Catégorie : ENVIRONNEMENT

Éoliennes: le livre choc qui dénonce un scandale international

Dans une quasi indifférence citoyenne et un mutisme sidérant de la majorité des élus et « responsables » locaux, le Pays Catalan s’apprête à être défiguré à jamais par de multiples projets d’implantations hideuses de gigantesques éoliennes industrielles. Nos patrimoines visuel et naturel seront pour toujours dégradés. Que partisans et inconditionnels des éoliennes industrielles lisent ce livre « La face noire de la transition écologique » avant tout réprobation, avant de crier Haro stupidement ! Dans une synthèse particulièrement documentée, le militant Fabien Bouglé démonte un à un les arguments en faveur de l’éolien. Imposture écologique, dangers pour la santé, gaspillage d’argent public, corruption: les faits qu’il rapporte sont préoccupants.

La face noire de la transition écologique

image eoliennes-la-face-noire-de-la-transition-ecologique-9782268102702

Fabien Bouglé

«Écrire m’a permis de reconstituer un puzzle qui, une fois terminé, donne un visage inquiétant du système industriel éolien, entre pollution et mafia, et très éloigné de l’image vertueuse de cette source d’électricité», Explique Fabien Bouglé. Pascal Rossignol/REUTERS

Elles sont partout, incarnant le symbole de la transition écologique : sur les sites internet institutionnels, dans les livres scolaires, les publicités, les films, les médias… Les éoliennes ont envahi les campagnes et les littoraux et sont devenues dans le monde entier, par une propagande systématique, le symbole de l’écologie et de la lutte pour le climat.Et pourtant, derrière cette image verte… Pollution, émissions de CO2, atteintes à la santé et à la biodiversité, détournement de fonds publics, augmentation du prix de l’électricité, conflits d’intérêt, mafia : découvrez ce que le lobby du vent vous cache sur les éoliennes.

image 55273-fabien-bougle

Fabien Bouglé est un militant associatif français. Depuis dix ans, il dénonce le désastre écologique et financier des éoliennes. Entre 2011 et 2016, il est en lien avec le service central de prévention de la corruption du ministère de la Justice français. En 2019, il est auditionné par la commission d’enquête parlementaire sur les énergies renouvelables de l’Assemblée nationale. Chef d’entreprise dans le secteur financier et culturel, il est également élu municipal (sans étiquette) à Versailles. Son dernier livre, Éoliennes, la face noire de la transition écologique, est publié le 2 octobre aux éditions du Rocher.

Le temps des cerises bio… à Céret.

Céret – L’exploitation agricole « Entre les arbres » propose aux amateurs de cerises bio de venir les cueillir eux-mêmes, sans échelle et en libre-service, dans la cerisaie.
Chacun cueille méticuleusement sur l’arbre les beaux fruits mûrs à point… Le cueilleur doit choisir : Les déposer dans le panier ou les déguster…. Vous avez dit circuit court ?

Entre Les Arbres ?

Entre Les Arbres, c’est le nom d’une petite exploitation agricole située à Céret où sont cultivés fruits et légumes Bio en Biodynamie.
Entre Les Arbre est né en 2015 de l’opportunité d’une reprise agricole, en location à Céret, d’un verger de cerisiers et abricotiers conduit en Biodynamie depuis plusieurs années par les anciens propriétaires exploitants.

Quand cueillir les cerises ?

Mercredi de 16h à 19h – Dimanche de 16h à 19h

Cerises pour confiture : 2.50 € / kg
Cerises pour consommation : 3,5 € / kg

Pour ceux qui ne connaissent pas, la cerisaie se situe à côté de la pépinière du mas Gource. Une fois que vous passez devant, il faut tourner trois fois à gauche dès que possible.

Où trouver Entre deux arbres ?

Vous pouvez faire suivre , un petit SMS pour prévenir sera bienvenu. 
Munissez-vous de vos paniers

Les hirondelles se font attendre !

Combien sommes-nous a avoir daigné lever les yeux de notre smartphone ou le nez pour échapper à notre quotidien routinier ? Qui s’aventure à scruter le ciel ? A guetter leur arrivée ? Bon, allons-y ! C’était le Samedi veille de Pâques, vers 16h environ, des « Tchirp ! Tshirrip ! » m’ont subitement invité à lever la tête… J’avais l’heureuse sensation que les trissements de ces premières hirondelles me saluaient, clamaient leur bonheur d’être enfin arrivées à destination en Pays Catalan !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Et vas-y que ça virevolte par ci, que ça s’élève par là , que ça enchaîne des acrobaties en piqué dans l’azur... » Leurs présences et leurs chants me rassuraient pour m’évader jusqu’aux souvenirs sécurisants de ma plus tendre enfance… Là, je me suis surpris à songer : « Ce Monde n’est pas tout à fait fichu puisqu’il y a encore quelques hirondelles« 

Migration impactée par le réchauffement climatique

Cependant, frappés par d’innombrables pollutions conséquences de nos modes de vie destructeurs, il y aura-t-il encore des hirondelles dans le ciel du Pays Catalan ? C’est indéniable, leur migration annuelle a été impactée par le réchauffement climatique. Aussi, la chute inquiétante de 30 % la population d’hirondelles au cours cette dernière décennie n’a-t-elle pas déjà impactée nos Étés par la proliférations des moustiques « immunisés » aux pesticides ? Nos enfants, nos petits enfants et les générations futures auront-ils le bonheur d’observer encore dans 10 ans ces petits oiseaux annonciateurs du beau temps dans le ciel du Pays Catalan ?

