Civet de sanglier traditionnel catalan de Thuir les Aspres

Civet de senglar tradicional català de Thuir als Aspres

Un plat d’exception pour vos fêtes !

Son timbre se nourrit de rafales de vent, du chant grésillant des cigales ; son intonation se teinte d’azur, sa faconde s’illumine de soleil ; ses accords truculents fleurent bon les terroirs du Roussillon, les senteurs sylvestres des Pyrénées, les embruns marins de Méditerranée, Voilà ce Sud exubérant que j’aime… Pour chanter à l’unisson notre bel accent catalan qui offre à nos voix de si chaudes couleurs, d’éclatantes dispositions à chaque mot ! Je sais cet accent indissociable de la nostra terra (1), de notre cuisine typique catalane, de notre culture ancestrale, des Traditions de notre beau Roussillon ! Es Aixín ! Què hi farem ? (2)

Pour 6 Pers. Prépa. 30 min Cuisson 3 h 30

Ingrédients

  • 2 kg de viande de sanglier
  • 4 carottes + 2 oignons + 3 gousses d’ail + 6 échalotes
  • 4 clous de girofle + 1 càc de cannelle
  • 3 càs de vinaigre de Banyuls
  • Le zeste d’1 orange non traitée
  • 1 petite boite de coulis de tomate
  • 1 bouteille vin rouge corsé (Aspres, Agly, Collioure)
  • 1 petit verre de cognac ou d’armagnac
  • 2 verres de rancio ou (Maury, Banyuls, Rivesaltes)
  • 2 carrés de chocolat noir (facultatif)
  • Thym, laurier, 8 baies de genièvre, 8 grains de poivre
  • 2 tranches de poitrine poivrées découpées en dés
  • 2 Ventrèches découpée en lardons
  • Huile d’olive
  • 2 càs de farine
  • Cèpes frais en saison ou surgelés (selon saison)
  • 1 sachet de champignons secs.

Préparation

L’avant-veille

Sortir du frigo le morceau de sanglier au moins 1 h à température ambiante. Puis débiter cette viande en morceaux réguliers (4/5 cm environ) à déposer dans une terrine creuse. Verser 2 càs d’huile d’olive puis ajouter 1 oignon et 2 échalotes émincés, 3 gousses d’ail en chemise écrasées, carottes coupées en morceaux, thym, laurier, 6 grains de poivre, 6 baies de genièvre, 3 clous de girofle. 1 càc de cannelle, Bien mélanger. Couvrir 2 verres de vin rouge et 2 de rancio à hauteur. Couvrir d’un film alimentaire, laisser mariner 48 h au frigo. Tourner la viande 1 fois par jour.

La veille

Egoutter sur papier absorbant la viande. Verser et filtrer la marinade au chinois au-dessus d’une casserole, et réserver. Laisser égoutter les garnitures, retirer les carottes. réserver.

Réhydrater à l’eau tiède 1 h les champignons secs puis les rincer, réserver.

Découper la ventrèche en lardons, la poitrine poivrée en dés. Les saisir dans la sauteuse avec 1 oignon et 2 échalotes émincés. Remuer. Retirer réserver.

Dans 1 càs d’huile d’olive bien chaude d’une sauteuse faire colorer 6 à 10 min à feu vif les morceaux de sanglier sur toutes leurs faces. Retirer réserver au chaud.

Dans cette cocotte verser la garniture de la marinade bien égouttée la faire suer 5 min à feu doux sans coloration, bien remuer. Verser ventrèche et poitrine poivrée poursuivre 5 min.

Incorporer les morceaux de viande, saupoudrer de farine, laisser cuire 3 min en mélangeant. Ajouter la marinade, mélanger. Dès cet instant si la sauce bout à ce moment-là, il risque d’apparaître de petits éléments de sang coagulé et des grumeaux.

Ajouter le coulis de tomate. Laisser brunir la viande au feu quelques minutes puis couvrir avec le vin, 1 petit verre de cognac, 1 càc de cannelle.

Ajouter le zeste de l’orange prélevé au zesteur (ou au couteau-économe ) en évitant le ziste (la membrane blanche intérieure au goût amer).

