 branche de céleri
1 bte 250 g conserve haricots blancs au naturel
6 pommes de terre moyennes
5 gousses d’ail
1 bouquet garni (thym+ laurier)
Poivre

Préparation : 45 min 

Cuisson : 5h30 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est rond-catalan.jpg

Préparation

La veille

Si les morceaux de viande sont demi-sel, les faire tremper la veille toute la nuit dans l’eau froide.

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)

Le lendemain

Remplir un faitout déposer palette jarret ventrêche Couvrir d’eau froide Porter à ébullition pendant 15 min puis jeter l’eau de cuisson Dans 1 autocuiseur verser palette jarret garró ventrêche Couvrir d’eau froide Ajouter bouquet garni + oignon piqué de 5 clous de girofle Dés l’ébullition, fermer, Au chuintement de la soupape baisser le feu compter 60 min

Pendant ce temps

L’ollada, ma recette familiale La Gazette Catalane.com

Eplucher laver les légumes les couper en morceaux de 2 cm environ
Emincer le choux en lanières grossières

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)

En fin de cuisson des viandes (60 min) les sortir et réserver. Frotter graisser tout l’intérieur du faitout au sagi rance Y verser l’eau de cuisson de l’autocuiseur (sans l’oignon piqué de girofle) Ajouter les légumes (sauf pommes de terre et haricots) ail, bouquet garni,

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)


Escorter d’1 boudin noir et de la carn de perol (les 2 émiettés) Pour terminer compléter par le garró (déjà cuit précédemment) Porter à ébullition l’ensemble puis poursuivre à petits feux tout doux 1 h
Ajouter les pommes de terre et boudins noirs
Poursuivre la cuisson à petit feu 1 h à couvert
Puis compléter par les haricots égouttés, Poursuivre cette douce cuisson 15 min à découvert

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)

Réchauffée l’ollada est bien meilleure préparez la la veille.

L’ollada, ma recette familiale Ma cuisine Catalane d’hier et d’aujourd’hui (La Gazette Catalane.com)

i Bon profit ! 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est rond-catalan.jpg

Quel vin pour accompagner ?

« Quand le vin est tiré, il faut le boire, surtout s’il est bon. » Marcel Pagnol« 

L’impertinent 2017 Domaine d’Elie

Vin de Pays des Côtes Catalanes
Bouteille de 75cl
Belle robe rouge grenat, aux nuances pourpres profondes.
Beau bouquet intense, où se mêlent les fruits mûrs et une pointe de réglisse. La bouche puissante est construite sur des tanins granuleux. Finale persistante sur les arômes du nez.
Température service : entre 17 et 19° C.

« l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Mario Chichorro, peindre de l’utopie…

Jusqu’au 22 Juillet, le Musée des Arts et Traditions populaires de Thuir accueille sur ses cimaises les créations « Hors cadre » de Mario Chichorro. Son œuvre est immense. 3500 œuvres, plus d’une centaine d’expositions en France et dans le Monde, à son actif… Les plus grands collectionneurs et musées ont acquis ses tableaux. Exceptionnel Chichorro !

Mario Chichorro (Photo La Gazette Catalane)
Mario Chichorro (Photo La Gazette Catalane)

Il pourrait être à la peinture contemporaine ce que le catalan Gaudi fut à l’architecture et au design. Ses facéties picturales, novatrices, déconstruites, fragmentées, peuvent apparaître comme autant de pastiches des Arts : Brut, baroque, primaire, contemporain et Naïf…. Mario est assurément un singulier personnage. Il ne se prend vraiment pas au sérieux ! De son Portugal natal, il conserve un délicieux timbre chantant. Le regard tendre s’accommode du petit sourire facétieux de celui qui a su préserver l’émerveillement de l’enfance…

« Mon choix est sans réserve. Je suis pour l’irrévérence, l’insubordination, l’irréalisme, l’absurde, la rêverie, la folie, l’utopie, le désir. Je suis solidaire de ceux qui, par volonté ou par la « force des choses », s’installent dans le terroir sauvage et fertile de l’idéal et contribuent, selon leurs moyens, à la création nouvelle et tout autre. »

« Le destin est imprévisible« 

Mario Chichorro(Photo 2 La Gazette Catalane )
Mario Chichorro (Photo La Gazette Catalane)

Mario Chichorro est né en 1932 à Torrès Vedrasau Portugal. Il suit des études à Coimbra et en architecture à l’Ecole Supérieure  des Beaux Arts de Porto pendant 2 ans. Mario rejoint la France en 1963 et réside à Perpignan en Pays Catalan. Jusqu’en 1968 il est employé dans des cabinets d’architecture.« En 1968 dans les rues de Perpignan, je défilais et manifestais. Je travaillais alors dans un cabinet d’architecte. Mon patron l’ayant appris m’a illico licencié, me traitant de révolutionnaire, d’anarchiste. »Relate, d’un sourire amusé le facétieux Mario. Le destin est imprévisible ! Ce fâcheux événement a eu un effet bienheureux puisque Mario a alors réalisé son rêve insensé d’enfant: peindre ! Est-ce bien raisonnable pour une grande personne ? Aujourd’hui encore, l’artiste se joue des interdits. Extravaguant Chichorro ?

Mario Chichorro Homo connecté relief Polyuréthane extrudé.jpg

Artiste résolument baroque ?