NON aux projets éoliens dans les Aspres

Le Collectif « Le Vent tourne 66 » nous prie d’insérer ce communiqué annonce Samedi 4 Mai : A 14h un débat Salle des Libertés, à 16h30 un rassemblement devant la Préfecture afin de sensibiliser les citoyens aux projets (avancés?) d’implantation d’éoliennes aux pieds du Canigou, dans les Aspres.

« C’est notre dernière chance d’amener le Préfet à refuser ces projets éoliens dans les Aspres!! Venez nombreux pour participer au débat et au rassemblement devant la Préfecture. »                         

NOTA : Comme les éoliennes les antennes relais envahissent villes et villages sans concertation et sans étude sanitaire indépendante.
SIGNEZ la pétition suivante d’habitants de Tresserre :
https://www.change.org/p/la-soci%C3%A9t%C3%A9-de-t%C3%A9l%C3%A9communication-orange-aidez-des-villageois-menac%C3%A9s-par-une-antenne-relais-orange

Cavaliers du froid, lune rousse et saints de glace…

Chaque année à pareille époque surviennent deux périodes perturbées par les caprices du temps les plus redoutables. Selon de très anciennes traditions populaires ces épisodes climatiques seraient associés aux Cavaliers du froid suivis des célèbres Saints de glace. Si aujourd’hui certains Saints ont été éclipsés de nos calendriers, les dates demeurent , le tout sur fonds de Lune rousse…

Saints cavaliers du froid ou saint glagla ? Apolit fa fret !

Le 23 Avril, Sant Jordi (Saint Georges) est le premier des cavaliers du froid, celui qui ouvre les bans d’un temps calamiteux, plutôt instable, frisquet, venteux et pluvieux ; puis Saint Marc le 25 après c’est Saint Eutrope le 30 pour finir par le 3 Mai, Sainte Croix ( Coupez donc ce jour-là le thym fleuri et odorant )

Les Saints de glace…

Fichier:Hotel Baron thermometer.jpg

Il y a de quoi en perdre son latin ! Ce sont eux les Saints de glace ! Si les noms de ces saints ont changé, les dates restent de glace… A eux trois ils évoquent un petit hiver. On les accuse d’apporter du froid à la mi-mai.

  • Le 11 mai Sainte Estelle a remplacé Saint Mamert
  • Le 12 mai, Saint Achille a remplacé Saint Pancrace
  • Le 13 mai,Sainte Rolande a remplacé Saint Servais,

C’est alors que s’achève les saints de glace… Aïe ! Aïe ! Que nenni ! J’oubliais ! Il y a aussi ce petit dernier malin… Le 25 Mai et Saint Urbain qui tient tous ces trois illustres prédécesseurs dans le creux de sa main. Apolit ! (Prudence!)

La lune rousse

Rien à voir avec une quelconque couleur particulière. Cette période de lunaison qui suit le dimanche de Pâques est appelée « lune rousse » cette nouvelle lune débute le 5 mai 2019 et se prolonge 29 jours, soit jusqu’au 2 juin 2019. Sa dénomination provient de la couleur prise par les jeunes pousses et bourgeons naissants détruits par le gel.

Le Pays Catalan défiguré !

Dépôt sauvage de déchets de chantier sur territoire de la commune de Llupia (Photo La Gazette Catalane.com)

Dépôt sauvage de déchets de chantier sur la commune de Llupia (Photo La Gazette Catalane.com)

Conséquence de l’augmentation importante de populations et de l’urbanisation exponentielle de ces dernières décennies? Notre Pays Catalan serait-il condamné à subir des dégradations irréversibles ? En quelques années les actes d’incivilité s’y sont multipliés un peu partout ! Qui n’a jamais été le témoin oculaire d’individu indélicat balançant par la vitre de sa bagnole ses déchets sur la voie publique ? Qui n’a pas découvert en bords de route, abandonnés : Vieux matelas, pneus usés, bidons éventrés d’huile de vidange ou de peinture ?

Pour paraphraser la citation de Mahatma Gandhi « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite son environnement« 

Qui sont-ils ces gros porcs irresponsables qui altèrent gravement et durablement, notre cadre de vie et notre Pays Catalan ? Déchets d’emballages de chaîne de restauration rapide ou de cartons de pizzas, mouchoirs et couches souillés, prospectus, canettes, bouteilles et sacs plastiques, balancés sur les trottoirs ; mégots et paquets de cigarettes jetés sur le bitume… Ces déchets envahissent nos trottoirs, nos bords de route, nos plages ou nos forêts et campagnes.  Ce phénomène ne cesse de croître.