Nettoyer les cèpes frais ou si surgelés : Porter à ébullition une casserole d’eau. Jeter les cèpes encore surgelés dans cette eau bouillante. A la reprise de l’ébullition compter 45 secondes puis verser à égoutter dans une passoire. Faire chauffer de l’huile dans une poêle. verser et saisir les champignons en remuant. Verser dans la cocotte. Mélanger.

Laisser mijoter à feu très très doux pendant 3 h couvercle entrouvert. Au terme, enrichir des carrés de chocolat qui donneront au civet douceur et onctuosité. Laisser le chocolat se dissoudre dans la sauce, éteindre le feu puis laisser reposer une nuit.

Le lendemain

Réchauffer tout en douceur pour ne pas agresser la viande et sa sauce. J’ai présenté mon civet de sanglier accompagné de bonnes pommes de terre de Cerdagne cuites en vapeur ou au four. Bon profit !

Si vous ne disposez pas un morceau de sanglier proveant d’un proche chasseur, vous pouvez en commander chez les 3 Llatas à Perpignan

Recevez mon livre chez vous

Je vous réserve une dédicace personnalisée !

« Ma Cuisine Catalane »

D’ahir, d’avui i de sempre

Cahier de recettes familiales et traditionnelles

Cliquez sur le lien ci-dessous !

https://py.pl/28A0Cd

Estofat de lentilles aux légumes et garró de porc

Llenties estofades amb verdures i garró de porc

Quand les températures se rafraîchissent, aussitôt des envies de bons petits plats mijotés comme avant font leurs grands retours en grâce à nos tables ! Apolit (1) ! J’évoque, ici, des plats faits maison et non ceux industriels insipides, réchauffés vite vite au micro-onde ! Là, je partage ma recette catalane familiale des lentilles aux légumes et garró de porc (2). Bien sûr, a cada vilatge, cada cuinera catalana (3) perpétue sa propre recette familiale. Ces recettes ne restent pas immuables pour autant mais suivent au gré des générations, les évolutions des goûts. Même si cette recette est familiale j’y ai apportée quelques touches personnelles, toujours en quête d’expressions de flaveurs. Une recette facile à réaliser… A vos tabliers Amics !

(1) Attention ! (2) Jarret de porc (3) Dans chaque village, chaque cuisinière catalane

Pour 2 Pers. Prépa. 30 min Cuisson 1 h 30

Ingrédients

500 g de lentilles vertes


1 petit jarret de porc

1 boudin noir catalan

1 poitrine sèche poivrée

1 petit coustellou (plat de côte)

1 petit talon de jambon sec ou à défaut 1 tranche de jambon cru rance


1 poireau moyen + 2 oignons jaunes + 2 carottes + 1 gousse d’ail


1 bouquet garni + huile d’olive extra vierge + Sel

Etapes de préparation

Préparer tous les ingrédients : Découper, éplucher, peler, couper, hacher, rincer, égoutter

Faire tremper les lentilles dans de l’eau froide environ 1 h puis égoutter

Porter à ébullition l’eau d’un autocuiseur où sont déposés : Jarret, coustellou, talon de jambon. Ecumer régulièrement. Compléter d’1 bouquet garni et 1 oignon piqué de 5 clous de girofle. Fermer. A la mise en pression poursuivre à feu très doux. Cuire environ 50 min.

Prélever la viande cuite, réserver. Filtrer, conserver le bouillon de cuisson de cette viande.

Dans le fond de l’autocuiseur déposer 1 noix de sagi + verser 1 filet d’huile. Faire blondir 1 oignon émincé puis ajouter la ventrèche tranchée en lardons. Faire revenir.

Ajouter poireaux, oignons et carottes coupés en brunoise, Laisser rissoler à feu doux (20 min)

Puis verser des lentilles. Couvrir avec le jus du bouillon filtré. (3 fois le volume des lentilles) Porter à ébullition, fermer l’autocuiseur. A la mise en pression poursuivre à feu doux 10 min

Ouvrir. Déposer la viande et le boudin entier dessus pour les réchauffer. Fermer l’autocuiseur à partir de la mise en pression de la soupape cuire 5 min à feu doux. Découper en tranches épaisses le boudin. Servir chaud !

Recevez mon livre chez vous

« Ma Cuisine Catalane »

Avec une dédicace personnalisée !