« Mon choix est sans réserve. Je suis pour l’irrévérence, l’insubordination, l’irréalisme, l’absurde, la rêverie, la folie, l’utopie, le désir. Je suis solidaire de ceux qui, par volonté ou par la « force des choses », s’installent dans le terroir sauvage et fertile de l’idéal et contribuent, selon leurs moyens, à la création nouvelle et tout autre. » Ces propos qu’il tenait voilà plusieurs décennies sont aujourd’hui un pied de nez à toutes les convenances, la pensée unique, uniformisation humaine…

Mario Chichorro Elle est belle la partenaire de l'illusionniste

Hors normes, réfractaire à tout courant artistique, à toute mode, à toute académie, Mario Chichorro l’idéaliste, s’amuse à heurter, à provoquer, à renverser tabous et valeurs admises d’un Monde rationnel hyper formaté. Au bout du pinceau, il manie avec talent, l’ironie, la provocation, la dérision. » Je casse de façon fantaisiste le sujet unique dans mes tableaux. J’opte pour la multiplicité des thèmes parce que j’ai choisi la liberté absolue de l’imaginaire irrationnel !» Évoque le déroutant, Chichorro. Il use de matériaux les plus inattendues : aggloméré de bois, polyuréthane extrudé, résine synthétique, aggloméré de liège…

L’intemporel

Ses œuvres subversives sont autant de passerelles relationnelles entre son fort intérieur et un extérieur idéal rêvé. Ses tableaux lumineux renvoient à l’intemporel. Sa puissante créativité intuitive, impulsive, jongle avec volumes et formes, couleurs et symboles. Là, rien n’est agressif. Ici, tout est équilibre. Ailleurs, la nudité corporelle semble célébrer la pureté morale sans artifices sans fioritures. Chichoro, lance «Nul n’est là par hasard.» N’invite-t-il pas à réfléchir sur le pourquoi de l’existence ?

Mario Chichorro La fleur de toutes les saisons.jpg

Exposition Mario Chichorro Musée des Arts et Traditions populaires Place de la République 66300 Thuir

Jusqu’au 22 Juillet du mardi au samedi de 10h / 12h – 15h /18h. Le Dimanche de 15h à 18h Entrée gratuite – Contact : Tel : 04 68 84 67 67

 

Fabuleux destin de Jahloul Bouchikhi alias CHICO

a Gazette Catalane a rencontré Chico leader du groupe Chico & The Gypsies, ambassadeur de la Paix à l’UNESCO. Il distille à tout va à travers le Monde un message de Paix, d’Amour et de tolérance. Rencontre d’un petit bonhomme au grand coeur. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est optimiste ! Pourtant la vie ne l’a pas épargné… Il a toujours su rebondir face à l’adversité entre périodes de doutes et vache maigre et assassinat par méprise de son frère, Ahmed Bouchikhi en 1973 à Lillehammer (Norvège) par le Mossad (service secret israëlien) … Chico Bouchikhi, est né à Arles en 1954 dans une famille modeste. Son père marocain est maçon. Sa mère est algérienne. Très tôt, ce rebelle n’éprouve aucun intérêt pour l’école… au grand désespoir de ses parents. 

Rencontre avec Chico…

Le destin est curieux. Le petit Bouchikhi fait la rencontre par hasard à 12 ans de Canut, l’un des fils Reyes. Ce jour là, Chico fait son entrée dans la famille de José Reyes. Vite adopté, il épouse la culture gitane et la musique et la carrière que l’on connaît. Ce gitan beur est aujourd’hui exemple de tolérance au delà des communautés et des cultures.…

Ambassadeur spécial de l’UNESCO pour la paix

Qui a oublié les affrontements inter communautaires entre gitans et maghrébins à Perpignan en hiver 2005?  «Le respect c’est la base de tout, respect de soi et celui des autres pour vivre ensemble. Je suis un symbole un exemple je crois, victime dans ma chair par l’assassinat par méprise de mon frère. J’ai pardonné à ceux qui l’on fait il n’y a que dans le pardon qu’on peut se reconstruire. » Il est devenu en 1995 ambassadeur spécial de l’UNESCO pour la paix…  «Aujourd’hui franchement je ne regrette pas ma démarche. Elle n’apporte que du bonheur autour de moi.  Le malheur apporte du malheur. Je suis très heureux d’avoir effectué ce choix. » Lance-t-il enthousiaste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vie est belle elle mérite d’être vécue, d’être partagée et non détruite. 

Toutes les grandes causes ont leur part d’utopies, le courage, c’est de s’obstiner pour qu’un jour elles deviennent réalité ! Dans une société où chacun tend à se refermer sur lui-même, à ne plus se préoccuper de l’autre, Chico insiste : »Il faut se servir de cette image des Gypsies ! On peut arriver à se comprendre, à s’apprécier. Aujourd’hui, moi le maghrébin et eux les gitans, faisons de la musique ensemble. N’est-ce pas là, le plus beau des dialogues ? »

Chico (Photo La Gazette Catalane).JPG

Le regard quoique noir de Chico dégage une immense bonté. Chantre de la tolérance il déclare : »Il ne faut pas essayer de mettre des barrières entre les hommes. Bien au contraire, il faut établir des passerelles humaines et culturelles… Avoir un regard qui va au-delà. La vie est belle elle mérite d’être vécue, d’être partagée et non détruite. » Il conclut par un « Aimez vous les uns les autres ! » À l’adresse de tout un chacun.

Chico and the Gypsies :

Concert le plus proche du Pays Catalan : Fleury d’Aude le 17 Août 2017