Qu’est-ce qu’un dépôt sauvage ?

Un dépôt sauvage est un dépôt d’ordures ponctuel ou régulier de quelque nature que ce soit dans un lieu où il n’est pas autorisé. Ces dépôts résultent d’actes d’incivisme se caractérisant par l’absence de gestionnaire du site sur lesquels ils sont déposés.

Quelles sanctions ?

Les peines maximales encourues sont les suivantes :

  • abandonner des déchets : 150 euros ;
  • embarrasser la voie publique en diminuant la sûreté du passage : 750 euros ;
  • abandonner des déchets à l’aide d’un véhicule : 1.500 euros,

Les vents qui soufflent ici

Le vent se lève !… Il faut tenter de vivre ! Paul Valéry

C’est notoire, le Pays Catalan est très venté… Cela pourrait-il expliquer les nombreuses girouettes sur les toits et ailleurs… ? Voici une énumération non exhaustive des vents « els vents que bufen aquí » (Les vents qui soufflent ici.) . Chacun possède sa personnalité ! Cependant, chacun pourra la compléter pour enrichir la connaissance de tous !

vents

Le plus fantasque et populaire, la Tramuntana, vent d’Ouest à Nord-Ouest. La Tramuntana s’accélère dans la région du Lauragais, en s’engouffrant dans le goulot entre les contreforts des Pyrénées et le sud du Massif central. La Tramuntana est souvent confondue à tors au Mestral ( Mistral)… Et ça la met en colère ! celui-ci provient du sillon rhodanien entre Massif Central et Alpes. Les anciens affirmaient que la Tramontane soufflait selon des cycles de 3, 6 ou 9 jours. El Mestral (le Mistral) est un vent purificatoire de Nord-Est à Nord, souvent violent, sec,  accompagné d’un temps très ensoleillé.

Al gargal (Le Gréco) vent froid et humide de Nord-Est, provoque des brouillards, des bruines en plaine ou de la neige lourde en hiver comme en 1981 et 1986.

Le migjorn (mie journée) vent de sud chaud, modéré soufflant sur la plaine du Roussillon en provenance d’Afrique  pourrait s’apparenté au sirocco.
Le Xaloc vent de Sud-Est souvent assimilé à la Marinada (marin).

Le « Garbi » encore appelé  l’albe est appelé communément (« Vent d’Espagne ») chaud et humide de Sud-Ouest (depuis le Massif des Albères).

Le vent d’availl vent d’est en Plaine du Roussillon.
Le Canigonenc, vent d’ouest provenant du massif du Canigó

LESQUERDE : Encore des éoliennes !? Le Pays Catalan défiguré…

Madame Martine MARQUES-PAGES adresse cette lettre ouverte au maire de Lesquerde

« J’apprends qu’après avoir installé 11 éoliennes dans notre commune, il est question d’en installer 5 de plus (ou 7 ? ). Par curiosité j’ai recherché sur internet les projets éoliens sur Le Touquet et Saint Tropez. J’apprends que le 11 Août 2017 ( La date est importante ) l’Etat abroge un important projet d’éoliennes off shore prévu sur la commune du Touquet : «  danger pour la pêche, le potentiel touristique, dangers écologiques, notamment pour les oiseaux migrateurs, etc, ».
Deux militants LREM (La République En Marche ) se félicitent « d’avoir obtenu gain de cause ».
Il s’agit de Thibault Guilliuy et de Thiphaine Auzière
Ce dernier nom ne vous dit rien ? Mais si !… La belle-fille de monsieur Macron !

Parc éolien saint Arnac Lesquerde

A Saint Tropez, la bataille fait rage. On parle de « paysages remarquables ».
Il faut croire qu’il y a des paysages et des habitants plus « remarquables » que d’autres. Parmi les arguments, je note : « intérêts touristiques, économiques, faune sauvage. Je suis d’accord. Et l’autre « faune », les humains qui vivent à proximité ? Leur bien-être, leur qualité de vie ?
Eh bien non ! Certains Lesquerdais, eux, dés le crépuscule, en guise d’astres voient clignoter en rouge dans la nuit, 11 éoliennes qui se signalent aux avions. Bientôt 5 de plus ? Quel sera cette fois « le ruissellement » pour notre village ? Des ampoules pour la salle des fêtes ? Des très grosses alors !
Il y a des jours où le grand âge est une consolation : Encore quelques années et je ne verrai pas la beauté du monde définitivement détruite par l’appât du gain de quelques-uns.
PS : Je n’ai pas de terrasse et je ne vois pas les éoliennes de mes fenêtres. »
Article paru dans l’Indépendant du Vendredi 18 Janvier 2019 rubrique « Courrier des lecteurs »