Cahier de recettes familiales et traditionnelles

D’ahir, d’avui i de sempre

Cliquez sur le lien ci-dessous !

https://py.pl/28A0Cd

Croquignoles, croquants catalans aux amandes

Carquinyolis (galetes seques catalanes) amb ametlles

Par Jean-Luc Modat

(Recettes de cuisine et traditions catalanes)

En voilà une de spécialité traditionnelle catalane : Les Carquinyolis ! « Les quoi ??? » S’exclameront certains profanes i eixorits d’en pampis (1).. « Les croquignoles » (Prononcer sur un ton exagérément emprunté). Ce sont de délicieux biscuits à pâte sèche à base d’amande. Pas un vilatge del nostra bonic Rosselló, pas une seule famille d’aqui qui ne proclament ses carquinyolis : « Les meilleurs du Monde ! » Donc je me suis résolu à demeurer modeste… préférant confier le mot de la fin aux gourmands qui dégusteront les Carquinyolis de ma recette : « Huumm… une tuerie ! » S’exclame de concert et unanime mon entourage… Bon ! Assez palabré… Aux fourneaux i hi ha feina(2)!

(1) un village de notre joli Roussillon (2) Benêts, nigauts (sources Le petit dico d’aqui de Gérard Jacquet) – (3) Et il y a du travail

Préparation 20 min Cuisson 20 min

Ingrédients (20 Carquinyolis)

càs = Cuillère à soupe ; càc = Cuillère à café, ≃ = environ

  • 100 g d’amandes crues non mondées
  • 2 œufs entiers + 1 jaune pour dorer
  • 1 sachet de levure (5g levure poudre)
  • 175 g de farine
  • 100 g de sucre poudre
  • 1 zeste de citron non traité
  • 1 càs de beurre (32 g)
  • 2 càc de cannelle en poudre
  •  1 pincée de sel 
  • 1 càs d’eau de fleur d’oranger
  • 1 filet d’anis doux

Réalisation

  • Etape 1

Préchauffer le four à 180 ° – Dans un saladier mélanger la farine, la levure. Former un puits y verser sucre, zeste de citron, cannelle, fleur d’oranger, anisette, sel. – Mélanger puis ajouter les œufs battus, – Bien pétrir à la main jusqu’à l’obtenir une pâte homogène – Ajouter les amandes. Pétrir – Si la pâte colle trop ajouter de la farine.

  • Etape 2

Partager la pâte en 2 – Former 2 pâtons ( large 3 cm, long 8 cm, épaisseur 2 cm) Les aplatir légèrement. Recouvrir de papier sulfurisé 1 plaque à pâtisserie – Beurrer et y déposer les 2 pâtons. Les badigeonner de jaune d’œuf mélangé 1 càs d’eau.

  • Etape 3

Cuire au four pendant 15 min à 180° Légèrement dorées, les sortir du four – D’un coup sec les couper en biseau en morceaux d’ 1,5 cm d’épaisseur avec un couteau sans dents. Les espacer et ré-enfourner 5 min pour parfaire la cuisson et qu’ils soient bien dorés. Sortir la plaque du four, laisser refroidir les carquinyolis sur la plaque.

(*) Les temps de cuisson indiqués varient selon les performances des fours.

i bon profit Amics !

Pour déguster les Carquinyolis ils s’apprécient davantage avec un bon Maury, un suave Muscat de Rivesaltes, un sublime Banyuls, un extraordinaire grenache ambré ou bien accompagné d’un bon café.

Ma Cuisine Catalane disponible !

Recevez-le dédicacé par mes soins à votre domicile ou envoyer le à destination d’un(e) Ami(e)

Cliquez sur le lien ci-dessous pour le commander !

https://py.pl/28A0Cd

L’Entremet catalan blanc-manger

Par Jean-Luc Modat (Recettes de cuisine et traditions catalanes)

Crema catalana Menjar blanc

Rares sont ceux, d’entres nous, à connaitre ce délicieux désert traditionnel catalan : Le menjar blanc, délicat dessert de lait d’amande et de fécule de maïs ou de riz, parfumé à la cannelle, au zeste de citron ! Deux écoles s’affrontent : L’élaboration à base d’eau et celle avec du lait de vache ! Ma préférence va à celle élaborée avec du lait… Surpris(e) ? Même si le nom (menjar blanc) ne vous inspire pas… Osez la première cuillerée ! Vous serez très certainement émoustillé(e) conquis(e) par les irrésistibles arômes délicats qui s’offrent à vos papilles ! Très facile à réaliser. Surprenez ! Epatez donc votre famille, vos amis, votre entourage par ce dessert fait maison car difficile à trouver dans les restaurants !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Proverbe du jour (Proverbi d’avui)

« Tal faràs ; tal troberas »

On récolte ce que l’on sème

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Un peu d’Histoire…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Portada-recepta-llibre-del-Coch-Font-Biblioteca-Virtual-Miguel-de-Cervantes.jpg

Menjar blanc était un plat très populaire de la cuisine catalane dés le Moyen Âge. Sa recette figurait déjà dans le Livre de Sant Soví (XIVe siècle) et le Livre du Coch , de Mestre Robert (XVIe siècle) dénommée dans le Monde d’alors comme «de la nourriture blanche à la catalane». Ce plat était typique du Jeudi Saint, car tous les produits laitiers, d’origines animales étaient interdits par l’Eglise à cette époque. Si à l’origine Menjar blanc était préparé avec de la farine de riz, du lait d’amande, du sucre et de la poitrine de poulet découpée en tranches fines pour un mélange sucré / salé, au 18ème siècle, le poulet s’est envolé pour évoluer en un dessert d’entremet sucré très populaire. Jusqu’à fin 19 ème siècle, le lait de vache n’était pas considéré comme sain, les procédés de stérilisation et de conservation étaient encore méconnues. Puis le lait de vache ou de brebis s’est substitué au lait d’amande dans de nombreuses recettes encore aujourd’hui. Cependant, les deux écoles cohabitent !

Préparation 10 min Cuisson 15 min

Ingrédients (pour 2 personnes)

càs = Cuillère à soupe ; ≃ = environ

  • 125 g d’amandes crues émondées ou 1 sachet de poudre d’amande
  • 0,5 litre d de lait entier
  • 2 Cuillères à soupe de sucre semoule (soit 40g)
  • 4 Cuillères à soupe de fécule de maïs (soit 40g)
  • 1 bâton de cannelle + cannelle en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 citron non traité (le zeste)

Textes & photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété © de www.lagazettecatalane.com. Toute copie/utilisation/reproduction même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

© Copyright Jean-Luc Modat
© Copyright Jean-Luc Modat
© Copyright Jean-Luc Modat
  1. Dans 1 saladier verser 0,5 litre de lait entier et les amandes crues émondées Mixer le tout. Réserver demi-verre pour diluer la Maïzena
  2. Variante sans mixer : Dans 1 saladier verser 0,5 l de lait entier + 1 sachet 125 g de poudre d’amande Réserver demi-verre pour diluer la Maïzena
  3. Zester 1 citron non traité dans ce lait/amande
  4. Dans 1 casserole porter à ébullition ce lait avec cannelle et citron
  5. Poursuivre 10 min à feu doux – Retirer du feu laisser infuser 30 min.
  6. Retirer le bâton de cannelle, le zeste de citron
  7. Porter à ébullition cette casserole de lait enrichi du sucre + 1 pincée de sel
  8. Baisser le feu – Ajouter Maïzena (diluée auparavant dans 1/2 verre de lait)
  9. Poursuivre à feu très doux en remuant 3 à 5 min pas plus ! Jusqu’à consistance
  10. Répartir le menjar blanc obtenu dans des ramequins individuels
  11. Les recouvrir d’1 film alimentaire
  12. Laisser refroidir à température ambiante puis les réserver au frigo
  13. Avant de servir saupoudrer le dessus de cannelle en poudre 

i bon profit Amics !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords

Muscat de Rivesaltes 2018 Médaille d’or Muscats du monde 2019

Dégustation : « Robe jaune pâle dorée, arômes de litchi,  de fleurs blanches, de menthe et de zeste de pomélos. En bouche l’attaque est fraîche, évoluant vers une belle onctuosité relevée de notes citronnées. Servir frais aux environs de 12°


Vignobles Terrassous

46 Avenue des Corbières
66300 Terrats
Tél. +33(0)4 68 53 02 50
E-mail : contact@terrassous.com

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords musicaux

No pot ser mai, Jordi Barre… M’agrada molt aquesta bonica canço !

Blanquette d’agneau au vin blanc du Roussillon

Par Jean-Luc Modat

Blanqueta d’anyell al vi blanc del Rosselló

Parfois, une odeur, une saveur, une teneur, réveille le souvenir vagabond d’un plat délicieux que l’on savourait enfant… Là, s’impose l’irrésistible envi de cuisiner ce souvenir ! C’est cette cuisine familiale catalane vivante, généreuse que nous aimons… Celle qui parle de notre histoire, fait chanter nos origines pour ne pas négliger nos racines… Fa temps, jo sóc enaigat d’aquesta blanqueta ! (Cela fait longtemps, je suis un inconditionnel de cette blanquette) celle, qu’enfant, j’observais ma grand-mère Mamie Rose réaliser… Depuis, je la concocte de mémoire avec toujours autant d’émotions et d’applications… pour perpétuer son souvenir.

Préparation 30 min Cuisson 1 h 30 Difficulté Très facile

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients (Pour 2 personnes)

Une bonne blanquette d’agneau se prépare avec des morceaux choisis par le collet, poitrine ou épaule

  • 500 g de morceaux d’agneau découpés
  • 1 belle carotte
  • 1 boîte de champignons de Paris
  • 1 oignon piqué de 5 clous de girofle
  • 20 cl de crème fraîche
  • 1 jaune d’oeuf
  • 2 feuilles de laurier + thym
  • 0,5 l d’eau froide + 1 càs fonds de veau
  • 3 verres de vin blanc + 3 verres d’eau
  • 1 càs de Maïzena
  • 3 gousses d’ail + 4 brins de persil
  • 1 citron non traité
  • Sel + Poivre + noix muscade

Mise en place

Préparer tous les ingrédients : Eplucher, peler, couper, hacher, rincer, égoutter

Blanqueta d’anyell al vi blanc del Rosselló par Jean-Luc MODAT
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

  1. Egoutter 1 boite de champignons – Réserver
  2. Eplucher couper la carotte en rondelles – Peler l’oignon planter 5 clous de girofle
  3. Découper la viande – Saler
  4. Faire chauffer de l’huile dans 1 poêle – Faire revenir la viande sans brunir
  5. La déposer dans 1 faitout – Couvrir de 3 verres de vin blanc + 3 verres d’eau
  6. Dans 1 bol d’eau froide diluer 1 càs de farine + 1 càs fonds de veau
  7. Verser ce mélange dans le faitout – Porter à ébullition à feu doux
  8. Ecraser l’ail en chemise – Laver et hacher grossièrement le persil
  9. A l’ébullition, incorporer l’ail, le persil hachés + carotte + champignons
  10. Laisser bouillir à feu moyen-vif 20 min
  11. Baisser le feu poursuivre 60 min à mijoter
  12. Retirer le bouquet garni, l’oignon piqué des clous de girofle
  13. Dans 1 bol mélanger jaune d’oeuf, crème fraîche, noix de muscade
  14. Verser dans la viande Ajouter au bouillon et lier la sauce
  15. Continuer la cuisson 15 min sans bouillir pour éviter les grumeaux
  16. C’est prêt ! Servir la viande nappée de sauce accommodée de riz blanc ou semi complet
Blanqueta d’anyell al vi blanc del Rosselló par Jean-Luc MODAT
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords de vin

Le Domaine d’Elie  

Un vin qui a de la carrure, vin de partage, empreint d’amitié et de plaisir de l’instant partagé. Un vin gourmand, sur le fruit, facile à boire en toutes occasions ! Une bouteille sirotée invite à déboucher la petite sœur ! (copyright ©Jean-Luc Modat)   

Jean-Claude Batlle Artisan vigneron

6 rue Godefroy. Thuir tel 06 09 66 07 85 

Courriel : domaine.elie@gmail.com

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords musicaux

Al Chemist – Soc catala

Le fricot de veau de l’oncle Andreu de Politg

Par Jean-Luc Modat

Guisat de vedella de l’oncle Andreu de Politg

Ce matin, au lever du lit, le souvenir insistant de l’oncle Andreu s’agrippa à mes pensées. Quelques images têtues, couleurs sépia, m’entraînèrent inexorablement dans les Aspres, à Politg (hameau de Camélas ) chez cet oncle… Ooooh ! Un vieux garçon, petit, rondouillet, un xic xerraire (un peu hâbleur)…… cependant doué d’une extrême gentillesse. Tout heureux d’accueillir, un invité… Il fallait le voir s’affairer ce brave homme mitonnait un de ces fricots de derrière les fagots… Aujourd’hui, son beau souvenir m’incite à lui rendre hommage et à m’atteler à cette fabuleuse et généreuse recette ! L’une des plus appréciées de la cuina catalana popular i familiar (cuisine populaire et familiale catalane). Très simple à réaliser Huuumm… Osez donc la cuisiner ! Flot d’éloges et déferlement de compliments assurés de vos convives régalées ! Je vous imagine déjà, fière (ou fier) de votre plat simple mitonné fet a casa (fait maison), heureuse (ou heureux) d’avoir prodigué du plaisir, dispensé ces moments partagés de bonheur avec ceux qui vous sont chers !

Préparation 30 min Cuisson 2 h Difficulté Facile

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients (Pour 4 personnes)

Guisat de vedella de l’oncle Andreu © Copyright Jean-Luc Modat
  • 800 g de poitrine de veau des Pyrénées débités en morceaux d’environ 3 cm. 
  • 2 oignons jaunes moyens
  • 4 belles carottes du pays 
  • 1 cuillère à café de sagi (saindoux)
  • 1 boite de 400 g tomate concassée. 
  • 4 gousses d’ail. 
  • 1 verre de vin blanc + 1 verre de rancio
  • Laurier, thym. 1 càc de cannelle en poudre Poivre Sel 
  • Huile d’olive – 1 cuillère de farine
  • 5 pommes de terre moyennes de Cerdagne
  • 1 belle poignée de champignons secs
  • 1 petite boite de champignons mélange forestier
  • 30 cl bouillon de boeuf
  • 250 g d’olives vertes

Mise en place

Préparer tous les ingrédients :

  • Faire tremper et réhydrater les champignons secs dans de l’eau tiède.
  • Faire tremper fans de l’eau froide les olives
  • Porter à ébullition 40 cl d’eau + 1 bouillon de volaille – Réserver
  • Hacher les oignons grossièrement
  • Ecraser les gousses d’ail
  • Eplucher les pommes de terre les couper en 4 + Peler les carottes les débiter en rondelles
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

  • Dans un Faitout faire fondre 1 cuillère à soupe de sagi (saindoux) + chauffer 1 filet d’huile d’olive  
  • Faire revenir les morceaux de veau – Réserver
  • Dans cette huile faire blondir l’oignon compléter avec l’ail
  • Laisser suer puis ajouter le bouquet garni, 1càc de cannelle en poudre – Assaisonner
  • Intégrer la boite de tomate Verser le vin blanc, réduire 5 min
  • Ajouter le veau, champignons (secs + mélange forestier) et olives bien rincés
  • Mouiller avec le rancio – Lier la sauce avec 1 cuillère à soupe de farine – bien remuer
  • Incorporer le bouillon de boeuf Couvrir et porter à ébullition Laisser mijoter en cuisson très douce 40 min
  • Ajouter pommes de terre, carottes, parfaire la cuisson à feu très doux environ 50/60 min à couvert
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords de vin

« Quand le vin est tiré, il faut le boire, surtout s’il est bon. » Marcel Pagnol

Le rouge d'Élie

Le Rouge d’Elie Rouge

6 rue Godefroy. Thuir 66300. Artisan vigneron Jean-Claude Batlle 06 09 66 07 85  Courriel : domaine.elie@gmail.com

Un vin qui a de la carrure, vin de partage, empreint d’amitié et de plaisir de l’instant partagé. Un vin gourmand, sur le fruit, facile à boire en toutes occasions ! Une bouteille sirotée invite à déboucher la petite sœur ! (copyright ©Jean-Luc Modat)   

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords musicaux

Jordi Barre Dona me la mà illustration : Mavela Estrella

Fricot paysan de coustellou (travers de porc)

Par Jean-Luc Modat

Guisat dels pagesos de costelló de porc

Aqui (ici), aux premiers frimas de l’Hiver, dans chaque mas, maison et village les cuineres (cuisinières) s’activaient à préparer des guisats (ragoûts, fricots…) Ma Mamie Rose native du Racou, ne dérogeait jamais à cette pratique et s’affairait régulièrement à mitonner des Guisats (fricots) aussi gouteux que rustiques. Sitôt, pénétrés dans la cuina (cuisine) des fumets gourmands ravissaient nos papilles ; aiguisaient nos appétits déjà bien affutés ! Aussi, durant cette saison, je vous propose de nombreuses recettes populaires et traditionnelles catalanes, le plus souvent sombrées dans l’oubli ou tombées progressivement en la désuétude… Hélas ! comme il en va de nos traditions, de notre culture, de notre identité ! Avui : Aquell Guisat dels pagesos de costelló de porc ! Bon profit Amics ! (Aujourd’hui, ce ragoût paysan de travers de porc! Bon appétit les ami(e)s !)

Préparation 30 min Cuisson 1 h 30 Difficulté Très facile

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Ingrédients (Pour 4 personnes)

1 kg Travers de porc (costelló)
4 carottes fanes 1 cuillère à soupe de sagi (saindoux) 8 pommes de terre moyennes de Cerdagne 2 oignons jaunes + 6 gousses d’ail 1 petit bocal d’olives vertes 1 petite boite de champignons secs
1 boite 800 g de tomates concassées
30 cl de bouillon de volaille + 1 verre de rancio
Sel, poivre, frigoulette, laurier,

Mise en place

Préparer tous les ingrédients : Eplucher, peler, couper, hacher, rincer, égoutter

Sofregit

Fricot paysan de coustellou (Ma cuisine Catalane.com).JPG

Ingrédients

2 oignons – 6 gousses d’ail – (1 petit poivron vert si c’est la saison) – 1 boite 800 g de tomates concassées – 25 cl vin blanc – Poivre – Huile d’olive

Préparation

Dans un peu d’huile d’olive faire revenir feu moyen les oignons hachés jusqu’à ce qu’il devienne translucide Ajouter les gousses d’ail émincées et les tomates
Ajouter le vin blanc poursuivre la cuisson à feu vif 5 min puis à feu moyen 10 min
Poivrer + Thym + Laurier
Cuire et laisser épaissir ce sofragit à feu doux, bien mélanger et réduire lentement à feu doux 15 min

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Réalisation

Faire tremper et réhydrater les champignons secs dans de l’eau tiède.

Porter à ébullition 30 cl d’eau + 1 bouillon de volaille – Réserver

Dans un Faitout faire chauffer 1 cuillère à soupe de saindoux + 1 filet d’huile d’olive

Dorer le costelló de tous côtés. Réserver

Dans cette même huile réaliser le sofregit

Ajouter le costelló, champignons et olives préalablement rincés

Mouiller avec 1 verre de rancio

Ajouter les pommes de terre coupées en 4 + carottes coupées en rondelles

Couvrir avec le bouillon de volaille

Cuire à feu doux pendant environ 50/60 min.

Fricot paysan de coustellou (Ma cuisine Catalane.com) Guisat dels pagesos de costelló de porc

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords de vin

L'impertinent Rouge

L’impertinent Rouge Une belle robe rouge grenat, aux nuances pourpres profonde ; sublimée par un beau bouquet intense, où se mêlent des notes de fruits mûrs et une pointe de réglisse. La bouche puissante est construite sur des tanins granuleux encore jeunes, qui laisse prévoir un très bon vieillissement. Finale persistante sur les arômes du nez. Accompagnera très bien ce plat traditionnel Servi entre 17 et 19° C.

Le Domaine d’Elie  6 rue Godefroy. Thuir 66300. Artisans vignerons Jean-Claude Batlle 06 09 66 07 85  Courriel : domaine.elie@gmail.com

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bouton-catalan.png

Accords musicaux

Montage illustration : Marc Serra